Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les évolutions d’un monde rural toujours majoritaire

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La diversité du monde rural sous le Second Empire

  • Le monde rural constitue l’essentiel de la population (19 millions en 1866).
  • Il est marqué par une grande diversité sociale : la majorité des paysans sont de petits propriétaires pratiquant la polyculture.
  • Ils constituent un socle électoral solide, réticent à la république sociale en 1848, et soutien du Second Empire à partir de 1852.
  • Le monde rural est aussi marqué par la présence des notables, maire, curé, instituteur, grands propriétaires souvent légitimistes, qui traduisent des hiérarchies sociales encore fortes. Ce phénomène se retrouve aussi dans les colonies où les anciens esclaves sont devenus des salariés après 1848.

Les évolutions des campagnes sous le Second Empire

  • Le Second Empire napoléonien met l’accent sur le développement des chemins de fer qui permettent l’ouverture des marchés et la circulation des idées.
  • C’est le début de la spécialisation de certaines régions agricoles.
  • Le salaire agricole progresse rapidement à l’échelle du pays et incite à investir dans les machines et les engrais.
  • La Société des agriculteurs de France est fondée en 1867.
  • La modernisation agricole provoque aussi le départ d’ouvriers vers les villes : c’est le début de l’« exode » rural.
  • Les situations sociales restent diverses et de nombreux paysans sont encore touchés par un état de misère extrême.
  • Le Second Empire lance également de grands travaux de modernisation des campagnes qui ont pour but d’améliorer les conditions de vie des paysans.

La politisation des campagnes

  • La politisation des campagnes s’accélère grâce aux débats politiques nationaux, au suffrage universel, à la manifestation (refus du coup d’État du 2 décembre 1851 dans le Var), mais aussi grâce à des formes de contestations plus traditionnelles (chansons, charivaris).
  • Les hiérarchies sociales restent très présentes et influencent fortement la géographie du vote. On distingue :
  • les départements « blancs » (influencés par les monarchistes) ;
  • et les départements « rouges » (démocrates-socialistes influencés par les républicains).
  • Globalement, ce sont cependant les campagnes qui font reculer la République sociale en 1849.
  • Sous le Second Empire jusqu’en 1860, ce sont les campagnes qui assurent un soutien solide au régime.
  • Après 1860, le traité de libre-échange avec l’Angleterre et la baisse du revenu agricole amènent une perception plus critique du pouvoir.