Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Une diversité d'entreprises et d'entrepreneurs

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Quel est le cycle de vie d’une entreprise ?

  • On distingue généralement cinq grandes étapes dans ce cycle de vie :
  • l’amorçage (phase de création, pas encore de chiffre d’affaires) ;
  • la création (en moyenne 2 ans, premier chiffre d’affaires) ;
  • le développement (le marché s’ouvre, début du profit) ;
  • la maturité (phase la plus longue, chiffre d’affaires solide et l’endettement se réduit) ;
  • les difficultés (période critique, réorganisation, rachat ou dépôt de bilan).
  • Chiffre d’affaires = prix × quantités vendues
  • Profit = recettes totales - coûts totaux ou alors valeur ajoutée - salaires
  • Plusieurs stratégies peuvent être observées dans la phase de croissance d’une entreprise :
  • la croissance interne ;
  • la croissance externe ;
  • l’internationalisation.

statut juridique entreprise

La diversité des figures de l’entrepreneur

  • Il existe différentes conceptions du rôle de l’entrepreneur selon les économistes.
  • L’entrepreneur-innovateur tente de révolutionner un modèle de production en exploitant une invention (exemple : Henry Ford).
  • Cette figure a été théorisée par l’économiste Joseph A. Schumpeter qui met l’accent sur le rôle de l'investissement dans le système capitaliste.
  • Selon lui, une grande part de l’investissement est lié aux innovations, qui se répandent par grappes : une innovation majeure peut provoquer une vague d’investissements entraînant une forte croissance économique.
  • Le manager n’est pas l’entrepreneur mais le dirigeant. Il ne possède pas l’entreprise, mais est chargé de prendre des décisions en matière de production et d’investissement.
  • L’économiste et historien Alfred Chandler voit dans le manager la figure incontournable du processus d’intégration verticale des grandes firmes historiques des États-Unis au cours du XXe siècle.
  • Le statut d’autoentrepreneur est entré en vigueur en 2009.
  • Cette figure est directement en lien avec la révolution du numérique : la technologie permet à des professionnels et à des clients d’entrer en contact de manière quasi instantanée.
  • De nombreuses grandes entreprises du numérique ont de plus en plus recourt aux autoentrepreneurs. Ce phénomène nouveau est parfois qualifié d’« uberisation de l’économie » en référence à une célèbre entreprise américaine.