Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Discours de la méthode, René Descartes
Fiche oeuvre

Contexte

Descartes rédige le Discours de la méthode en français plutôt qu’en latin, qui était alors la langue de la philosophie, marquant ainsi sa volonté de toucher un large public et de s’éloigner de la philosophie enseignée jusque là. C’est une nouvelle méthode de pensée qu’il propose, grâce à laquelle on pourra raisonner de manière juste en évitant les erreurs. C’est aussi une autobiographie intellectuelle dans laquelle Descartes revient sur son parcours.

René Descartes

1637

Discours de la méthode

Thèmes associés

Raison

Existence

Vérité

Résumé

Le bon sens, faculté de bien juger et de distinguer le vrai du faux, est partagé par tous les hommes. Mais il faut lui adjoindre une méthode rigoureuse grâce à laquelle construire une pensée ferme et assurée.

Descartes propose quatre règles méthodologiques fondamentales :

  • ne tenir pour vrai que les idées qui semblent claires et distinctes à l’esprit, en se gardant des préjugés et de la précipitation ;
  • diviser les difficultés en problèmes plus simples à résoudre ;
  • partir toujours du plus simple pour aller ensuite vers le plus complexe ;
  • récapituler tous les éléments afin de ne rien omettre.

En plus de cette méthode de pensée, Descartes propose une méthode d’action, qu’il appelle morale provisoire, c’est-à-dire des principes d’action à respecter tant qu’on n’a pas découvert la vérité :

  • obéir aux lois et aux coutumes de son pays, en respecter le droit et la religion, et rester toujours modéré ;
  • une fois qu’on a pris une décision, rester ferme et résolu dans ses actions, et faire comme si la solution choisie était la meilleure possible. Ainsi, quand on est perdu dans une forêt, on choisit une direction et on avance tout droit sans dévier de sa trajectoire ;
  • il vaut mieux changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde, c’est-à-dire qu’il faut se changer plutôt que lutter contre un destin que l’on ne peut pas modifier.

Bien que Descartes montre l’importance d’une pensée ferme, c’est également le philosophe du doute : il admet s’être souvent trompé et décide, avec le Discours de la méthode, de remettre en question toutes ses connaissances passées. Car pour lui, douter, c’est avant tout penser, et la pensée est la preuve de notre existence. Descartes inaugure ainsi une nouvelle façon de philosopher, affirmant la suprématie de la raison : tous les hommes peuvent penser et découvrir la vérité, à condition de le faire avec méthode.

Citation

« Je pense, donc je suis. »