Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Alhazen
Scientifique

Biographie

Alhazen naît à Bassora en 965. Plus de 200 ouvrages sur la cosmologie, la médecine et l’optique lui ont été attribués par les biographes, mais peu d’entre-eux nous sont parvenus.
La plupart de ses recherches portaient sur l’optique géométrique et physiologique. Il a été l’un des premiers physiciens à étudier la lumière, et l’un des premiers astronomes.

Il échoue à satisfaire la requête du calife Hakim qui lui demande de mettre fin aux inondations du Nil. Pour éviter le courroux du calife, il feint la folie et est assigné à résidence. C’est au cours de cette période qu’il s’instruit et commence à étudier l’astronomie, la médecine ou encore l’optique. Il continua ses recherches jusqu’à l’année de sa mort en 1040 au Caire.

Alhazen a devancé plusieurs découvertes faites par des scientifiques européens pendant la Renaissance. Il fut l’un des premiers à se servir d’une méthode d’analyse scientifique et influença grandement des scientifiques comme Bacon et Kepler.

965 - 1039

Status

Physicien

Astronome

Mathématicien

Philosophe

Bibliographie sélective

Traité d'optique 10ème av. J.-C (env.)

Œuvre

Alhazen a été l’un des premiers physiciens à étudier la lumière et l’optique.

Il a été le premier à expliquer pourquoi le soleil et la lune semblent plus gros lorsqu'ils sont proches de l'horizon, et à déterminer que la lumière du soleil est diffusée par les objets avant d’entrer dans l’œil.

Alhazen a écrit plusieurs ouvrages sur l’optique. Dans son Traité d'optique, il prouve scientifiquement la théorie de l’intromission d’Aristote selon laquelle la lumière entre dans l’œil. Il prouve que tous les objets reflètent la lumière dans toutes les directions, mais c’est lorsqu’un rayon entre en collision à 90° avec l’œil qu'on verra l’objet reflétant le rayon.

Il fut également le premier à illustrer l'anatomie de l'œil avec un diagramme.

Alhazen a énoncé une théorie à propos du jugement et de la reconnaissance des objets. Il note que la reconnaissance des objets est basée sur la mémoire et n’est pas qu'une simple sensation liée au jugement, car on ne reconnaît pas les objets qui nous sont inconnus.

Il a aussi étudié la mécanique du mouvement et établi les prémices du principe d’inertie en montrant qu’un objet en mouvement continue de bouger aussi longtemps qu’aucune force ne l’arrête.