Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'immunité innée

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Les composants du système immunitaire

  • Le système immunitaire se compose d’organes, de cellules et de molécules contribuant au maintien de l’intégrité de l’organisme.
  • Les leucocytes sont les cellules spécifiques de la réponse immunitaire.
  • Dans ces organes, les globules blancs réagissant contre les éléments du soi, sont éliminés afin de ne conserver que ceux capables de réagir contre des éléments du non-soi**.
  • Toutes les cellules du non-soi portent des récepteurs à leur surface : ce sont des molécules réceptrices des antigènes.
  • On distingue trois types de globules blancs :
  • les monocytes ;
  • les granulocytes ;
  • les lymphocytes.

Une réaction immunitaire rapide et innée

  • Lors d’une invasion par un corps étranger, le corps met en place de façon rapide et innée un mécanisme de défense.
  • Des cellules immunitaires sont à l’affût des agents infectieux, ce sont les cellules sentinelles, pouvant reconnaître ces cellules étrangères grâce à des récepteurs sur leurs membranes plasmiques.
  • Ces cellules vont sécréter des médiateurs chimiques de l'inflammation avec notamment :
  • des citokynes ;
  • des médiateurs lipidiques ;
  • de l’histamine.
  • Les médiateurs chimiques d’inflammation vont déclencher les étapes principales de la réaction immunitaire :
  • la vasodilatatio ;
  • la diapédèse ;
  • la phagocytose&nbsp.

La phagocytose : une réponse immunitaire non-spécifique

  • Les globules blancs vont se diriger depuis le sang vers le tissu infecté afin de procéder à la phagocytose.
  • Dans le cadre d’une infection par un pathogène, la phagocytose peut se résumer en quatre étapes principales :
  • phase de reconnaissance et d’adhérence ;
  • phase d’internalisation ou ingestion ;
  • phase de digestion ;
  • phase de rejet.