Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Comment la monnaie est-elle créée ?

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Objectif

  • Comprendre le rôle de la banque centrale et ses fonctions dans la régulation de l’activité économique.

Définitions à connaître : réserves de change, politique monétaire.

Le pouvoir de création monétaire par les banques

  • Les banques commerciales, ou banques de second rang, ont un pouvoir autonome de création monétaire : elles créent de la monnaie scripturale. Mais ce pouvoir est limité par les règles imposées par les banques centrales.

Les sources de la création monétaire

  • Les banques créent de la monnaie scripturale lorsqu’elles accordent un crédit, lorsqu’elles achètent un titre ou encore lorsqu’elles convertissent une devise.

Les limites de la création monétaire

  • Les banques commerciales doivent garder une certaine somme d’argent disponible à tout moment afin de satisfaire les demandes de retrait de ses clients, pour prévoir que l’argent prêté peut se retrouver dans une autre banque, et parce que la banque centrale les oblige à détenir un certain montant comme réserve.

Les fonctions des banques centrales

Les fonctions principales des banques centrales

  • Les banques centrales ont le monopole de l’émission de monnaie fiduciaire et alimentent les banques de second rang en liquidités. Elles gèrent également les réserves de change.
  • Les banques centrales mènent la politique monétaire du pays.

La fonction de création monétaire

  • Les banques centrales créent de la monnaie fiduciaire lorsqu’elles achètent des titres aux banques de second rang qui ont besoin de liquidités ou lorsqu’elles acquièrent un titre de créance sur le Trésor public. Dans cette situation la banque centrale va détenir une créance sur l’économie ou sur le Trésor.
  • Les banques centrales créent également de la monnaie lorsqu’elles acquièrent des devises. Dans ce cas, la banque centrale détient une créance sur l’extérieur.

L’intervention sur le marché monétaire

  • Les banques centrales peuvent mener une politique monétaire expansive, visant à augmenter la quantité de monnaie en circulation, ou une politique monétaire restrictive, visant à réduire la quantité de monnaie en circulation.

Les banques centrales et la régulation de l’activité économique

  • École monétariste : la monnaie n’a pas d’effet sur la croissance et l’inflation résulte d’un excès de création monétaire. L’inflation réduit le pouvoir d’achat des ménages et réduit les exportations. Le rôle des banques centrales est donc de limiter l’inflation en limitant la création monétaire au travers de taux d’intérêt élevés. Cette vision est appliquée par la BCE. Cependant, cette politique peut conduire à une croissance faible et un chômage élevé.
  • Keynes : la monnaie influe sur la croissance au travers des taux d’intérêt. En baissant les taux d’intérêt, la banque centrale favorise les emprunts ce qui stimule la consommation et l’investissement et augmente la croissance. Cette vision est appliquée par la Fed, qui a pour objectifs la lutte contre l’inflation et le soutien à la croissance au travers de la lutte contre le chômage. Cependant, une politique de taux bas peut encourager la formation de bulles spéculatives.
  • Lors de la crise de 2008, l’incertitude à propos des actifs détenus par les différentes banques a conduit à une défaillance généralisée sur le marché interbancaire. Les banques centrales sont intervenues sur ce marché pour éviter une crise de liquidités entre les banques. L’intervention de la BCE a eu pour objectif de trouver une solution à deux problèmes majeurs : le problème des dettes publiques, et celui de l’inflation.