Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La vaccination et l'immunothérapie

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La mémoire immunitaire

  • Lors de la réponse primaire, les LT et les LB vont maturer en LB et LT effecteurs, et en LT et LB mémoire.
  • Lorsque l’organisme est en contact avec un corps étranger pour la seconde fois, la production d'anticorps et de lymphocytes spécifiques est non seulement plus rapide mais aussi plus efficace.
  • On parle de mémoire immunitaire quand les LB et les LT maturent en cellules mémoire, qui ont une longue durée de vie dans l’organisme. Ces cellules sont présentes bien après que l'agent pathogène a été éliminé.
  • Les LB et les LT mémoire reconnaîssent et éliminent l’antigène A porté par l’agent infectieux en activant la réponse adaptative.
  • Les réactions à médiation cellulaire et humorale sont directement activées, empêchant l’apparition des symptômes : l’infection est asymptomatique.
  • Chaque personne a en réserve des cellules mémoire qui témoignent des infections qu’elle a subi pendant sa vie, on parle de phénotype immunitaire.

La vaccination

  • Le principe de la vaccination est d'introduire dans l'organisme des antigènes d'un agent infectieux non-pathogène, cette vaccination est immunogène.
  • Lors de la vaccination, une réponse immunitaire innée puis adaptative sera déclenchée.
  • Si l’organisme vacciné rencontre à nouveau cet antigène sous une forme virulente, il y aura directement une réponse secondaire, rapide et intense, grâce à la mémoire immunitaire.
  • Il existe différents types de vaccins :
  • les vaccins vivants ;
  • les vaccins inactivés ;
  • les vaccins à sous-unités.
  • Les agents infectieux sont mélangés à des adjuvants pour constituer le vaccin.
  • L'adjuvant immunologique permet d’activer, stimuler, prolonger et renforcer la réponse immunitaire.
  • La vaccination préventive induit une modification du phénotype immunitaire de façon artificielle.
  • La rougeole est une infection d’origine virale qui est très contagieuse et se transmet essentiellement par voie aérienne.
  • Le vaccin contre la rougeole est obligatoire et permet de présenter le pathogène au système immunitaire des patients.
  • La vaccination préventive a donc pour objectif :
  • d’éradiquer les agents pathogènes ;
  • de prévenir les maladies individuelles ;
  • de prévenir les épidémies et les pandémies.

L'immunothérapie

  • L'immunothérapie désigne une gamme de traitement destinés à stimuler l'immunité chez un patient.
  • Pour lutter contre les cancers, l’immunothérapie repose sur deux procédés :
  • dans certains cas de cancer, l'injection d'anticorps monoclonaux spécifiques peut empêcher la prolifération des cellules mutées ;
  • dans d'autres cas ce sont des molécules synthétisées par les cellules du système immunitaire qui sont injectées.
  • Ces traitements permettent une prise en charge lors de cancers à un stade avancé, ou pour éviter/alléger les traitements lourds de chimiothérapie.