Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Sur le rêve, Sigmund Freud
Fiche oeuvre

Contexte

Ce livre paraît alors que Freud a déjà publié L’Interprétation du rêve : ce premier livre, très détaillé et complexe, qui décrivait en détails la théorie freudienne de l’inconscient et la technique psychanalytique, n’avait pas été très bien reçu. Aussi Freud a-t-il écrit un deuxième livre, plus synthétique. Sur le rêve reprend donc la théorie de L’Interprétation du rêve, mais par rapport à celui-ci, il insiste plus sur la méthode de la psychanalyse que sur la structure de l’inconscient.

Sigismund Schlomo Freud dit Sigmund Freud

1901

Sur le rêve

Thèmes associés

Inconscient

Interprétation

Langage

Rêve

Résumé

La méthode de la libre association, que Freud a d’abord utilisée pour trouver la cause des symptômes morbides de ses patients, est également utilisée pour analyser les rêves. À partir de cette méthode, Freud montre qu’on peut passer d’un contenu apparemment absurde et incohérent, le contenu manifeste, à un matériel psychique cohérent, le contenu latent. La transformation du contenu latent en contenu manifeste correspond au travail du rêve ; inversement, l’interprétation du contenu manifeste pour décrypter le contenu latent s’appelle le travail d’analyse. Freud montre que le travail du rêve se fait selon certaines règles psychiques : la condensation (un élément du rêve peut renvoyer à plusieurs pensées ou pulsions différentes), le déplacement (un sentiment important est transféré sur un élément anodin), le travail de figuration du rêve (les pensées sont transformées en éléments visuels), et le travail d’élaboration secondaire (l’esprit s’efforce de donner une cohésion entre les différents éléments du rêve).

Freud explique que la transposition du contenu latent en un contenu manifeste provient d’un refoulement des désirs ou des pensées. Les rêves sont pour lui l’accomplissement d’un désir insatisfait, mais de manière déguisée, afin que la conscience ne le refoule pas. Dans un rêve angoissant, le désir est déplacé sur un élément angoissant afin de masquer l’existence de ce désir : plus le rêve est absurde ou angoissant, plus le rêve est censuré. Le travail du rêve correspond donc à la fois à un retour du refoulé (les éléments inconscients se manifestent) et à leur censure (ils sont déguisés pour ne pas être réprimés). Aussi Freud définit-il le rêve comme le gardien du sommeil : la censure qui déguise les désirs permet de maintenir le sommeil qui serait sinon interrompu par l’irruption trop visible d’éléments refoulés et angoissants.

Citation

« Le rêve est la satisfaction d’un désir. »