Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Vérifications

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Principes et utilité des tests

Test unitaires

  • Vérifier un programme nécessite de multiples tests pour en contrôler les différentes parties.
  • Le test unitaire permet d’évaluer une portion réduite de code. Il s’assure que le code produit le résultat attendu.

Implémentation basique d’un test

  • Dans la démarche la plus élémentaire, on introduit des tests conditionnels dans le code pour tenter de traiter certains problèmes.
  • Si l’utilisateur de la fonction introduit des données insensées, elle dysfonctionne. Ainsi, notre fonction déclenche une erreur.
  • Pour y remédier, il faut introduire un test conditionnel préalable au calcul.
  • Mais le message d’erreur sera accessible à l’utilisateur sur le même plan que les affichages du programme dans son fonctionnement normal.
  • On peut vite se retrouver avec des problèmes en cascade et des erreurs dont les conséquences pourraient apparaitre loin de leur origine.

Implémentation d’un test avec une assertion

  • Le mot-clé assert permet de vérifier si une condition est vraie, et de générer une erreur si la condition n’est pas remplie.
  • Si nous introduisons une valeur erronée en argument pour le paramètre utilisé, une AssertionError survient et le programme s’arrête.
  • Le mécanisme d’assertion ne se déclenche pas si le programme n’est pas exécuté en mode debug car l’instruction assert est alors ignorée.
  • Il faut donc privilégier l’assertion à des fins de mise au point d’un programme uniquement.
  • Le mot-clé raise nous permet de lever une exception.

Tests unitaires dissociés du code principal

  • Nous pouvons programmer nos tests dans un fichier séparé qui aura accès à notre fonction pour l’évaluer. Ce fichier peut par ailleurs comporter d’autres fonctions et un code les mettant en œuvre.
  • Puis créons un autre programme, destiné à effectuer différents tests unitaires, situé dans le même répertoire que le fichier séparé.
  • Les tests doivent être aussi indépendants que possible du code.
  • Notre programme de tests constitue un ensemble de vérifications également appelé jeu de tests.
  • Il existe des bibliothèques spécialisées capables de vérifier des jeux de tests complets sans s’arrêter à la première erreur.

Tests et démarche de développement

Non régression

  • L’un des intérêts des tests unitaires est de nous protéger contre des régressions.
  • Cela peut notamment se produire lors de la réécriture du code, parfois appelée réusinage.

Couverture des tests

  • Malgré les précautions et contrôles apportés par les tests, des défauts de conception et des erreurs logiques présents dans le code peuvent passer inaperçus.
  • Dans l’approche classique de développement, les tests sont écrits après le code et en fonction du code.

Développement piloté par les tests

  • Le « Test Driven Development » (TDD) consiste en un développement informatique piloté par les tests.
  • Dans cette approche du développement, on ne commence pas par écrire le code du programme mais celui d’un test du code à venir.
  • Le développement est incrémental : chaque test précise le comportement désiré de notre programme.