Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Émile, Jean-Jacques Rousseau
Fiche oeuvre

Contexte

Lorsque Rousseau écrit l’Émile, il vit depuis longtemps à la campagne, loin des mondanités de Paris. Il imagine donc pour le héros de son livre le genre de vie qu’il a choisi pour lui. Le livre fait beaucoup de bruit, et bien qu’il soit admiré de nombreux lecteurs, il attire également la colère sur son auteur qui, menacé d’arrestation, doit s’enfuir hors de France et trouver refuge dans la principauté de Neuchâtel, sous la protection du roi de Prusse. Jusqu’à nos jours, l’Émile a exercé une très grande influence sur les méthodes d’éducation des enfants.

Jean-Jacques Rousseau

1762

Émile

Thèmes associés

Nature

Société

Morale

Conscience

Résumé

Émile ou De l’éducation décrit l’éducation idéale donnée à un jeune garçon dont on suit le développement progressif. Selon Rousseau, l’homme est par nature bon et juste, et l’éducation traditionnelle consiste à éloigner les enfants de leur nature. Son modèle pédagogique au contraire cherche à conserver et cultiver tout le naturel de l’enfant.

Émile est donc élevé au contact de la nature, loin de la société dont l’influence serait corruptrice. Il est éduqué par un précepteur, de son berceau à son mariage, et ne va donc jamais à l’école. Tout le travail du précepteur consiste à développer la sensibilité et le raisonnement de l’enfant en respectant sa liberté et en l’éduquant par des jeux. Le précepteur n’enseigne pas par des leçons, en transmettant directement ses connaissances, mais il guide l’enfant pour que celui-ci découvre lui-même les vérités qu’il doit savoir.

Ce n’est qu’à partir de quinze ans qu’Émile découvre la morale et l’idée de Dieu : ce passage de l’Émile, appelé « La Profession de foi du vicaire savoyard », expose les vues de Rousseau sur la religion. Il y critique l’institution religieuse ainsi que son dogmatisme. Il prône une religion simple, faite d’amour et d’une morale des sentiments.

Pour Rousseau, le but de toute bonne éducation est de forger un bon citoyen, qui saura s’intégrer dans la société et vivre en harmonie avec les autres hommes. Une fois devenu adulte, Émile est donc capable de raisonner par lui-même. Il réfléchit à la société et remarque sa corruption ; il décide donc de vivre à la campagne pour se tenir à l’écart de l’agitation du monde. Il épouse Sophie, une jeune fille dont l’éducation a été bien plus sommaire : en effet, Rousseau estimait que l’éducation des filles devait être beaucoup moins poussée que celle des garçons et que les filles ne devaient être préparées qu’à leur futur rôle de femme et de mère.

Citation

« Nous naissons faibles, nous avons besoin de force ; nous naissons dépourvus de tout, nous avons besoin d’assistance ; nous naissons stupides, nous avons besoin de jugement. Tout ce que nous n’avons pas à notre naissance et dont nous avons besoin étant grands, nous est donné par l’éducation. »