Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L’art comme outil de dénonciation des horreurs de la guerre

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La réalité de la guerre

  • L’art permet une représentation sensible de la réalité. Il met le spectateur ou le lecteur face à une réalité exposée de telle façon qu’elle suscite l’émotion.
  • John Northcote Nash est un peintre qui a vécu la Première Guerre mondiale.
  • Survivants du bombardement ayant eu lieu près de Cambrai le 30 décembre 1917, il peint le tableau Over the top en 1918.
  • La scène peinte par l’artiste est une scène réelle puisqu’il est témoin de la bataille.
  • Le tableau représente un champ de bataille.
  • Ce tableau dépeint avec réalisme l’horreur de la guerre par les morts qu’elle engendre mais permet aussi de dénoncer l’absurdité de la guerre et la souffrance morale des soldats.

La cruauté de l’ennemi

  • L’artiste est quelquefois amené à dénoncer la cruauté de l’ennemi.
  • Le film Le Pianiste de Roman Polanski est sorti en 2002. Il raconte l’histoire vraie du pianiste juif Wladyslaw Szpilman, déporté dans le ghetto de Varsovie en 1940 durant la Seconde Guerre mondiale.
  • Le ghetto de Varsovie est créé par les nazis en 1940 afin de maintenir toute la population juive dans un camp. Les conditions de vie y sont épouvantables.
  • La cruauté des nazis est ici dénoncée par une mise en scène révélant toute l’horreur de la situation.
  • Face aux actes cruels et barbares des ennemis, l’art doit transmettre un message pour que quelque chose de positif ressorte de tout cela.
  • C’est le devoir de mémoire.

Le devoir de mémoire

  • Le devoir de mémoire consiste à reconnaitre les faits qui ont eu lieu durant la guerre, à collecter des témoignages et à les diffuser afin que chacun puisse prendre conscience que cela a existé. Cela permet, espère-t-on, de ne pas reproduire les erreurs du passé.
  • Marguerite Duras participe à ce devoir de mémoire dans Hiroshima mon amour, un film d’Alain Resnais sorti en 1959 dont elle a écrit le scénario et les dialogues. Le livre, tiré du scénario, a été publié l’année suivante.
  • Hiroshima est la ville sur laquelle est tombée la bombe atomique lancée par les États-Unis le 6 août 1945 au cours de la Seconde Guerre mondiale.
  • Cet ouvrage permet de faire ressentir au lecteur toute l’horreur de ce qui s’est passé à Hiroshima.