Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Un monde de plus en plus urbanisé

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

L’urbanisation est l’augmentation du nombre des habitants qui vivent en ville par rapport à l'ensemble de la population. Elle n’a cessé de s’imposer ces dernières décennies, pour aujourd’hui être un phénomène mondial.

Pour étudier ce phénomène, nous verrons tout d’abord la croissance de la population urbaine mondiale au fil des décennies, puis nous nous pencherons sur les taux d’urbanisation inégaux selon les villes du Nord et du Sud. Enfin, nous examinerons les conséquences de l’urbanisation.

La croissance de la population urbaine

Plus de 55 % d’urbains dans le monde

Alors qu’un habitant sur dix vivait en ville jusqu’au milieu du XIXe siècle, 55,3 % de la population mondiale est aujourd’hui citadine.

  • Une proportion qui pourrait atteindre 68 % à 75 % en 2050.

C’est en 2007 que la population urbaine a dépassé la population rurale. La population mondiale a doublé en moins de 50 ans et la croissance urbaine est indissociable de cette explosion démographique.

Croissance démographique mondiale monde urbanisé

L’urbanisation : un phénomène récent

À partir de la révolution industrielle du XIXe siècle, une urbanisation progressive mais importante touche l’Occident, principalement l’Europe et l’Amérique du Nord. Les pays développés sont aujourd’hui urbanisés à près de 80 %.

Depuis les années 1950, le phénomène d’urbanisation se généralise à l’ensemble des pays en développement avec une rapidité inédite. Il aura seulement suffi de quelques décennies aux villes du Sud pour devenir de grandes agglomérations urbaines.

bannière definition

Définition

Agglomération urbaine :

Unité urbaine caractérisée par la continuité de ses constructions qui comprend la ville-centre et les banlieues.

Une croissance inégale de la population urbaine

Des taux d’urbanisation variés selon les continents

  • Si le taux d’urbanisation n’est que de 42,5 % en Afrique et de 49,9 % en Asie, il est de 74,5 % en Europe et de 82,2 % en Amérique du Nord.
  • Certains pays ont même un taux d’urbanisation proche de 100 % ou même égal à 100 % comme Singapour (100 %), Malte (94 %), l’Islande (93%) ou le Japon (91%).
  • En revanche, la population urbaine de certains États est très faible, notamment en Afrique avec Burundi (13 %) le Niger (16 %).
bannière definition

Définition

Taux d’urbanisation :

Pourcentage de la population vivant en ville par rapport à la population totale.

Le taux d’urbanisation par pays en 2018 - Géographie - 1re - SchoolMouv

Villes du Nord et villes du Sud

  • En 1950, sur les 10 agglomérations les plus peuplées du monde, 7 appartenaient aux pays développés (3 en Europe, 2 aux États-Unis et 2 au Japon). Dans ce classement figuraient donc trois villes situées dans les pays en développement : Buenos Aires, Calcutta (Kolkata) et Shanghai.
  • New York, première ville du monde, comptait alors 12 millions d’habitants.
  • En 2018, la situation s’est inversée : seules Tokyo, Osaka-Kobé-Kyoto et New York sont classées dans les dix premières villes de la planète (respectivement aux 1er, 7e et 9e rangs). On assiste parfois à une décroissance urbaine dans certaines villes touchées par la crise comme Cleveland, Détroit et Buffalo aux États-Unis.
  • La croissance urbaine profite donc surtout aux pays du Sud : en 2035, Dehli, en Inde, sera la ville la plus peuplée du monde avec 43 millions d’habitants.

Les agglomérations les plus peuplées en 2018 - géographie - 1re - SchoolMouv

Les conséquences de l’urbanisation

Les problèmes économiques et sociaux

Dans les pays riches comme dans les pays pauvres, ce sont les périphéries des villes qui se développent le plus.

bannière rappel

Rappel

Les périphéries sont des espaces plus ou moins éloignés d'un centre-ville mais placés sous sa domination.

Les villes gagnent sur les espaces ruraux environnants : c’est l’étalement urbain. Celui-ci s’accompagne souvent d’une fragmentation socio-spatiale : l’espace urbain est organisé selon les catégories sociales de la population et on voit alors coexister dans les villes des quartiers riches et des quartiers plus pauvres.

bannière definition

Définition

Étalement urbain :

Croissance spatiale des villes sous l’effet d’un accroissement démographique et/ou de l’implantation de nouvelles activités économiques.

Dans les pays en développement, il est difficile de faire face à cette croissance urbaine : les équipements (hôpitaux, écoles, transports, réseaux d'eau et d'électricité, etc.) et les logements sont insuffisants ; les emplois sont trop rares. Cela induit l’expansion de l’habitat précaire (bidonvilles) et le chômage.

bannière à retenir

À retenir

La pauvreté facilite la mise en place d’une économie informelle (activités illicites ou petits métiers non salariés) qui favorise la violence urbaine.

Les répercussions sur l'environnement

L’urbanisation galopante à travers le monde a un impact grandissant sur l’environnement. Le niveau de particules fines en milieu urbain a progressé de 8 % au cours des cinq dernières années, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

  • Les villes les plus polluées se trouvent au Pakistan (Peshawar et Rawalpindi) et au Nigeria (Kaduna et Onitsha), avec des niveaux dépassant 500 microgrammes par mètre cube (µg/m3).
  • Le Canada est le pays qui a la meilleure qualité de l’air, avec la Finlande, l’Estonie, l’Islande, l’Australie, l’Irlande et la Nouvelle-Zélande. La pollution est due au développement du trafic routier et à l'accumulation des déchets.
  • Les pouvoirs publics ont du mal à mettre en place des plans d’urbanisme cohérents, à maîtriser l'expansion des villes et à aménager l'espace urbain.

Conclusion :

Pour conclure, l’urbanisation est un phénomène qui est apparu en Occident, suite à la révolution industrielle, pour finalement se propager dans le reste du monde. Alors qu’auparavant la population était rurale, elle est aujourd’hui urbaine. Les villes du Sud ont rapidement rattrapé leur retard, tant et si bien que les agglomérations urbaines sont dorénavant plus importantes dans les pays en développement que dans les pays développés.

Toutefois, l’urbanisation n’est pas sans conséquence. D’une part, elle est indissociable de problèmes économiques et sociaux, traduits notamment par l’accroissement des périphéries et une fragmentation socio-spatiale de plus en plus visible. D’autre part, elle s’accompagne d’une pollution environnementale importante que les pouvoirs publics ont du mal à maîtriser.