Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'épreuve écrite en physique-chimie
Fiche méthode BAC

Introduction :

L’épreuve écrite est l’une des deux épreuves de la spécialité « Physique-chimie » au baccalauréat, l’autre étant l’épreuve pratique. Chaque épreuve est notée sur 20 points. On obtient la note finale de l’épreuve de spécialité physique-chimie en multipliant :

  • par 0,8 la note de la partie écrite,
  • et par 0,2 la note de la partie pratique,
  • puis en additionnant ces deux résultats.

Présentation de l’épreuve

L’épreuve écrite a lieu fin mars et dure trois heures et demie. Elle se compose de trois exercices indépendants en lien avec les thèmes du programme du cycle terminal.
Ces exercices portent sur des sujets contextualisés et peuvent comporter un ou plusieurs documents. Des questions d’ordre expérimental peuvent être posées.

bannière exemple

Exemple

Une question peut porter sur la légende d’un montage expérimental (type synthèse chimique), ou bien sur un protocole de dilution. Cela suppose que vous connaissiez les consignes de sécurité, le nom du matériel et les protocoles.

Avant l’épreuve

Travail en amont

Cette fiche méthode rassemble tous les conseils pour bien réussir l’épreuve de spécialité « Physique-chimie », mais, il faut bien sûr, en amont, travailler de manière approfondie.
En effet, il faut s’exercer suffisamment avec des annales du baccalauréat car, même si l’épreuve est nouvelle, les types des exercices posés seront semblables à ceux proposés dans les sujets de l’ancien baccalauréat.

  • L’objectif est de créer des automatismes afin de répondre à une question posée sans perdre de temps.
bannière exemple

Exemple

Un exercice de mécanique propose de retrouver l’expression de l’accélération d’un système. Il faut alors suivre une même démarche :

  • définir le système et le référentiel,
  • effectuer un bilan des forces,
  • appliquer la deuxième loi de Newton.

Calculatrice

Le sujet précisera si la calculatrice est autorisée, mais, si celle-ci est acceptée, le mode « examen » sera généralement demandé : il faudra donc vous présenter le jour de l’épreuve avec une calculatrice qui possède cette fonction. De plus, ce mode vous empêchera d’accéder aux programmes que vous aurez insérés dans votre calculatrice.

  • Il ne faudra donc pas compter sur votre calculatrice pour stocker toutes les formules des cours !

Il faudra prévoir une calculatrice de secours qui possède aussi le mode « examen », ou des piles de rechange, au cas où votre calculatrice tombe en panne.

Enfin, l’usage de la calculatrice nécessite de maîtriser son fonctionnement. Il faut savoir :

  • entrer un calcul dans votre calculatrice sans oublier les parenthèses ;
  • utiliser correctement les puissances de 1010 ;
  • savoir passer, pour les angles, des radians aux degrés, selon les calculs demandés dans l’exercice.

Il faudra veiller à ce que le mode « notation scientifique » soit sélectionné, car tous vos résultats devont être donnés selon cette notation.

bannière attention

Attention

Un résultat doit être donné avec le bon nombre de chiffre(s) significatif(s), c’est-à-dire qu’il ne doit pas être plus précis que les données de l’énoncé.

Déroulement de l’épreuve

Lecture globale du sujet

Une fois que vous aurez le sujet entre les mains, il faudra commencer par vérifier qu’il ne vous manque aucune page : les sujets comportent généralement une quinzaine de pages (le nombre précis est indiqué sur la première page).

bannière astuce

Astuce

Le sujet va vous paraître long, mais il ne faudra pas vous décourager en vous disant que vous n’aurez jamais le temps. En effet, ce sont essentiellement les documents fournis avec les exercices qui prennent une place importante. De plus, un sujet long ne veut pas nécessairement dire qu’il est difficile.

Ensuite, lisez attentivement tout le sujet pour vous imprégner de l’« esprit » de chaque exercice. L’idée est d’avoir une vue d’ensemble des thèmes abordés. Il est conseillé de commencer par l’exercice qui vous semble le plus simple, pour vous mettre en confiance et aborder plus sereinement la suite.

Certains sujets proposeront un choix d’exercices parmi plusieurs proposés. Ces exercices seront comptés sur le même nombre de points. Prêtez attention aux mots clés qui peuvent être donnés, lisez-les aussi dans leur intégralité et choisissez ceux qui abordent un thème et des notions que vous appréciez et que vous maîtrisez.

Répartition du temps

La répartition de votre temps entre chaque exercice est ici donnée à titre indicatif, car il pourra y avoir un exercice sur lequel vous serez plus à l’aise et, dans ce cas, vous mettrez moins de temps pour le résoudre.

Il faut apprendre à gérer votre temps au cours de l’épreuve, notamment en accordant davantage de temps à l’exercice qui contient davantage de points.
À titre d’exemple, si un exercice est noté sur 5 points, il faudra y passer en moyenne 50 minutes, un exercice sur 10 points nécessitera que vous y consacriez 1 heure 40.

  • Pensez à garder 10-15 minutes à la fin de l’épreuve pour vous relire.

Analyse de chaque exercice

  • Les attendus

Pour résoudre un exercice, il vous sera demandé de mener une démarche scientifique et rigoureuse, en utilisant un vocabulaire précis et des outils mathématiques adaptés (intégration de l’accélération pour trouver la vitesse, par exemple).

  • Vous devez être en mesure d’extraire, analyser et exploiter des informations dans les documents.
  • Lecture et compréhension de la question

Avant toute chose, prenez votre temps pour lire l’énoncé de l’exercice.

bannière astuce

Astuce

À la lecture de l’énoncé, pensez à surligner les informations importantes, telles que les données. Il peut également y avoir beaucoup de documents auxquels un exercice se réfère, mais parfois seuls quelques éléments sont importants.
Ensuite, lisez attentivement la question posée en faisant attention aux verbes d’action.

bannière exemple

Exemple

  • Le verbe « calculer » implique d’établir une formule et de poser un calcul.
  • Le verbe « exploiter » nécessite de bien étudier un document afin d’en tirer les informations importantes.
  • « En déduire » implique d’utiliser le résultat de la question précédente.
  • Rédaction de la réponse

Tout d’abord, vous aurez droit à du brouillon.

  • N’hésitez pas à vous en servir pour y mener les recherches et les calculs les plus complexes.
bannière attention

Attention

Ne rédigez pas tout au brouillon !
Il faut s’en servir pour mener les calculs difficiles et éventuellement à noter les différentes étapes d’une justification.

Ensuite, lors de la rédaction de votre réponse sur votre copie, respectez la numérotation des questions, ainsi que la notation des grandeurs de l’énoncé dans vos calculs.

bannière exemple

Exemple

Si l’énergie est notée « W » dans l’énoncé, alors n’utilisez pas la lettre « E » pour cette grandeur.

Pensez aussi à aérer votre copie en sautant des lignes, en encadrant les résultats et en privilégiant les phrases courtes.

  • L’essentiel est de faciliter la lecture de votre copie par le correcteur en soignant votre présentation.

N’écrivez pas au crayon, sauf si vous tracez une courbe, et évitez d’utiliser le stylo rouge à moins que cela ne soit demandé. En effet, cette couleur est réservée au correcteur.

bannière rappel

Rappel

Pour répondre à une question où l’on vous demande de calculer une grandeur, il faut toujours procéder par étapes :

  • préciser l’inconnue ;
  • noter les données de l’énoncé ;
  • convertir éventuellement les données dans la bonne unité ;
  • trouver une formule qui relie l’inconnue et les données ;
  • isoler l’inconnue : c’est la formule littérale (avec les lettres) ;
  • lors de l’application numérique, remplacer chaque grandeur par sa valeur, puis calculer,
  • ne pas oublier l’unité.

Pour présenter un graphique, évitez des représentations en miniature. Vous devez tracer votre courbe au crayon en n’oubliant pas le titre, le nom de la grandeur sur les axes, ainsi que leurs unités.

bannière rappel

Rappel

  • Si la courbe est une droite, il faut la tracer à la règle, en la faisant passer au plus près d’un maximum de points.
  • Sinon, il faut tracer la courbe à main levée, en évitant de relier les points entre eux par segments : il faut lisser la courbe.

À la fin de l’épreuve

Il est recommandé de ne pas sortir de l’épreuve avant la fin du temps imparti. En effet, votre copie peut comporter des fautes d’inattention, telles que des oublis de conversion ou même des erreurs d’unité. Il est donc indispensable de consacrer du temps pour la relecture (environ 10 à 15 minutes).

  • Pensez à numéroter toutes vos pages et à insérer toutes les annexes demandées avec votre copie.

Les erreurs à éviter

Il y a certaines choses à ne pas faire durant l’épreuve.

  • Ne paniquez pas si vous bloquez sur une question. Passez à la question suivante en laissant de la place afin d’y revenir par la suite sans accumuler de retard.
  • Il faut aussi garder en tête qu’il vaut mieux répondre correctement au plus de questions possible, plutôt que de vouloir absolument répondre à toutes les questions et de les bâcler.
  • Pour certaines questions qui demandent une réponse développée, même si vous n’aboutissez pas au résultat final, vous serez également jugé sur votre raisonnement et sur votre prise d’initiative.
  • Cela vous permettra de vous rapporter quelques points.
  • Évitez les copies avec une écriture illisible, sales et raturées. Ainsi, si vous vous trompez dans une réponse qui s’étend sur plusieurs lignes, rayez soigneusement à la règle toute l’erreur.
bannière astuce

Astuce

Rédigez chaque exercice sur une nouvelle feuille afin de faciliter la correction, car certains correcteurs préfèrent corriger le même exercice pour toutes les copies afin d’avoir le barème en tête.
De plus, cela vous permettra de revenir facilement sur une question que vous aurez laissée en suspens.

  • Attention aux résultats absurdes ! Prenons comme exemple le calcul de la distance Terre-Soleil. Vous avez trouvé un résultat de 30 m30 \text{ m}, ce qui est bien loin de la réalité ! Si vous ne trouvez pas votre erreur, écrivez sur votre copie que vous savez que le résultat est absurde, mais que vous n’avez pas réussi à voir où vous vous êtes trompé. Le correcteur sera plus clément avec vous.