Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Organisation des espaces productifs et accroissement des flux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Une nouvelle organisation géographique des espaces productifs

  • Il existe plus de 100 000 entreprises multinationales dans le monde et plus de 900 000 filiales.
  • Ces entreprises adoptent des stratégies de répartition géographique pour exploiter les avantages comparatifs des différents pays.
  • Elles jouent un rôle crucial dans le commerce mondial en internationalisant leur production.
  • À chaque étape ou chaque maillon de la chaîne commerciale, une nouvelle valeur est ajoutée, c’est-à-dire que le produit est valorisé.
  • Chaque territoire possède des atouts (climat, ressources, compétences de sa main-d’œuvre, etc.) qui lui donnent des avantages dans certaines activités productives.
  • Ces éléments déterminent des types d’espaces productifs différents, souvent mis en concurrence les uns par rapport aux autres.
  • Ces atouts ne sont pas figés dans le temps. Des ressources peuvent s’épuiser à cause de la surexploitation de l’homme.
  • Rares sont les pays ne possédant aucun atout, bien que certains cumulent des handicaps, comme le Japon.
  • Les compétences d’une population peuvent parfois compenser le manque d’atouts des territoires.

Des flux d’échanges toujours plus importants

  • Le commerce mondial entraîne des flux matériels intenses entre tous les espaces de la planète.
  • 80 % des échanges mondiaux de marchandises se font par voie maritime entre les pôles les plus développés : Amérique du Nord, Europe, Asie de l’Est.
  • Désormais le reste du monde y participe aussi, mais moins activement.
  • Ces flux matériels concernent pour l’essentiel des produits manufacturés, des matières premières et des sources d’énergie.
  • Les espaces productifs génèrent également une très grande quantité de flux immatériels : les flux financiers et les flux d’information et de connaissances.
  • Ces flux ont été facilités par de nouveaux moyens de communication apparus progressivement depuis le XIXesiècle : le téléphone, la télévision, Internet…
  • La quantité de flux et leur rapidité de transmission ne cessent de progresser.

Une diversité accrue des acteurs et des espaces de production grâce à l’économie numérique

  • À la fin des années 1990 et le début des années 2000, le développement d’Internet et du commerce en ligne permettent la mise en place d’une économie efficace.
  • Des géants de l’e-commerce apparaissent d’abord aux États-Unis comme eBay ou Amazon.
  • Les grandes entreprises du commerce traditionnel ont bien compris l’importance du commerce en ligne.
  • L’e-commerce accentue les flux car il permet aux acheteurs loin des grands centres de consommation de réaliser toutes sortes d’achats.
  • Il stimule la fabrication dans les espaces productifs ainsi que la création d’emplois.
  • Tout ceci concourt à la mise en place d’un système productif d’un genre nouveau reposant sur un moyen de communication : Internet.