Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les Animaux dénaturés, Vercors
Fiche oeuvre

Contexte

La fin de la Seconde Guerre mondiale révèle de multiples atrocités, provoquant de nombreux bouleversements et remises en question au sein du monde littéraire et philosophique. Face aux barbaries commises, les écrivains et philosophes s’interrogent sur la définition de l’homme. Vercors a grandi pendant la Première Guerre mondiale et vécu pendant la Seconde, se trouvant confronté à des morts absurdes. Cette question de l’essence de l’homme se trouve donc au cœur de l’œuvre de fiction de Vercors.

Jean Bruller dit Vercors

1952

Les Animaux dénaturés

Thèmes associés

Race

Morale

Anthropologie

Résumé

Dans cet ouvrage, Vercors dresse une liste des différentes définitions de l’homme soutenues par les philosophes au cours de l’histoire. Il met en scène une sorte de conte philosophique qui interroge sur les différences entre l’homme et les animaux. Vercors pose la question : « Où commence l’homme, où finit l’animal ? »

Une équipe de savants découvre en Nouvelle-Guinée des ossements du « chaînon manquant » entre le singe et l’homme. À la surprise générale, ils vont découvrir une colonie vivante de ce chaînon manquant : des singes troglodytes, enterrant leurs morts. Les scientifiques ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la nature de ces tropis, de thropos, « l’homme » et de pithecos, « le singe ».

Un homme d’affaires décide de les exploiter. La seule manière de les sauver de l’esclavage, c’est de prouver qu’ils sont humains. Le journaliste Douglas Templemore va tenter de prouver l’humanité de ces tropis devant les tribunaux anglais. Pour cela, il faut définir ce qu’est l’homme. Or, le paradoxe réside dans le fait qu’il n’existe aucune définition officielle de l’homme, sur laquelle il est possible de s’appuyer dans un contexte juridique et éthique. Dans son œuvre, politiciens et juristes tombent d’accord sur une définition : l’homme se distingue de l’animal par son esprit religieux.

Citation

« Tous nos malheurs proviennent de ce que les hommes ne savent pas ce qu’ils sont et ne s’accordent pas sur ce qu’ils veulent être. »