Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Thomas d’Aquin
Philosophe

Biographie

Crédit image : Carlo Crivelli, 1476

Né à Aquino, près de Naples en Italie en 1225, Thomas d’Aquin entre dès ses dix-neuf ans dans l’ordre des dominicains et étudie parmi eux les sciences occidentales et arabes, la grammaire et la philosophie. Il est particulièrement sensible à la philosophie antique et notamment à la pensée d’Aristote, dans la lignée de son maître et professeur, Albert le Grand.

Il enseigne à partir de 1248 à Cologne et à Paris où il obtient une chaire de théologie. Devenu un docteur de l’Église reconnu à l’échelle européenne, Thomas d’Aquin sera consulté par de nombreux papes et consacrera la fin de sa vie à l’écriture d’une Somme théologique, monumental traité religieux et philosophique en trois parties qui restera inachevé. Il meurt en 1274 à Lyon et sera canonisé en 1323.

1225 - 1274

Status

Théologien

Saint

Courant

Rationalisme religieux

Bibliographie sélective

Contre ceux qui combattent le culte de Dieu et la religion 1256

Somme théologique 1266-1273 (inachevé)

De l’éternité du monde 1271

Œuvre

Selon Thomas d’Aquin, la foi et la raison ne sont pas incompatibles, de même que la théologie et la science. Il s’est par ailleurs appuyé sur la pensée de Platon et d’Aristote pour lier ces deux disciplines a priori inconciliables.

Son œuvre fut diverse, entre commentaires des évangiles et de l’œuvre d’Aristote, traités théologiques, ou encore « questions disputées » soit la rédaction des questions-réponses entre enseignant et élèves sur divers thèmes philosophiques. On le considère d’ailleurs comme l’inventeur de ce genre littéraire.

Citations

« Choisis d’entrer dans la mer par les petits ruisseaux. »

« Le bien et l’être sont identiques dans la réalité ; ils ne diffèrent que selon la raison. »

« Le but de la philosophie n’est pas de savoir ce que les hommes ont pensé, mais bien qu’elle est la vérité des choses ».