Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Tableaux et matrices

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Tuples

  • En mathématiques un p-uplet est un ensemble d'éléments ordonnés de p éléments, p étant un entier naturel non nul, dans le langage Python il est sous le nom de tuple.
  • La déclaration d'un tuple s'effectue par énumération des éléments séparés par une virgule et peut contenir des éléments hétérogènes.
  • L'emploi des parenthèses est optionnel pour la création d'un tuple, sauf dans deux cas particuliers :
  • la création d'un tuple vide ;
  • la création d'un tuple contenant un seul élément.
  • La déclaration d'un tuple contenant un seul élément nécessite l'ajout d'une virgule.
  • L'itération sur les tuples s'effectue avec la construction for … in .
  • Les éléments individuels d'un tuple sont accessibles avec la notation indicielle.
  • Les tuples sont immutables, il n'est donc pas possible d'ajouter ou de supprimer un élément composant le tuple, sinon Python génère une erreur.
  • En Python une fonction peut retourner simultanément plusieurs valeurs, constituant un tuple et nous pouvons également effectuer des assignations multiples à partir d'un tuple.
  • Les tuples nommés sont une sous-classe des tuples dont les valeurs sont nommées.
  • Les tuples et les tuples nommés sont des conteneurs immutables pouvant réunir des éléments hétérogènes.

Listes

  • Les tableaux, appelés listes en Python, sont des structures de données mutables et de données ordonnées.
  • La création de liste s'effectue par énumération des éléments composant la liste.
  • L'itération sur les listes s'effectue avec la construction for … in et peut être effectuée avec la notation indicielle.
  • La notation indicielle permet l'accès aux éléments individuels d'une liste.
  • Le caractère mutable des listes permet d'en modifier les éléments.
  • La suppression d'un élément s'effectue avec l'instruction del .
  • L’ajout d'un élément à la fin d’une liste s'effectue avec l'instruction append.
  • Les listes peuvent être composées de listes. Il est ainsi possible de créer et de manipuler des listes imbriquées.

Listes en compréhension

  • Les listes en compréhension sont en tous points identiques à celles que nous venons d'étudier, mais que nous construisons d'une manière différente :
  • se génère entre crochets ;
  • inclut une expression suivie d’au moins une clause for et optionnellement d'autres clauses for ou if ;
  • permet d’obtenir un code plus compact et lisible.
  • Nous pouvons utiliser le filtrage conditionnel, appliquer des conditions multiples ou des choix alternatifs. Dans ce cas, la partie conditionnelle doit être placée avant la boucle for.
  • Les expressions au cœur de l'itération des listes en compréhension peuvent être complexes et faire appel à des fonctions.
  • Lors de l’imbrication de listes en compréhensions, la boucle extérieure s'écrit donc avant la boucle intérieure.
  • La formulation par compréhension de listes nous permet de réaliser une transposition de matrice avec un code compact.
  • La longueur d’une liste est donnée par la fonction len, comme pour la longueur d’une chaîne de caractères, d’un tuple ou d’un dictionnaire.

Dictionnaires

  • Les dictionnaires ont recours à des clés nommées, qui ne sont pas nécessairement des nombres, ils sont mutables. Dans d'autres langages, les dictionnaires sont appelés tableaux associatifs.
  • La création d'un dictionnaire s'effectue par énumération des paires de clés et de valeurs associées, le tout étant encadré par des accolades.
  • La consultation du dictionnaire avec une clé permet d'obtenir la valeur correspondante. Si la clé n'existe pas, une erreur survient.
  • L'ajout de nouveaux éléments s'effectue par affectation d'une valeur à une nouvelle clé.
  • Si la clé existe déjà, une nouvelle affectation de valeur remplace l'ancienne.
  • La suppression de l’élément d’un dictionnaire s'effectue avec l'instruction del et si on tente de supprimer une clé inexistante, une erreur survient.
  • Les itérations sur les dictionnaires peuvent porter sur les clés, sur les valeurs, ou sur les deux en même temps.
  • Les dictionnaires sont des structures de données fréquemment employées dans les développements informatiques.