Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Manifeste du parti communiste, Karl Marx
Fiche oeuvre

Contexte

La première moitié du XXe siècle est marquée par la montée de nouveaux idéaux politiques, et notamment du communisme. Marx et Engels tentent d’éclairer sur ce qu’est le communisme, ce « fantôme qui hante l’Europe » dans les années 1940. La ligue des communistes, créée en 1847 pour clarifier et fédérer les nombreux mouvements socialistes et communistes en Europe, est le commanditaire de ce manifeste.

Karl Marx

1848

Manifeste du parti communiste

Thèmes associés

Histoire

Politique

Travail

Résumé

Dans ce Manifeste, toute l’histoire passée est lue comme l’affrontement de deux classes : la bourgeoisie et le prolétariat. La bourgeoise est la classe des capitalistes modernes, propriétaires des moyens de production et qui emploient les salariés. Le prolétariat est la classe des ouvriers, salariés qui sont obligés de vendre leur force de travail. À chaque époque, la société a été organisée en ordres hiérarchisés. La bourgeoisie s’est emparée du pouvoir politique est a installé le principe de liberté du commerce. Elle a transformé les rapports entre les hommes en de purs rapports d’argent. Marx qualifie la production en masse d’épidémie, source de crises, de développement du machinisme, et de la division du travail. Le prolétaire est transformé en accessoire de la machine, il est dépersonnalisé et instrumentalisé.

Les prolétaires doivent se fédérer pour la lutte des classes, avoir un but commun : ils doivent devenir, par la révolte, la classe dominante.

Le texte propose un programme du communisme authentique. Il prône la suppression de la propriété privée et la suppression de la liberté du commerce, ainsi que l’établissement d’une autre organisation politique. Avec la disparition de l’opposition des classes disparaîtra aussi la nécessité d’une domination politique.

Il propose enfin dix mesures générales : la propriété appartient à l’État ; l’impôt est progressif ; l’héritage est aboli ; les biens des rebelles sont confisqués ; la création d’une banque nationale dont l’État aura le monopole ; la centralisation de tous les moyens de transport dans les mains de l’État ; des moyens de production nationaux ; l’institution d’un travail obligatoire pour tous ; la combinaison du travail agricole et industriel, pour faire disparaître la distinction entre ville et campagne ; et l’éducation publique et gratuite de tous les enfants.

Citation

« L’histoire de toute société jusqu’à ce jour n’a été que l’histoire de luttes de classes. »