Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les photons et l'interaction matière-lumière

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

Introduction :

Nous avons vu dans le chapitre précédent que la lumière peut être décrite comme une onde.

Mais cette description n’est pas unique. Nous allons voir dans ce chapitre comment la lumière peut être aussi décrite comme une particule notamment au travers de l’effet photoélectrique, et nous étudierons de quelle manière réagit la matière soumise à un rayonnement lumineux.

Modèle particulaire de la lumière

Le photon

La lumière peut être décrite comme un ensemble de particules élémentaires : les photons.

bannière definition

Définition

Photon :

Le photon est un quantum d’énergie (un « petit paquet ») associé au rayonnement électromagnétique et qui se comporte comme une particule élémentaire.

Propriétés d’un photon

Comme les particules matérielles, un photon est caractérisé, notamment, par une énergie.

bannière à retenir

À retenir

  • L’énergie d’un photon EE est proportionnelle à la fréquence ν\nu de l’onde associée :

E=h×ν=h×cλ\begin{aligned} E&=h\times\nu \ &=\dfrac{h\times c}{\lambda} \end{aligned}

Avec :

  • h6,626×1034 Jsh\approx6,626\times10^{-34}\ \text{J}\cdot\text{s}, la constante de Planck ;
  • c3×108 ms1c\approx3\times10^8\ \text{m}\cdot\text{s}^{-1} la célérité de la lumière dans le vide ;
  • λ\lambda la longueur d’onde.

Interaction lumière-matière

La matière réagit de différentes manières vis-à-vis de la lumière. Étudions cela en détail.

Niveaux d’énergie

Une des propriétés atomiques les plus remarquables, et qui a mené au développement de la physique quantique, est l’organisation des électrons autour du noyau.

Le premier modèle, celui de Rutherford, se fondait sur une analogie avec le système planétaire, mais, contrairement à celui-ci, les électrons ne peuvent pas avoir n’importe quelle orbite ni n’importe quelle énergie, ce qui a mené à l’élaboration du modèle de Bohr.

bannière definition

Définition

Niveaux d’énergie :

Les électrons ne sont pas répartis de manière aléatoire dans l’atome. Ils ne peuvent orbiter autour du noyau qu’à des niveaux d’énergie répartis de manière discrète.

  • À chaque orbite sont associés un état et un niveau d’énergie.

Nous étudierons ici ce modèle dans le cas de l’hydrogène, atome le plus simple à étudier, mais ces notions sont applicables à tous les atomes.

physique chimie première photons interaction matière lumière niveaux énergie hydrogène Niveaux d’énergie de l’atome d’hydrogène

bannière definition

Définition

État fondamental :

L’état de plus faible énergie est appelé « état fondamental ». Il correspond à l’orbite la plus proche du noyau.

bannière exemple

Exemple

Pour l’hydrogène, l’énergie de son état fondamental est :

E1=13,6 eVE_1=-13,6\ \text{eV}

bannière à retenir

À retenir

L’électron-volt (eV\text{eV}) est une unité de mesure de l’énergie plus adaptée aux énergies atomiques que le joule, étant très faibles :

1 eV=1,6×1019 J1\ \text{eV}=1,6\times10^{-19}\ \text{J}

bannière exemple

Exemple

L’énergie de l’état fondamental de l’hydrogène est donc de : 13,6×1,6×1019=2,176×1018 J-13,6\times1,6\times10^{-19}=-2,176\times10^{-18}\ \text{J}

bannière definition

Définition

États excités :

Les niveaux d’énergie supérieure, correspondant à des orbites de plus en plus éloignées du noyau et appelés « états excités », sont caractérisés par une énergie EnE_n :

En=E1n2En=\dfrac{E1}{n^2}

Avec nn, appelé nombre quantique principal, qui est un nombre entier supérieur ou égal à 11.

Quand nn tend vers l’infini, l’électron est de plus en plus éloigné du noyau, jusqu’à quitter son attraction. Il se retrouve alors immobile avec une énergie potentielle nulle, d’où une énergie totale nulle.

  • L’énergie E1E_1 est donc à ce titre appelée énergie de première ionisation.

Plus généralement, la nieˋmen^\text{ième} énergie d’ionisation est l’énergie requise pour arracher le nieˋmen^\text{ième} électron après que les n1n-1 premiers électrons ont été arrachés.

Interaction lumière-matière

Un électron en orbite autour de son noyau peut changer d’orbite et donc de niveau d’énergie. On dit qu’il se produit une transition d’un état vers un autre. Il se produit alors une émission ou une absorption de lumière.

bannière à retenir

À retenir

Un atome absorbe de la lumière lorsque celle-ci a une énergie EE :

E=EsupEinfE=E{\text{sup}}-E{\text{inf}}

EsupE{\text{sup}} et EinfE{\text{inf}} (Esup>EinfE{\text{sup}}>E{\text{inf}}) sont les énergies de deux niveaux d’énergie différents.

  • L’électron passe ainsi à un état plus excité.

physique chimie première photons interaction matière lumière excitation absorption Excitation d’un atome par absorption d’un photon

bannière à retenir

À retenir

Un atome émet de la lumière lorsqu’un électron passe d’un état excité, d’énergie EsupE{\text{sup}}, à un état moins excité, d’énergie inférieure EinfE{\text{inf}}. Par simple conservation de l’énergie, le photon émis a une énergie EE :

E=EsupEinfE=E{\text{sup}}-E{\text{inf}}

physique chimie première photons interaction matière lumière désexcitation émission Désexcitation d’un atome par émission d’un photon

  • Le spectre de la lumière absorbée présente donc des raies noires discrètes sur un fond continu.
  • Le spectre de la lumière émise présente un fond noir continu, caractéristique de l’absence de lumière émise, entrecoupé de raies lumineuses discrètes.

physique chimie première photons interaction matière lumière spectre absorption émission hydrogène Spectres d’absorption et d’émission de l’atome d’hydrogène

bannière à retenir

À retenir

Un atome ne pouvant émettre que des photons qu’il est susceptible d’absorber, les raies d’absorption correspondent donc obligatoirement aux raies d’émission.

bannière exemple

Exemple

  • Étudions ensemble un exemple concret : comment se comporterait un atome d’hydrogène soumis à un rayonnement lumineux de longueur d’onde égale à 660 nm660\ \text{nm} ?

L’énergie EE d’un tel photon se calcule facilement et nous donne comme résultat :

E=h×cλ6,63×1034×3×108660×1091,989×1025660×1093,01×1019 J1,88 eV\begin{aligned} E&=\dfrac{h\times c}{\lambda} \ &\approx\dfrac{6,63\times10^{-34}\times3\times10^8}{660\times10^{-9}} \ &\approx\dfrac{1,989\times10^{-25}}{660\times10^{-9}} \ &\approx3,01\times10^{-19}\ \text{J} \ &\approx1,88\ \text{eV} \end{aligned}

Les niveaux d’énergie de l’atome d’hydrogène, nous l’avons vu plus haut, nous montre :

E3E2=1,51(3,39)=1,88 eVE\begin{aligned} E3-E2&=-1,51-(-3,39) \ &=1,88\ \text{eV} \ &\approx E \end{aligned}

Cette différence d’énergie correspond donc à l’énergie d’un photon de longueur d’onde égale à 660 nm660\ \text{nm}.
Cela implique que l’atome d’hydrogène est susceptible d’absorber un tel photon, l’électron orbitant autour du noyau d’hydrogène passant alors de l’état d’énergie E2E2 à l’état d’énergie E3E3, un tel rayonnement ne pourra donc pas traverser l’hydrogène car il sera absorbé.

  • On dit que l’hydrogène est opaque à une telle longueur d’onde.
  • Étudions maintenant le comportement d’un atome d’hydrogène soumis à un rayonnement de longueur d’onde égale à 680 nm680\ \text{nm}.

Calculons l’énergie EE d’un tel photon :

E=h×cλ6,63×1034×3×108680×1091,989×1025680×1092,925×1019 J1,83 eV\begin{aligned} E&=\dfrac{h\times c}{\lambda} \ &\approx\dfrac{6,63\times10^{-34}\times3\times10^8}{680\times10^{-9}} \ &\approx\dfrac{1,989\times10^{-25}}{680\times10^{-9}} \ &\approx2,925\times10^{-19}\ \text{J} \ &\approx1,83\ \text{eV} \end{aligned}

Une analyse du diagramme d’énergie de l’hydrogène montre qu’aucune transition entre deux niveaux d’énergie différents ne correspond à une telle valeur.
Cela implique que l’atome d’hydrogène ne pourra absorber de tels photons, ceux-ci traverseront l’hydrogène sans encombre et sans être absorbés.

  • On dit que l’hydrogène est transparent à une telle longueur d’onde.

Effet photoélectrique

La preuve de l’aspect corpusculaire de la lumière est l’effet photoélectrique qui se produit lorsqu’un matériau, soumis à un rayonnement lumineux, émet un courant électrique.

bannière à retenir

À retenir

Si un matériau est soumis à un rayonnement lumineux d’énergie E>E1E>\vert E_1\vert, l’électron quitte alors l’attraction de l’atome et se retrouve doté d’énergie cinétique, donc de vitesse. Il s’ensuit un déplacement d’électrons et donc un courant électrique.

physique chimie première photons interaction matière lumière effet photoélectrique Effet photoélectrique

Cet effet est notamment à la base des cellules photovoltaïques qui forment une des sources d’énergie renouvelable.

Conclusion :

Ainsi se conclut notre chapitre sur les interactions lumière-matière.

Nous avons ensemble vu que les électrons en orbite autour d'un noyau atomique ne peuvent avoir que des énergies discrètes et quantifiées et qu'un électron peut passer d'un état à l'autre sous certaines conditions.
Ces mécanismes ne peuvent être expliqués par le modèle ondulatoire de la lumière et impliquent de traiter la lumière comme une particule nommée photon.

Les électrons peuvent transiter vers un état d'énergie supérieure en absorbant un photon d'énergie adéquate ou transiter vers un état d'énergie inférieure en émettant un photon d'énergie prédéfinie.
Ces interactions ne se limitent pas seulement aux émissions ou absorptions de photons, mais les autres types d’interactions ne sont pas au programme du lycée.

Il est important de bien comprendre que la lumière se comporte de différentes manières, tantôt comme une onde, tantôt comme une particule.
Cet aspect très important est à la base du développement d’une des plus grandes théories physiques du XXe siècle, à savoir la théorie quantique.

L’effet photoélectrique, notamment, est très important à comprendre, car il permet une production continue d’électricité, technologie en plein essor et destinée à connaître de grands bouleversements dans les années à venir.