Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les recompositions des espaces ruraux français

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La recomposition des fonctions productives

  • La France est la 1re puissance agricole européenne et la 5e mondiale.
  • Sa puissance repose sur quatre secteurs :
  • la production de céréales ;
  • les produits laitiers ;
  • le sucre ;
  • les vins et spiritueux.
  • Ces systèmes agricoles performants connaissent des difficultés (concurrence mondiale, vieillissement du monde paysan et image négative associée aux productions intensives).
  • Les consommateurs recourent de plus en plus aux circuits courts.
  • Leurs préoccupations sanitaires et environnementales ont suscité le développement de l’agriculture biologique.
  • Les biocarburants et le développement d’énergies renouvelables représentent un enjeu pour l’avenir.
  • Des activités productives non agricoles se développent et accompagnent le renouvellement des campagnes françaises :
  • le tourisme vert ;
  • le tourisme rural ;
  • l’agritourisme ;
  • la croissance de clusters spécifiquement ruraux.

Une pression urbaine croissante et des liens accrus avec les espaces urbains

  • La France connaît un processus d’étalement urbain et de périurbanisation importants.
  • Les terres agricoles représentent 51 % du territoire.
  • En 2017, les sols artificialisés occupaient 9,3 % du territoire et progressent chaque année de 0,8 % depuis 2010.
  • Les liens sont forts entre espaces urbains et espaces ruraux, en raison de la fonction résidentielle croissante des espaces ruraux.
  • Les urbains choisissent d’y vivre pour bénéficier de la nature et d’un logement plus vaste.
  • Des liens forts s’établissent aussi entre producteurs locaux et espaces urbains.
  • L’agriculture périurbaine (dans le cadre des AMAP) et l’engouement pour le locavorisme ne cessent de se développer.

Des dynamiques démographiques et résidentielles diverses

  • Certaines campagnes françaises connaissent un processus de renaissance rurale.
  • Les mobilités résidentielles permettent une reprise démographique rurale.
  • Les populations néo-rurales sont souvent aisées et jeunes. Elles revitalisent les espaces ruraux.
  • La population et le développement de ces espaces ruraux progressent grâce :
  • à des activités productives variées  ;
  • à une multifonctionnalité de plus en plus importante ;
  • à l’économie présentielle.
  • Mais certains espaces ruraux connaissent une déprise importante et constituent alors le rural profond.
  • Ils sont situés en marge des infrastructures, connaissent un vieillissement et une diminution de leur population et sont confrontés aux fermetures des services publics.
  • Certains peuvent connaître un développement touristique en raison d’intérêts paysagers ou patrimoniaux.