Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

De l’esprit géométrique, De l’art de persuader, Blaise Pascal
Fiche oeuvre

Contexte

Pascal rédige les opuscules (petit ouvrage traitant de science ou de littérature) De l’esprit géométrique et De l’art de persuader pour en faire la préface d’un ouvrage de géométrie à destination des petites écoles de Port-Royal, abbaye janséniste dont faisait partie Pascal. L’ouvrage de géométrie ne sera finalement rédigé par Arnauld que neuf ans plus tard. Dans cet essai, Pascal montre que l’esprit et la pensée doivent prendre comme modèle la méthode géométrique pour s’organiser.

Blaise Pascal

1658 (env.)

De l’esprit géométrique, De l’art de persuader

Thèmes associés

Raison

Vérité

Religion

Résumé

L’œuvre traite de la recherche de la vérité. Cependant, Pascal ne propose pas de chercher la vérité, mais de connaître la méthode pour prouver cette vérité. Pour lui, la solution est de suivre l’exemple de la géométrie, car elle est l’art de découvrir des vérités inconnues. Par sa méthode, elle démontre des vérités, et sait discerner ce qui est faux, après l’avoir examiné. La géométrie doit donc servir de modèle pour l’esprit, dans sa manière d’aborder les problèmes.

Pascal définit la géométrie comme une science parfaite, puisqu’elle définit tous les termes qu’elle emploie et n’avance aucun énoncé qu’elle n’ait auparavant démontré. Ainsi, la géométrie ne suppose que des choses « évidentes en elles-mêmes ».

L’art de persuader comprend l’art d’agréer et l’art de convaincre. L’art d’agréer a pour but de faire aimer tel ou tel objet, il s’adresse au cœur et à la volonté des hommes. L’art de convaincre tend à faire croire comme vrai un propos soutenu, il s’adresse donc à l’esprit, à l’entendement. Le premier s’adresse donc aux sentiments, et le second à la logique.

Les principes de géométrie sont les seuls efficaces, puisqu’ils sont évidents pour le cœur qui les connaît directement, et indiscutables pour la raison, puisqu’ils sont prouvés.

Pascal distingue ainsi des ordres, qu’il développera dans ses Pensées : l’ordre du cœur et l’ordre de la raison. L’ordre du cœur est l’ordre de l’amour, et de la perception immédiate. Ainsi « c’est le cœur qui sent Dieu, et non la raison. »

Citation

« Car, si l’on sait la méthode de prouver la vérité, on aura en même temps celle de la discerner, puisqu’en examinant si la preuve qu’on en donne est conforme aux règles qu’on connaît, on saura si elle est exactement démontrée. »