Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les premiers États

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

La révolution néolithique qui débute aux alentours de 10 000 avant notre ère favorise une organisation des groupes d’hommes de plus en plus complexe. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à vivre ensemble et doivent s’organiser en conséquence. Les villages deviennent des villes, les chefs de villages deviennent des rois.

Coment sont nés les premiers États ? Comment sont-ils organisés ?

Afin de répondre à ces questions, nous étudierons dans un premier temps la création des premiers États puis leur organisation.

La sédentarisation des hommes et la création des premiers États

Dans le Croissant fertile, avant la révolution néolithique, les hommes sont nomades car ils sont obligés de se déplacer pour trouver de quoi se nourrir en suivant les troupeaux qu’ils chassent et par la cueillette.

Le Croissant fertile-6e-Histoire

bannière rappel

Rappel

Le Croissant fertile est un espace en forme de croissant qui va de l’Égypte à la Mésopotamie. Il est fertile car la terre est de bonne qualité, le climat est favorable et il y a d’importants cours d’eau (Tigre, Euphrate, Nil, Jourdain).

Un nomade est une personne qui n’a pas d’habitat fixe et se déplace constamment.

Les débuts de l’agriculture permettent aux hommes de ne plus avoir à se déplacer constamment pour trouver leur nourriture. Ils deviennent donc sédentaires et peuvent construire un habitat fixe.

Comme vivre ensemble présente des avantages (comme la sécurité par exemple), les hommes se regroupent et les villages grossissent. Ils choisissent alors des chefs qui sont chargés d’arbitrer les conflits et de prendre des décisions pour tout le groupe. Le pouvoir des rois s’étend sur des territoires plus ou moins grands et le terme d’État désigne le territoire où s’exerce le pouvoir du chef.

En Mésopotamie, on trouve des cités-États. Ce sont des États de petite taille, souvent constitués d’une ville principale et des campagnes alentour.

L’organisation sociale

Lorsque les hommes se regroupent, des groupes spécialisés apparaissent car il n’est plus nécessaire de savoir tout faire. À cette époque, les groupes sont déterminés par le métier.

bannière à retenir

À retenir

Dans les États, on trouve presque toujours les mêmes groupes.

Hiérarchie sociale des premiers États-6e-Histoire

Le dirigeant (le roi) est aidé par des fonctionnaires, les scribes, des prêtres et des soldats.

bannière definition

Définition

Scribe :

Personne travaillant pour l’État et sachant lire et écrire.

bannière definition

Définition

Prêtre :

Personne au service d’un ou de plusieurs dieux. Les prêtres sont chargés d’organiser le culte, soit l’ensemble des cérémonies qui rendent hommage aux dieux.

On trouve ensuite dans les villes des artisans et des marchands qui fabriquent les objets du quotidien et les vendent. Dans la campagne, les paysans travaillent sur les cultures et les récoltes. Enfin, dans certains États (mais pas dans tous), on peut trouver des esclaves.

bannière definition

Définition

Esclave :

Personne non libre appartenant à un maître. Ils sont considérés comme des objets.

Bien évidemment, le dirigeant est supérieur à tous. Les autres classes sociales sont hiérarchisées (classées) en fonction de leur importance.

bannière à retenir

À retenir

Ceux qui travaillent à aider le dirigeant sont les plus hauts placés alors que les esclaves sont au plus bas.

Les lois

Lorsque les hommes étaient sédentaires et vivaient en petits groupes, chaque groupe devait probablement avoir ses propres règles.

  • Lorsque les hommes se regroupent dans des États, il devient nécessaire de fixer des règles communes.

Le plus ancien texte de droit complet que l’on a retrouvé est le code d’Hammourabi, rédigé pendant la première moitié du XVIIIe siècle avant notre ère.

bannière definition

Définition

Droit :

C’est l’ensemble des règles (lois) qui s’appliquent à des personnes et/ou à un territoire.

Les règles fixées par Hammourabi, roi de Babylone entre 1794 et 1750 avant notre ère, étaient gravées sur de grandes stèles.

bannière rappel

Rappel

Babylone est une cité-État de Mésopotamie.

Ces stèles étaient disposées un peu partout sur le territoire de l’État pour que tout le monde, à condition de savoir lire, soit au courant des lois. Ce code compte 282 articles très variés.

Stèle d’Hammourabi-6e-Histoire Stèle représentant Hammourabi, conservée au musée du Louvre, Paris ©Mbit

La religion

Les hommes partagent le droit mais aussi leurs croyances.

bannière à retenir

À retenir

Les habitants des premiers États sont très attachés à la religion. Ils sont polythéistes, c’est-à-dire qu’ils croient en l’existence de plusieurs dieux.

Les dieux peuvent varier d’un État à l’autre, mais la religion reste similaire. Les cités-État de Mésopotamie partagent les mêmes dieux et mythes. Les dieux ont des attributions particulières. Il faut leur rendre un culte important, c’est-à-dire leur rendre hommage lors de cérémonies, pour qu’ils protègent les hommes et les territoires.

La sédentarisation et l’augmentation de la population des villages puis des villes incitent les rois à prévoir des aménagements urbains de plus en plus imposants. Les villages s’agrandissent et deviennent de véritables villes qui peuvent compter plusieurs milliers d’habitants. La surface urbaine augmente, les bâtiments deviennent de plus en plus grands.

Conclusion :

Les premières cités-États apparaissent en Mésopotamie. Elles sont organisées autour d’un temple et d’un palais. Les souverains y détiennent une autorité incontestable. Ils rendent la justice, dirigent l’armée et font ériger des temples en l’honneur des dieux. Les habitants de ces cités-États sont polythéistes. Le roi est entouré de fonctionnaires et de scribes appartenant à la noblesse. Cependant, l’immense majorité des habitants vivent de l’agriculture et de l’artisanat.