Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L’enracinement de la culture républicaine (1876-1899)

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Une culture républicaine héritée de 1789

Les républicains reprennent à leur compte l’héritage de la Révolution française :

  • la Marseillaise est adoptée (1879) ;
  • le 14 juillet devient la fête nationale (1880) ;
  • Marianne est l’allégorie de la République, etc.
  • La République rétablit les libertés fondamentales que le Second Empire avait supprimées :
  • la liberté d’expression ;
  • les libertés de réunion et de la presse ;
  • la liberté syndicale.

Une diffusion de la culture républicaine par l’école

  • Le budget consacré à l’école quadruple entre 1879 et 1889.
  • Les lois Jules Ferry rendent l’école gratuite, laïque et obligatoire.
  • À travers l’enseignement de différentes matières (littérature, histoire-géographie, éducation morale et civique), l’école permet d’instruire les élèves et de les sensibiliser aux valeurs républicaines.
  • Le service militaire et l’essor de la presse contribuent aussi à la formation des citoyens.

Un régime républicain qui résiste aux oppositions

  • Dans les années 1880, la crise économique accroit le chômage. L’inaction des républicains est critiquée par les radicaux, les socialistes et les anarchistes.
  • Les anarchistes commettent des actions violentes, et les républicains sont affaiblis par les scandales politiques.
  • Deux crises majeures surviennent à la fin du XIXe siècle :
  • Le boulangisme, mouvement politique antiparlementaire et nationaliste initié par le général Boulanger, qui s’effondre en 1889
  • L’affaire Dreyfus, qui éclate en 1894 et qui divise la nation en deux camps : les dreyfusards et les antidreyfusards (partisans d’un nationalisme xénophobe et antisémite)
  • Mais la République sort renforcée de l’affaire Dreyfus en 1899 et le gouvernement de défense républicaine l’emporte.