Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Pascal Quignard
Auteur

Biographie

Crédit photo : Jean-Pierre Dalbéra, France Culture au Palais de Tokyo, 2013
©Jean-Pierre Dalbéra

Pascal Quignard naît en 1948 dans l’Eure, dans une famille d’enseignants. Il grandit dans la ville du Havre. Adolescent, il est passionné de musique, de latin, de grec et de littérature ancienne.

En 1968, il est étudiant en philosophie à Nanterre et commence à écrire l’année suivante. Il enseigne plus tard à l’université de Vincennes puis à l’École pratique des hautes études en sciences sociales. Il crée avec François Mitterrand (Président de la République de 1981 à 1995) le Festival d’opéra et de théâtre baroque de Versailles.

En 1994, il décide de consacrer sa vie à l’écriture. Il dit d’ailleurs « je suis plus heureux d’être libre et solitaire ».

1948 - ?

Status

Professeur

Écrivain

Genres

Roman

Essai

Bibliographie sélective

Tous les matins du monde 1991

Le Sexe et l’effroi 1994

Terrasse à Rome 2000

Dernier Royaume 1997-2014

Œuvre

C’est en 1969 que Quignard publie son premier essai, L’Être du balbutiement, qui est consacré à Sacher-Masoch (historien et écrivain). Il écrit plusieurs essais (sur Maurice Scève, Michel Deguy), un récit, Le Lecteur (1976), mais aussi son premier roman, Carus (prix des critiques en 1980).

Il n’est pourtant révélé au grand public qu’en 1986 avec Le Salon du Wurtemberg et en 1989 avec Les Escaliers de Chambord. En 1991, il écrit son œuvre la plus connue, Tous les matins du monde, adaptée par le cinéaste Alain Corneau la même année.

En 1994, son œuvre Le Sexe et l’effroi voit le jour, et un accident cardiaque lui inspire en 1997 Vie secrète (œuvre inclue à sa future « saga » Dernier Royaume).

En 2000, il reçoit le Grand Prix du roman de l’Académie française avec Terrasse à Rome. Quignard obtient le prix Goncourt en 2002 pour Ombres errantes (premier tome de son œuvre Dernier Royaume).

En 2011, Quignard publie Les Solidarités mystérieuses, mais il se consacre principalement à l’écriture des volumes du Dernier Royaume. Le Dernier Royaume est composé de neuf tomes :

  • Les Ombres errantes (2002),
  • Sur le Jadis (2002),
  • Abîmes (2002),
  • Les Paradisiaques (2005),
  • Sordidissimes (2005),
  • La Barque silencieuse (2009),
  • Les Désarçonnés (2012),
  • Vie secrète (1997),
  • Mourir de penser (2014).

Quignard a un style particulier et donne à ses œuvres un aspect inhabituel. Des voix multiples traversent les textes ; les références et les citations y ont une large place, le texte est fragmenté (tout particulièrement Dernier royaume). Il aborde des thèmes qui se regroupent autour d’une interrogation sur le langage et le silence.

Citations

« L’amour, c’est d'abord aimer follement l’odeur de l'autre. »

Vie secrète 1997

« La vie de chacun d’entre nous n'est pas une tentative d’aimer. Elle est l’unique essai. »

Vie secrète 1997

« Les vivants ne sont pas des ombres. Ce sont peut-être des morts enveloppés de vêtements et qui brillent »

Les Ombres errantes 2002

« J’aime la lecture parce que c’est la seule conversation à laquelle on peut couper court à tout instant, et dans l’instant. »

Le salon du Wurtemberg 1989