Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Faraday
Scientifique

Biographie

Michael Faraday naît le 22 septembre 1791, à Newington, près de Londres. Il est issu d’une famille modeste et ne va pas au-delà de l’école élémentaire. Adolescent, il est placé comme apprenti auprès d’un libraire-relieur : c’est là qu’il découvre les livres scientifiques qui le passionnent.

En 1812, il assiste aux conférences d’un célèbre chimiste, Sir Humphrey Davy, membre de la Royal Institution et de la Royal Society. Faraday le contacte en lui envoyant ses notes prises lors des conférences. Il devient son assistant et effectue avec Davy un voyage en Europe à la rencontre des grands chimistes contemporains.

À son retour en 1815, il reprend son travail à la Royal Institution puis est élu à la Royal Society en 1824, dont il devient le directeur du laboratoire en 1825. Faraday consacre sa vie à ses recherches en chimie et en électricité, une branche qui prend son essor dès 1830 : il observe l’électrostatique, le magnétisme. Faraday donne aussi des conférences de vulgarisation. En 1858, il prend sa retraite et meurt le 25 août 1867, dans la demeure mise à sa disposition par la reine Victoria.

1791 - 1867

Status

Physicien

Chimiste

Œuvre

Faraday est célèbre pour ses travaux dans les domaines de l’électricité et du magnétisme. En 1821, à la suite des travaux d’Orsted et d’Ampère en électromagnétique, il constate qu’un champ magnétique peut générer un courant électrique en faisant tourner un câble électrique traversé par un courant autour d’un aimant. La création d’un courant électrique dans un conducteur soumis à un champ magnétique est nommée induction électromagnétique. C’est le principe de la dynamo.

Ses recherches sur les phénomènes électrostatiques lui font créer un dispositif qui porte son nom : la cage de Faraday. Il s’agit d’une enceinte métallique qui permet d’isoler une portion d’espace contre l’influence des champs électriques extérieurs et d’avoir un champ électrique nul à l’intérieur. Il démontre ainsi que la charge se situe seulement à l’extérieur d’un conducteur chargé : c’est l’effet de « blindage ».

Il fonde aussi l’électrochimie en travaillant sur le phénomène d’électrolyse. La capacité électrique se mesure en farad (noté ff) en son honneur et la constante de Faraday FF correspond au produit de la charge élémentaire ee par le nombre d’Avogadro NANA, en coulombs par mole.