Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Snell
Scientifique

Biographie

Willebrord Snell Van Royen est un physicien, mathématicien et astronome anglais qui naît le 13 juin 1580 à Leyde aux Pays-Bas. Enfant précoce, son père lui enseigne les langues anciennes et le pousse à faire des études de droit. Snell s’intéresse néanmoins aux mathématiques, et se forme dès 1599 auprès du mathématicien Van Ceulen.

Dès 1600, Snell part en Allemagne à l’Université de Wurtzbourg puis étudie à Prague auprès des scientifiques Tycho Brahe, Kepler et Otho Valentinus et voyage en Europe pour se former.

Il soutient sa thèse philosophique à Leyde le 15 juillet 1608, puis est nommé magister artium et se consacre à l’enseignement. Il se marie en 1608 et aura de nombreux enfants.

Il est à l’origine de plusieurs découvertes mathématiques et travaille sur la triangulation et la loi des sinus. En 1612 il s’intéresse à l’astronomie et étudie les taches solaires au télescope. Il devient ensuite professeur de mathématiques à l’Université de Leyde.

Snell décède le 30 octobre 1626 à Leyde aux Pays-Bas à l’âge de 46 ans.

1580 - 1626

Status

Physicien

Mathématicien

Astronome

Bibliographie sélective

Appolonius Batavus 1608

De terrae ambitûs vera quantitate 1617

Cyclometricus, de circuli dimensione 1621

Œuvre

Snell met au point en 1615 une méthode de triangulation pour déterminer les distances (dite de Snellius) afin de déterminer la longueur d’un arc de méridien, et notamment celui entre Alkmaar et Bergen op Zoom (1°11).

Il découvre également la loi des sinus en 1620 qui est la loi de réfraction de la lumière reprise plus tard par Descartes.