Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Le Banquet, Platon
Fiche oeuvre

Contexte

Le Banquet est un dialogue de Platon qui porte sur l’amour. Platon peut, à travers ce thème, développer un discours sur l’amour, la beauté, et le monde des Idées (monde intelligible dans lequel on trouve l’essence des choses particulières). Le récit se déroule lors d’un banquet dédié à Agathon, pour son triomphe lors d’un concours de tragédies. Cette indication nous permet de situer le temps du récit au moment de la guerre du Péloponnèse (404 av. J-C) Apollodore, un disciple de Socrate, commence, encouragé par d’autres disciples, un discours sur l’amour. Ce discours est le premier d’une suite de 7 discours, tous consacrés à la nature de l’amour. Les principaux intervenants sont Socrate, Agathon, Pausanias, Aristophane, Eryximaque, Aristodème, Phèdre et Alcibiade. On peut donc observer dans ce texte, un panorama des idées et théories sur l’amour lors la période antique. Le dernier discours est celui de Socrate, par lequel les propositions platoniciennes sont transmises.

Platon

380 av. J.-C. (env.)

Le Banquet

Thèmes associés

Amour

Désir

Beauté

Résumé

Le premier des discours est celui de Phèdre. Il fait la généalogie du dieu Éros, et explique qu’il est en réalité le plus ancien, et donc la source du bien. Pausanias fait ensuite à son tour un discours dans lequel il distingue deux types d’Éros, l’un vulgaire, et l’autre céleste. Il cherche à montrer par là qu’il y a deux manières d’aimer mais qu’il faut toujours favoriser l’Éros céleste. Le troisième discours est prononcé par Eryximaque, qui donne une explication tournée vers son propre art, la médecine. Il reprend l’idée de Pausanias et des deux types d’Éros. Aristophane prends la suite en avançant que Éros est un dieu sous-estimé. De ce discours naît le mythe d’Aristophane, qui a de forts échos dans la tradition philosophique. Il explique donc que a nature de l’être humain était autrefois différente car il y avait trois catégories : le mâle, la femelle et l’androgyne. Chaque être humain était une sphère composée de deux visages, de quatre bras, quatre jambes. Mais les humains étant orgueilleux, ils cherchèrent à prendre la place des dieux. Zeus pour les punir les coupa en deux. C’est pourquoi, chaque morceau cherche à retrouver son autre moitié. Le discours suivant est celui d’Agathon qui s’applique à trouver la nature du Dieu. Ensuite, l’avant-dernier discours est celui de Socrate, dans lequel il présente la nature de l’Éros, mais aussi le lien de l’amour à la beauté. Il présente sa théorie des Idées. Le dernier discours est celui d’Alcibiade, qui fait l’éloge de Socrate afin de le séduire.

Citation

« Voilà comment l’amour est si naturel à l’homme ; l’amour nous ramène à notre nature primitive et, de deux êtres n’en faisant qu’un, rétablit en quelque sorte la nature humaine dans son ancienne perfection. »