Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Emmanuel Kant
Philosophe

Biographie

Crédit image : Johann Gottlieb Becker, 1768
©Musée National Schiller

En 1724, Kant naît en Prusse-Orientale dans une famille modeste. Il entre en 1740 à l’université de Königsberg et suit des cours de mathématiques et de philosophie. Il y découvre également la physique de Newton. Il devient ensuite précepteur pendant quelques temps, avant d’être nommé professeur à l’université de Königsberg, où il passera toute sa vie.

Il devient sous-directeur de la Bibliothèque de la Cour en 1766, et en 1781 il publie son premier ouvrage majeur, la Critique de la raison pure. Son travail est consacré par son entrée à l’Académie royale des sciences et des lettres de Berlin. Il termine sa vie très réglée dans la même ville en 1804.

22 avril 1724 - 12 février 1804

Status

Professeur

Précepteur

Courant

Criticisme

Idéalisme

Bibliographie sélective

Critique de la raison pure 1781

Critique de la raison pratique 1788

Fondement pour la métaphysique des mœurs 1785

Critique de la faculté de juger 1790

Œuvre

Le projet de Kant est d’examiner de manière critique les capacités de la raison et son champ d’action. Il se pose alors trois grandes questions qui concernent dans un premier temps la connaissance (philosophie théorique) que l’on retrouve dans la Critique de la raison pure, puis la morale (philosophie pratique) étudiée dans Critique de la raison pratique ainsi que dans Fondation de la métaphysique des mœurs et enfin la théologie (philosophie esthétique) dans Critique de la faculté de juger.

Les ouvrages de Kant n’ont pas rencontré un grand engouement de son vivant, mais sa postérité ne fait aucun doute puisque sa pensée a largement influencé la philosophie contemporaine, notamment au XIXe siècle.

Citations

« L’autonomie de la volonté est le principe unique de toutes les lois morales et des devoirs qui y sont conformes. »

« Une beauté naturelle est une belle chose ; la beauté artistique est une belle représentation d’une chose. »

« Nous ne connaissons a priori des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes. »