Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La IVe République : entre décolonisation et construction européenne

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La France de la IVe République

  • La IVe République, qui naît en 1946, est un régime parlementaire, à l’image de la IIIe République, ce qui veut dire que le pouvoir est détenu par les députés qui forment des gouvernements.
  • La Constitution met en place un système bicaméral (avec deux chambres) : le Conseil de la République et l’Assemblée nationale.
  • La formule adoptée par la IVe République favorise la pluralité démocratique et la représentativité parlementaire, mais elle entraîne mécaniquement des problèmes d’instabilité gouvernementale.
  • La IVe République est confrontée aux défis de la reconstruction du pays, de la construction européenne, de la guerre froide et de la décolonisation qui divisent les partis et génèrent de l’instabilité gouvernementale.
  • Le programme du CNR fixe un cap et une reconstruction sous l’égide de l’État avec des interventions massives dans des secteurs clés, suivant la politique keynésienne et en adoptant le système social de l’État providence.
  • Il y a un fort taux de naissance dans l’après-guerre. Ce phénomène, appelé le Baby-boom, accompagne les besoins croissants des ménages et l’adoption progressive de la société de consommation.
  • La France entreprend un important plan de construction de logements : la politique des grands ensembles.
  • Le dynamisme économique et démographique de la France se prolonge pendant trente ans, durant la période que l’on appelle les Trente Glorieuses (1945-1975).

La France et l’Europe, vers une intégration continentale

  • La France de la IVe République se retrouve confrontée à deux défis européens majeurs dans l’après-guerre :
  • Se situer dans le duel entre les États-Unis et les Soviétiques sur le continent européen.
  • Les rapports à reconstruire avec l’Allemagne.
  • La plupart des Français et du monde politique de la IVe République ont du mal à pardonner à l’Allemagne l’Occupation et les violences perpétrées pendant la guerre.
  • La France de la IVe République, se rapproche de son allié historique américain, qui aide également le pays à se reconstruire grâce au plan Marshall en 1947.
  • La France poursuit cette politique en participant activement à la fondation de l’OTAN en 1949.
  • Winston Churchill évoque la fondation des États-Unis d’Europe pour rapprocher la France et l’Allemagne dans l’optique de mettre en place une Europe fédérale.
  • Cette politique de rapprochement européen permet la création du Conseil de l’Europe en 1949.
  • Suivant la stratégie des petits pas, les six pays fondateurs décident de partager leurs ressources de charbon et d’acier en créant la CECA en 1951.
  • La création de cet espace permet la création de la CED en 1952.
  • En 1954, le Parlement français à majorité gaulliste et communiste vote « non » à la CED, ce qui met un coup d’arrêt à la création d’une réelle Europe fédérale.
  • Les Six décident d’étendre leur collaboration le 25 mars 1957, lors de la signature du traité de Rome, pour mettre en place la Communauté Économique Européenne (CEE), un espace économique commun entre les six pays, favorisant le libre-échange et la collaboration entre les nations européennes.

L’empire colonial, facteur de crise

  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement du général de Gaulle reconstitue une armée grâce à une importante contribution de la part des colonies.
  • Les soldats issus des colonies ont ainsi constitué la majorité des Forces françaises libres jusqu’à l’été 1944.
  • Les colonies émettent de plus en plus de demandes d’émancipation, allant de demandes d’autonomie à des demandes d’indépendance.
  • Dans la colonie d’Indochine, l’indépendantiste communiste Ho Chi Minh, fort de ses liens privilégiés avec l’URSS et la Chine communiste de Mao Zedong, proclame dès 1945 l’indépendance du Vietnam, ouvrant la porte de la question coloniale.
  • Perturbée par la politique coloniale en Indochine, la IVe République est vite plongée dans l’instabilité gouvernementale.
  • En 1954, la France essuie une humiliante défaite à la bataille de Dien Bien Phu qui entraîne la création de quatre États indépendants :
  • le Vietnam du Nord ;
  • le Vietnam du Sud ;
  • le Laos ;
  • le Cambodge.
  • En Afrique, les différentes colonies françaises revendiquent le droit à l’autodétermination.
  • Pour répondre à ces revendications, en 1946, la République fonde l’Union française.
  • La loi-cadre Defferre de 1956, consécutive à la fin de la guerre d’Indochine et de l’échec de l’expédition de Suez (1956) ouvre la voie aux indépendances africaines.
  • Après avoir constaté la réussite de la lutte armée en Indochine, le 1er novembre 1954, le Front de libération nationale (FLN), adopte à son tour une opposition violente contre le colonialisme français.
  • Une véritable guerre sale se met en place en Algérie et a des répercussions au plus haut sommet de l’État.
  • Le 13 mai 1958, des généraux français en Algérie organisent un coup d’État, le putsch d’Alger, précipitant la chute du régime et l’avènement au pouvoir du général de Gaulle.