Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les mutations sociales et culturelles de la société française

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction

De 1949 à 1975, la France est confrontée à une période de très forte croissance économique. Le pays connait le plein emploi et doit recourir à de la main d’œuvre immigrée pour continuer à se développer. Le niveau de vie et le pouvoir d’achat des Français progressent rapidement.
Cette période appelée les « Trente Glorieuses » s’achève progressivement à partir du début des années 1970 pour laisser la place à une crise économique et sociale qui va profondément modifier la société.
À quelles transformations sociales et culturelles la France est-elle confrontée entre 1974 et 1988 ?
Dans une première partie, nous aborderons la question d’une société transformée par les conséquences sociales de la crise. La deuxième partie sera quant à elle consacrée à la modernisation de la société française ainsi qu’aux transformations culturelles.

Les Français subissent les conséquences sociales de la crise

En 1977, Eddy Mitchell connait un grand succès avec sa chanson Il ne rentre pas ce soir. Elle évoque la situation d’un employé qui vient d’être licencié. Éprouvant un immense sentiment de honte, il préfère aller de bar en bar au lieu de rentrer chez lui pour annoncer la triste nouvelle à sa famille. Cette chanson reflète parfaitement une des évolutions sociales les plus marquantes des années 1970.

L’instauration d’un chômage de masse

IMG01 Titre : Augmentation du nombre de chômeurs entre 1968 et 1988

Les deux chocs pétroliers, auxquels l’ensemble des pays capitalistes est confronté, touchent la France de plein fouet du fait de sa très grande dépendance au pétrole. Le prix de l’essence augmente considérablement ainsi que les coûts de production industriels. Cette situation entraîne la faillite de nombreuses entreprises ainsi qu’une forte inflation qui diminue le pouvoir d’achat des Français.

bannière definition

Définition

Choc pétrolier :

Un choc pétrolier correspond à une très forte augmentation du prix du baril de pétrole décidée par les principaux pays producteurs. Cette situation s’explique par la situation géopolitique conflictuelle au Moyen-Orient. Il y eut deux chocs pétroliers, en 1973 puis en 1979.

Un chômage de masse s’installe durablement en France. Les politiques de relance économique mises en place par les gouvernements successifs ne parviennent pas à modifier cette tendance. Le taux de chômage passe de 3 % en 1975 à 9 % de la population active en 1988. Il touche en premier lieu les personnes les moins qualifiées professionnellement ainsi que les jeunes.
Une partie de la population s’appauvrit considérablement. Pour faire face à cette situation, l’humoriste Coluche crée en 1985 les Restos du cœur qui proposent une aide alimentaire aux populations les plus précaires.

Une recomposition du marché du travail

La crise économique précipite la France dans les « vingt piteuses ». Le secteur industriel est touché de plein fouet. Les entreprises liées aux secteurs miniers et sidérurgiques qui employaient des centaines de milliers d’ouvriers vont progressivement faire faillite et disparaître dans l’est et le nord de la France.

bannière definition

Définition

Vingt piteuses :

Les « vingt piteuses » correspondent à une période de ralentissement important de la croissance économique et d’augmentation du chômage en France entre 1975 et 1995.

La robotisation se développe dans d’autres secteurs industriels comme l’automobile et le textile, ce qui implique de licencier de nombreux ouvriers non qualifiés sur les chaînes de production. Des villes entières comme Tourcoing dans le Nord-Pas de Calais ou Forbach en Moselle sont confrontées à une très forte augmentation du nombre de demandeurs d’emplois et voient leur population diminuer au profit de bassins d’emplois plus dynamiques.

Cependant, la part des services dans la production de richesse augmente considérablement. Les emplois créés, dans l’informatique ou les services à la personne se situent alors très majoritairement au sein des grandes métropoles. Le développement d’une agriculture productiviste permet également d’accroître considérablement les récoltes, tout en ayant recours à une main d’œuvre moins importante. L’exode rural entamé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale se manifeste par le départ des jeunes ruraux vers les villes où ces derniers espèrent trouver un emploi plus rémunérateur.

bannière definition

Définition

Agriculture productiviste :

Agriculture qui recherche une production maximale et élevée grâce à l’utilisation de machines et de produits industriels (engrais et pesticides).

La question migratoire au cœur des débats

En 1975, les immigrés représentent 7,5 % de la population. Très sollicités depuis les Trente Glorieuses car le besoin de main-d’œuvre est fort, ils sont pourtant de moins en moins acceptés à partir des années 1970. Une grande majorité des immigrés occupant des emplois peu qualifiés, la hausse du chômage touche cette population plus durement. La précarité et la misère s’installent dans les banlieues situées dans les périphéries dans grandes métropoles. Dès juillet 1974, l’immigration est officiellement suspendue par le gouvernement. En 1976, une loi proclame que le regroupement familial est la seule immigration légale.

bannière definition

Définition

Regroupement familial :

Le regroupement familial est une mesure qui permet à un immigré installé en France de façon régulière d’être rejoint par les membres de sa famille proche (conjoint et enfants mineurs).

Un profond sentiment d’exclusion se développe alors dans ces quartiers, ayant pour conséquence un accroissement des violences urbaines, notamment à Vénissieux ou à Mantes-la-Jolie dans les années 1980. L’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 va toutefois permettre la régularisation de plusieurs milliers d’immigrés clandestins.

Quartier des Minguettes  1974 Histoire Tle SchoolMouv Le quartier des Minguettes en 1974.Située dans la banlieue de Lyon et construite dans les années 1960, cette citée est excentrée du centre de Lyon et trop déconnectée des réseaux de transports en commun. La cité devait héberger 20 000 personnes.

Face aux difficultés d’intégration d’une partie des immigrés et pour dénoncer la montée du vote d’extrême-droite incarné par Jean-Marie Le Pen (président du Front national) les jeunes se mobilisent. Ainsi, le 20 juin 1983, le fondateur de l’association « SOS Avenir Minguettes », Toumi Djaïdja, est blessé par un policier durant une émeute dans la cité des Minguettes à Vénissieux. Suite à cet évènement, il lance l’idée d’une marche pour l’égalité et contre le racisme. C’est donc dans un climat de xénophobie grandissant que la « Marche des Beurs » est organisée. Partis de Marseille le 15 octobre 1983, les participants arrivent à Paris le 3 décembre. Symboliquement, François Mitterrand reçoit les organisateurs à l’Élysée.

bannière definition

Définition

Beur :

Ce mot désigne les jeunes nés en France de parents maghrébins.

bannière à retenir

À retenir

La crise économique liée aux deux chocs pétroliers va avoir des conséquences durables sur l’organisation de la société française. Au chômage de masse s’ajoutent des problèmes d’intégration pour des milliers de jeunes issus de l’immigration.

Une société en mutation

Au milieu des années 1960 arrive à l’âge adulte une génération qui n’a pas connu la guerre ni ses privations. Élevée pendant les « Trente Glorieuses », elle ne se reconnait pas dans la société façonnée par leurs parents et leurs grands-parents. Cette jeunesse qui se révolte en mai 68 est à l’origine des principales transformations de la société des années 1970-1980.

bannière definition

Définition

Mai 68 :

Cette expression désigne une période pendant laquelle un grand nombre de jeunes et d’ouvriers se sont révoltés afin de réclamer plus de liberté ainsi qu’une amélioration de leurs conditions de vie.

Des femmes de plus en plus émancipées

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les femmes sont de plus en plus présentes sur le marché de l’emploi. Elles sont 48 % à exercer une profession en 1968 contre 68 % en 1988. Cette forte progression marque toutefois d’importantes différences avec les hommes car elles exercent souvent des métiers moins qualifiés. Plus facilement licenciées que les hommes, leur salaire est en moyenne 30 % inférieur à celui des hommes à qualification équivalente.
Le féminisme va également prendre de l’ampleur dans les années 1970. En effet, si les femmes militent pour l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, les féministes souhaitent également que les femmes puissent avoir un meilleur contrôle de leur corps et plus particulièrement du moment où elles souhaitent devenir mères.

bannière definition

Définition

Féminisme :

Le féminisme est un mouvement associatif et philosophique qui réclame l’égalité des droits entre les hommes et les femmes au sein de la société. Le MLF (Mouvement de libération des femmes), fondé en 1970, est une association féministe parmi les plus actives dans les années 1970.

Prenant en compte ces revendications et soucieux de moderniser la société, Valéry Giscard d’Estaing souhaite légaliser l’IVG (interruption volontaire de grossesse). Il confie cette mission à Simone Veil, ministre de la Santé, qui présente un projet de loi au Parlement. Celui-ci aboutit, après de tumultueux débats, à la légalisation de l’IVG en janvier 1975. Il faut cependant attendre 1982 pour que l’IVG soit remboursée par la sécurité sociale.

Simone Veil Histoire Tle SchoolMouv Simone Veil préside une séance du Parlement européen à Strasbourg le 12 octobre 1979 au Palais de l’Europe, Claude Truong-Ngoc/Wikimedia Commons - CC BY-SA 3.0

D’importants progrès sont donc réalisés dans les années 1970-1980 quant à l’émancipation des femmes. En 1975, le divorce par consentement mutuel est voté et l’adultère n’est plus considéré comme un délit pénal. Toutefois, les femmes restent encore très peu présentes dans le débat politique. Ainsi, en 1981, on ne comptait que 5,3 % de députées à l’Assemblée nationale.

Vers une société plus inclusive

Notamment parce qu’ils ont manifesté en mai 68 pour affirmer leur indépendance et leur désir de liberté, les jeunes vont être mieux intégrés dans la société française. Au même titre que les inégalités dénoncées dans les rues lors des manifestations, la question de l’égalité des chances de réussite scolaire est soulevée. La loi Haby de 1975 met en place le collège unique. Cette loi va favoriser la démocratisation scolaire en permettant l’unification des parcours scolaires. De plus en plus d’élèves décrochent leur bac à la fin des études secondaires. Dans la foulée, les effectifs d’étudiants augmentent également dans l’enseignement supérieur.

C’est d’ailleurs pour mieux prendre en compte ces revendications que Valéry Giscard d’Estaing (VGE) abaisse la majorité civile de 21 à 18 ans en 1974. Cette mesure engendre des changements qui impactent la société dans sa globalité. Désormais, les jeunes de 18 ans peuvent voter, ce qui augmente l’électorat des partis politiques. Ils peuvent également résider où ils le souhaitent et surtout se marier sans avoir d’autorisation parentale.

Un autre combat va débuter à partir des années 1980. À la veille de l’élection présidentielle de 1981, la première « Marche nationale pour les droits et libertés des homosexuels et lesbiennes » est organisée. Désireux d’évoluer avec son temps, François Mitterrand fait adopter au Parlement la dépénalisation de l’homosexualité en 1982.

La population LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) est stigmatisée dans les années 1980. Beaucoup d’entre eux sont exclus de leur famille et vivent cachés. À partir de 1983, l’épidémie du Sida frappe particulièrement la communauté homosexuelle. Grâce à la couverture médiatique de l’épidémie, la population homosexuelle gagne en visibilité. Les associations et les médecins réagissent très rapidement. Les associations lancent des campagnes de prévention tandis que les médecins se mettent à chercher un vaccin. L’État réagit tardivement : ce n’est qu’en 1986 qu’il met en place une politique de santé publique pour lutter contre l’épidémie.

Une culture de masse accessible au plus grand nombre

bannière definition

Définition

Culture de masse:

La culture de masse désigne l’accès de la grande majorité de la population au contenu véhiculé par les médias tels que la radio et la télévision. Le développement de la société de consommation permet l’accès à la culture de masse.

Durant les années 1980, la France va connaître d’importantes transformations culturelles. Si la culture n’est pas une priorité pour Valéry Giscard d’Estaing, sous la présidence de François Mitterrand, le secrétariat d’État à la culture redevient le ministère de la Culture. Son budget est doublé.

bannière à retenir

À retenir

Une vraie politique culturelle est appliquée. Elle vise à favoriser l’épanouissement des individus par les arts, soutient la création artistique et défend le rayonnement de la culture à l’étranger.

Jack Lang, ministre de la Culture, incarne et applique cette politique très active. Il crée des événements populaires et gratuits comme la fête de la Musique en 1982 et les Journées du patrimoine en 1984. François Mitterrand lance quant à lui de grands travaux de rénovation. En 1989, il aménage successivement le Grand Louvre, l’Institut du monde arabe et le nouvel Opéra de la Bastille.

Construction Louvre 1987 Histoire Tle SchoolMouv Pyramide du Louvre en construction en août 1987, Paris (France) ©Joseolgon – CC BY-SA 3.0

Jusqu’à 1974, les Français n’avaient accès qu’à l’ORTF sur le plan audiovisuel.

bannière definition

Définition

ORTF (Office de la radiodiffusion-télévision française) :

L’ORTF est une institution publique fondée en 1964 et remplacée en 1974 qui exerce sa tutelle sur les médias audiovisuels français. L’ORTF peut exercer un droit de regard sur le contenu des programmes diffusés.

Deux chaînes de télévision et quatre radios sont disponibles. Quand VGE arrive au pouvoir, il remplace l’ORTF en 1974 par trois chaînes de télévision publique concurrentes (TF1, Antenne 2 et FR3) et quatre stations de radio publiques (France Inter, France Culture, France Musique et FIP, toutes réunies au sein du groupe Radio France).

bannière à retenir

À retenir

Le contrôle de l’État sur cette nouvelle offre de médias est plus discret, cependant, c’est toujours lui qui choisit les responsables audiovisuels.

Le 28 juillet 1982 est votée une loi sur la liberté de la communication audiovisuelle. Une Haute Autorité de la communication audiovisuelle (le futur CSA, Conseil supérieur de l’audiovisuel) est créée. Elle délivre des permis d’émettre aux nouvelles stations de radio ainsi qu’aux nouvelles chaînes de télévision.

Les jeunes prennent une place de plus en plus importante sur le marché de la culture, on parle de la « culture jeune ». Les mangas et les dessins animés venus du Japon deviennent à la mode. Goldorack est le premier manga diffusé sur Antenne 2 en 1978. Grâce à l’émission H.I.P.H.O.P sur TF1, le rap fait son apparition en France.

bannière à retenir

À retenir

Mai 68 a permis d’accélérer le processus de modernisation et de transformation de la société française. À la fin des années 1980, même si de nombreuses inégalités persistent, les droits des femmes et des jeunes sont davantage respectés et l’accès à la culture s’est largement démocratisé.

Conclusion :

La crise qui touche la France à partir du milieu des années 1970 transforme la société et contribue à fragiliser certaines catégories sociales. Toutefois, les décennies 1970-1980 vont également permettre au pays de s’ouvrir davantage à la diversité et au changement. C’est à cette époque que de nombreux débats de société (immigration, inégalités, etc.) encore très actuels font leur apparition. Ces mutations sont facilitées par la libéralisation et la multiplication des médias.