Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'Europe de la révolution industrielle

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le processus d’industrialisation en Europe

  • La révolution industrielle est le passage d’une société agricole à une société mécanisée suite à une série d’inventions et d’innovations.
  • À la fin du XVIIIe siècle, l’invention de la machine à vapeur contribue à la multiplication des machines et à l’essor des industries.
  • C’est le début du machinisme.
  • Création de la première locomotive à vapeur en 1804.
  • L’industrialisation implique une accélération des activités industrielles et une évolution des modes de production.
  • C’est le temps des usines, dans lesquels les ouvriers travaillent sur des machines qui fonctionnent d’abord à la vapeur, puis, à partir des années 1880, à l’électricité.
  • Dans les villes, les usines se concentrent dans des zones appelées quartiers industriels. Les campagnes, quant à elles, sont modernisées et mécanisées.
  • Les villes minières apparaissent.
  • On dit du XIXe siècle qu’il est le siècle du charbon.
  • On assiste à une première « mondialisation ».

Les transformations sociales

  • De nouvelles classes sociales apparaissent.
  • Les ouvriers qui travaillent dans les usines sont souvent d’anciens travailleurs du monde agricole venus tenter leur chance en ville. Ils constituent la masse des prolétaires.
  • L’exode rural est l’une des principales conséquences de l’industrialisation du XIXe siècle.
  • Les ouvriers s’opposent aux bourgeois (propriétaires). Ces derniers concentrent richesse, influence et prestige.

Les idées nouvelles et leur expression sociale

  • Avec l’industrialisation, la société reste donc très inégalitaire. Le XIXe siècle voit la naissance et la diffusion de nouvelles idées politiques et économiques. Deux d’entre elles s’opposent radicalement :
  • le libéralisme,
  • et le socialisme.
  • Le libéralisme est l’idéologie dominante du XIXe siècle. Il repose sur les théories d’Adam Smith. Les bourgeois y sont globalement favorables.
  • Les socialistes contestent le système libéral qu’ils nomment aussi le capitalisme. L’un des courants le plus radical du socialisme est le communisme. Karl Marx en est le principal penseur.
  • Le XIXe siècle est traversé par de nombreuses révoltes et insurrections sociales, souvent réprimées dans la violence.
  • Malgré tout, l’État entend les revendications ouvrières et le droit social progresse.
  • En 1841, le travail des enfants de moins de huit ans est interdit.
  • En 1864, les travailleurs obtiennent le droit de grève.
  • En 1884, les syndicats sont reconnus.