Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Pascal
Scientifique

Biographie

Blaise Pascal est un mathématicien, physicien et philosophe français qui naît le 19 juin 1623 à Clermont-Ferrand en France. Son père qui a remarqué ses dons exceptionnels choisit de l’éduquer. Sa famille déménage à Paris et à onze ans, Pascal compose un traité des sons des corps vibrants. Devant son talent indéniable, son père lui interdit d’étudier les mathématiques jusqu’à ses quinze ans afin qu’il se concentre sur ses autres enseignements.

Dès 1635, Pascal étudie seul la géométrie et écrit un Essai sur les coniques à seize ans, cette publication est si précoce que Descartes en le lisant, croît que l’auteur est son père.

Après que son père ait été gracié par Richelieu, Blaise Pascal et sa famille déménagent à Rouen, et il continue ses travaux et ses nombreuses inventions.

En 1649 sous la Fronde, la famille de Pascal retourne à Clermont-Ferrand, puis le père de Pascal meurt en 1651. Après une période de vie mondaine, Pascal fait sa profession de foi en 1653. À la suite d’un accident de voiture auquel il survit, Pascal voue sa vie à la religion et écrit Abrégé de la vie de Jésus-Christ en 1655. En parallèle, il continue ses recherches, et prend part à la querelle qui oppose les jansénistes et l’assemblée du clergé de France et perd sa sœur qui décède le 4 octobre 1661.

Dès février 1659, Pascal tombe gravement malade et décède à 39 ans le 19 août 1662 à Paris en France.

1623 - 1662

Status

Physicien

Mathématicien

Philosophe

Inventeur

Bibliographie sélective

Essai pour les coniques 1640

Expériences nouvelles touchant le vide 1647

Récit de la grande expérience de l’équilibre des liqueurs 1648

Traité du triangle arithmétique 1654

Les Provinciales Correspondances 1656-1657

Élément de géométrie 1657

De l’Esprit géométrique et de l’Art de persuader 1657

Histoire de la roulette 1658

L’Art de persuader 1660

Pensées 1669, posthume

Abrégé de la vie de Jésus-Christ 1846

Œuvre

Auteur à seize ans d’un Essai sur les coniques, Pascal conçoit trois ans plus tard la machine de Pascal, capable d’effectuer des opérations arithmétiques, et qui lui confère une première renommée scientifique. Pascal s’intéresse ensuite au vide et élabore l’expérience du puy de Dôme qu’il fait réaliser par son beau-frère. Pour ce faire, il observe que le niveau de mercure contenu dans un tube baisse à mesure qu’on l’élève. Il prouve ainsi l’inexistence du vide et de la pesanteur de l’air.

Dès 1650, Pascal s’intéresse à l’arithmétique et publie en 1654 le Traité du triangle arithmétique qui devient la théorie de base de la « géométrisation du hasard », puis permit de fonder le calcul des probabilités.

Il est également à l’origine du raisonnement par induction mathématique.

En 1662, Pascal invente le carrosse à cinq sols qui est l’un des premiers transports en commun.

Notons que Pascal, tout au long de sa vie, contribue à l’écriture et à la philosophie en prônant un style « naturel » qui privilégie la clarté et l’efficacité.