Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les sources de la croissance économique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Comment mesurer la richesse produite ?

  • La croissance économique est un phénomène quantitatif qui désigne l’accroissement durable de la production d’une économie sur une période donnée.
  • La croissance économique est mesurée par le taux de croissance du PIB.
  • PIB marchand = somme des valeurs ajoutées + somme des impôts sur les produits (TVA + droits de douane) – somme des subventions sur les produits
  • PIB non marchand = coût des facteurs de production
  • La distinction entre PIB réel (qui neutralise les effets de la variation des prix) et PIB nominal (valeur des biens et services produits dans une économie à une période donnée) permet de savoir si la hausse du PIB est due à une augmentation des richesses ou à un effet prix.

Les éléments à l’origine de la croissance

  • Pour produire, l’entreprise a besoin de moyens humains, matériels ou encore financiers.
  • L’ensemble de ces moyens constitue les facteurs de production. Ils peuvent être divisés en deux catégories :
  • ceux relatifs au personnel : c’est le facteur travail ;
  • ceux liés au matériel : c’est le facteur capital.
  • Ces facteurs de production peuvent être complémentaires ou substituables :
  • travail et capital sont complémentaires lorsqu’on ne peut augmenter l’un des deux sans modifier la consommation de l’autre ;
  • à l’inverse, deux facteurs sont substituables si l’un peut remplacer l’autre.
  • Les facteurs de production peuvent également être à court ou long terme :
  • les facteurs de production à court terme sont ceux dont la quantité varie facilement en fonction des besoins de l’activité ;
  • les facteurs de production à long terme sont moins adaptables et leur augmentation dans des délais très courts nécessite des investissements très coûteux.

L’augmentation de la quantité ou de la qualité des facteurs de production

  • La croissance extensive correspond à la croissance obtenue par l’augmentation de la quantité des facteurs de production (facteur travail et/ou facteur capital).
  • Il existe plusieurs moyens d’améliorer la quantité de facteur travail :
  • l’augmentation de la main d’œuvre ;
  • l’augmentation de la durée légale de travail ;
  • en agissant sur la durée moyenne des études ;
  • en agissant sur le taux d’activité des femmes.
  • On peut également choisir d’augmenter le facteur capital : c’est l’investissement.
    Il existe trois types d’investissements :
  • l’investissement de capacité ;
  • l’investissement de remplacement ;
  • l’investissement de productivité.
  • La croissance intensive correspond quant à elle à la croissance obtenue par l’augmentation de la qualité des facteurs de production.
  • On peut alors améliorer la productivité globale en jouant sur deux facteurs :
  • les facteurs extérieurs à l’entreprise (exemple : progrès technique) ;
  • les facteurs internes à l’entreprise (exemple : formation).
  • Au niveau des facteurs internes, l’amélioration de la productivité globale peut passer par l’accumulation de capital (investissement) et/ou par la valorisation du capital humain.
  • L’augmentation de la fonction de production est donc fonction non seulement du capital et du travail, mais aussi du progrès technique, des investissements, du capital humain et des institutions.