Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Jean Giraudoux
Auteur

Biographie

Crédit photo : auteur inconnu, avant 1927

Jean Giraudoux naît en 1882 en Haute-Vienne. Il suit une classe préparatoire de lettres en vue d’intégrer l’École normale supérieure. Il reçoit le prix d’excellence et est reçu à l’ENS de Paris. Il obtient une licence de lettres à la Sorbonne en 1904 puis, passionné de culture allemande, s’inscrit à l’université de Munich. Après l’obtention de sa maîtrise en 1906, l’université d’Harvard lui accorde une bourse et il part étudier aux États-Unis.

En 1910, il commence à travailler au sein du ministère des Affaires étrangères. Mobilisé en 1914, il revient de la guerre blessé et est nommé chevalier de la Légion d’honneur. À la fin des années 20, il occupe un poste qui lui laisse beaucoup de temps, ce qui lui permet de se consacrer à l’écriture et au théâtre, auquel il s’intéresse de plus en plus suite à sa rencontre avec Louis Jouvet. Dans les années 30, il prend position contre la guerre dans le contexte de l’ascension d’Hitler au pouvoir. Pendant la guerre, il suit le gouvernement et emménage à Vichy. Sa mère décède en 1943, et sa santé commence à décliner. Il meurt un an plus tard, en 1944.

1882 - 1944

Status

Dramaturge

Écrivain

Diplomate

Genres

Théâtre

Roman

Nouvelle

Bibliographie sélective

Intermezzo 1933

La Guerre de Troie n’aura pas lieu 1935

Électre 1937

Ondine 1939

Œuvre

Jean Giraudoux est surtout connu par ses pièces de théâtres produites pendant l’entre-deux-guerres, sous l’impulsion de Louis Jouvet. Dans une pièce qui semble étrangement prophétique, Giraudoux montre son pacifisme mais aussi sa perception de la guerre en tant que fatalité, dans la tragédie La Guerre de Troie n’aura pas lieu, représentée en 1935.

Son théâtre est influencé à la fois par le classicisme de Racine et par le romantisme allemand. Une autre des pièces les plus connues est Électre, qui reprend une nouvelle fois un sujet de tragédie grecque, comme le feront quelques années plus tard Jean Anouilh et Sartre avec Antigone et Les Mouches. À l’instar de ces deux écrivains, Giraudoux réécrit le mythe sans craindre les anachronismes, démontrant l’intemporalité du sujet.

Citations

« Ils veulent faire la guerre pour une femme, c’est la façon d’aimer des impuissants. »

La Guerre de Troie n’aura pas lieu 1935

« C’est là ce qui est si beau et si dur dans la vérité, elle est éternelle mais ce n’est qu’un éclair. »

Électre 1937

« […] le monde […] n’offre avec générosité que sa cruauté ou sa bêtise ».

Intermezzo 1933

« Je savais bien qu’il devait y avoir une raison pour être fille. La raison est que les hommes sont aussi beaux… »

Ondine 1939