Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Jean-Paul Sartre
Philosophe

Biographie

Crédit photo : Moshe Milner, 1967
©Moshe Milner / CC-BY 3.0

Né en 1905 dans une famille parisienne bourgeoise et cultivée, Jean-Paul Sartre fait des études brillantes et intègre l’École normale supérieure en 1924 où il rencontre Maurice Merleau-Ponty mais aussi Simone de Beauvoir, qui deviendra sa compagne. Il est reçu premier à l’agrégation de philosophie en 1929, discipline qu’il enseignera par la suite au Havre.

Il vit intensément la Seconde Guerre mondiale, dans laquelle il est tour à tour soldat, prisonnier, membre de la Résistance et auteur engagé. Sartre passera le reste de sa vie impliqué dans de nombreux combats contre le capitalisme, l’impérialisme et les guerres comme celles d’Algérie et du Vietnam. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1964 mais le refuse en se justifiant qu’« aucun homme ne mérite d’être consacré de son vivant ».

21 juin 1905 - 15 avril 1980

Status

Professeur de philosophie

Écrivain

Courant

Existentialisme

Bibliographie sélective

La Nausée 1938

L’Être et le Néant 1943

L’existentialisme est un humanisme 1946

Les Mains sales 1948

Œuvre

Pendant la guerre, Sartre écrit sa première œuvre philosophique, L’Être et le Néant et fonde sa théorie de l’existentialisme, qui deviendra le courant de pensée à la mode à l’époque de la Libération. L’existentialisme est une doctrine qui place l’existence humaine au cœur de toute réflexion et qui rend l’homme unique responsable de ses actions et de son destin. Sartre écrira par ailleurs de nombreuses pièces de théâtre comme Les Mouches, Huis Clos, ou Les Mains sales, dans lesquelles il mettra en pratique cette philosophie.

Citations

« On ne peut vaincre le mal que par un autre mal. »

« Nous ne sommes nous qu’aux yeux des autres et c’est à partir du regard des autres que nous nous assumons comme nous-mêmes. »

« L’existence précède l’essence ».

« L’enfer c’est les autres ».