Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Romain Gary / Émile Ajar
Auteur

Biographie

Romain Gary, né Kacew, voit le jour en 1914 dans l’Empire russe, dans l’actuelle Vilnius, en Lituanie. Pendant la Première Guerre mondiale, son père se bat sur le front russe. Sa famille, d’origine juive, se fait expulser et déménage en Russie. Après la guerre, dans les années 1920, la famille s’installe en Pologne. Suite au divorce de ses parents, Romain est élevé par sa mère. Celle-ci estime que son fils trouverait certainement l’environnement idéal pour s’épanouir en France, où ils déménagent, à Nice en 1928. Après le bac, Romain étudie le droit à Paris. Il obtient la nationalité française en 1935. Pendant la guerre, il parvient à quitter la France pour pouvoir s’engager dans l’armée libre du général de Gaulle. C’est à cette époque qu’il choisit le pseudonyme de Gary qui signifie « brûle ! » en russe. Son investissement en tant que pilote pendant la guerre lui vaut le titre de compagnon de la Libération.

Après l’armistice, il effectue des missions diplomatiques en Bulgarie, en Suisse, à Londres, et même à Los Angeles.

Ayant toujours soutenu qu’il ne souhaitait pas vieillir, Romain Gary se suicide en 1980. C’est seulement après sa mort que l’on découvre qu’il était l’auteur de plusieurs romans écrits sous le pseudonyme d’Émile Ajar, dont l’un d’entre eux lui a valu son deuxième prix Goncourt, ce qui est en principe interdit par le règlement du concours.

1914 - 1980

Status

Diplomate

Romancier

Genres

Roman

Nouvelle

Théâtre

Bibliographie sélective

Les Couleurs du jour 1952

Les Racines du ciel 1956

La Promesse de l’aube 1960

La Vie devant soi 1975

Œuvre

La notoriété de Romain Gary grandit très rapidement. Il publie son premier roman, Éducation européenne, en 1945. En 1956, Les Racines du ciel remporte le prix Goncourt. Après la Seconde Guerre mondiale, l’œuvre de Gary tourne autour de la figure du survivant de la Shoah, en essayant d’apporter une réponse romanesque à l’éternelle question : comment vivre après ? Son œuvre est également empreinte de révolte, pleine de personnages combattifs, qui ne se laissent jamais abattre malgré la tristesse que leur inspire le monde.

Plusieurs de ses romans ont fait l’objet d’adaptations cinématographiques.

Citations

« Ce que je veux dire, c’est qu’elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n’ai jamais su où aller depuis. »

La Promesse de l’aube 1960

« Moi je souriais, mais à l’intérieur j’avais envie de crever. Des fois je sens que la vie, c’est pas ça, c’est pas ça du tout, croyez-en ma vieille expérience. »

La Vie devant soi 1975

« L’humour est une dynamite silencieuse et polie qui vous permet de faire sauter votre condition présente chaque fois que vous en avez assez, mais avec le maximum de discrétion et sans éclaboussures. »

Les Racines du ciel 1956

« Aimer est une aventure sans carte et sans compas où seule la prudence égare. »

Clair de femme 1977