Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les défis démographiques et urbains

  • L’Asie du Sud et de l’Est est le premier foyer de population de la planète (55 % de la population mondiale). Mais cette situation est contrastée selon les pays.
  • Si la Chine compte 1,3 milliard d’habitants, la politique de l’enfant unique et la hausse du niveau de vie ont fait chuter la natalité depuis 30 ans.
  • L’Inde, avec 1,2 milliard d’habitants, possède également une politique de restriction des naissances, mais moins stricte.
  • D’autres pays sont dans une dynamique de croissance démographique encore plus forte (Afghanistan, Bengladesh, Malaisie).
  • À l’inverse, certains pays voient leur taux de natalité chuter (Corée du Sud, Thaïlande, Japon).
  • Les pays qui ont accompli leur transition démographique vont voir leur population vieillir, sous l’influence de la baisse du nombre de naissances et de la hausse de l’espérance de vie.
  • La Chine et l’Inde doivent faire face au déséquilibre entre le nombre d’hommes et de femmes, car il y existe encore des infanticides de petites filles.
  • Cette démographie s’accompagne d’une urbanisation croissante, qui pose des problèmes d’aménagements urbains, de logements, de transports et de pollution.

La croissance économique spectaculaire de l’Asie

  • Le Japon a été le moteur de la croissance asiatique avec un développement considérable après 1945. Il a entraîné dans son sillage les « dragons », qui ont entraîné à leur tour les « bébés tigres ». La Chine, elle, s’est ouverte au capitalisme dans les années 1980. Les économistes appellent cela « le vol des oies sauvages ».
  • L’Asie représente aujourd’hui 36 % du PIB mondial.
  • Les échanges intra-asiatiques sont très intenses et multiples. On parle de « corridor économique » qui va de Tokyo à Singapour. Les façades maritimes, les grands ports et les plus grandes villes sont le cœur économique de l'Asie. L'intérieur des terres en Indonésie ou en Chine est à l'écart de ces zones de haute croissance.

Défis et conflits

  • La crise de 2008 a mis en avant la fragilité de certains pays, soumis aux fluctuations de la demande mondiale.
  • La croissance asiatique a engendré des écarts de richesse très accentués au sein des sociétés, ce qui entraîne de nombreux conflits sociaux. La responsabilité des transnationale du Nord est dénoncée, car elles ont délocalisé une partie de leur production au sein de ces pays.
  • Les litiges frontaliers restent également très présents dans cette région, et les problèmes environnementaux sont immenses, car la croissance a engendré beaucoup de pollution.