Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Histoire de Tom Jones, enfant trouvé, Henry Fielding
Fiche de lecture

Contexte

Ce vaste roman a été écrit entre 1746 et 1748, alors que Fielding était déjà reconnu en tant que dramaturge. Son écriture puise dans l'observation de la société mais aussi dans son expérience personnelle : en effet, le personnage de Sophie, héroïne de cette histoire, est manifestement inspiré de la première épouse de l'auteur, morte au moment où il entreprend l'écriture du roman.

Tom Jones devient rapidement un grand succès, y compris au-delà des frontières.
Ce gros roman de 18 livres, à la construction rigoureuse, déploie la trajectoire de Tom Jones en puisant à la fois dans la tradition picaresque et dans le réalisme social. Sa particularité est de proposer également une réflexion sur le roman et sur l'écriture, Fielding n'hésitant pas à interpeler le lecteur et à parodier différents genres littéraires.

Henry Fielding

1749

Histoire de Tom Jones, enfant trouvé

Genre

Roman

Personnages

Squire Allworthy : Homme de grande valeur et plein de vertus, il recueille et élève Tom.

Miss Bridget Allworthy : Sœur du squire, avec lequel elle vit. Elle se marie au capitaine Blifil, avec lequel elle a un fils, Master Blifil.

Mrs Deborah Wilkins : Domestique des Allworthy.

Tom Jones : C'est le héros du roman. Son origine est inconnue mais il est élevé comme un jeune homme de bonne famille. Passionné et impétueux, il commet fréquemment des indélicatesses ou des erreurs mais il est généreux et courageux.

Jenny Jones : Également connue comme Mrs Waters, c'est la domestique des Partridge. Elle est renvoyée car elle passe pour être la mère de Tom. Squire Allworthy l'aide à s'établir dans une autre ville, où elle épouse alors Mr Waters et change donc de nom de famille.

Docteur Blifil : Ami du Squire Allworthy, il tombe amoureux de Miss Bridget mais ne peut l'épouser car il est déjà marié. Il meurt de chagrin.

Capitaine John Blifil : Frère du docteur Blifil et père de Master Blifil.

Benjamin Partridge : C'est le maître d'école, qui passe pour être l'amant de Jenny. Il a été renvoyé et il vagabonde lorsque Tom le rencontre.

Mrs Partridge : C'est la femme du maître d'école. Femme mauvaise, elle a prétendu à tort que son mari la battait et qu'il était l'amant de Jenny.

Black George : Garde-chasse et ami de Tom, il est le père de Molly Seagrim.

Molly Seagrim : Premier amour de Tom.

Master Blifil : Fils du capitaine Blifil et de Bridget Allworthy, il est fourbe et méchant et conspire pour nuire à Tom.

Sophie Western : Fille de squire Western. C'est une jeune fille accomplie, belle et intelligente, pleine de bonté et à la forte volonté.

Squire Western : Voisin de squire Allworthy et père de Sophie, c'est un homme peu sympathique.

Mrs Western : Sœur du squire Western.

Thèmes

L'ambiguïté sociale : Tom Jones est un personnage ambigu, à la fois noble, par son éducation, et de basse extraction, du fait de ses origines supposées. Cette ambiguïté lui permet de vivre dans des milieux très différents, celui des nobles ruraux, celui des domestiques, des commerçant, ou de la petite bourgeoisie. Cette caractéristique fait de lui le personnage le plus libre et le plus mobile.

Le voyage : À cette mobilité sociale répond la mobilité géographique. En effet, Tom Jones parcourt le pays, et finit par découvrir la grande ville.

Les classes sociales et leurs vices : Ces mobilités sont l'occasion pour Fielding de dresser un portrait de la société, en distinguant les classes sociales, dont la hiérarchie rigide est précisément décrite, ainsi que la ville et la campagne. La campagne apparaît non moins dépourvue de vice que Londres, notamment à travers le personnage du squire Western, ivrogne grossier et oisif.

Résumé

Tom Jones a été élevé par squire Allworthy. Celui-ci, de retour d'un voyage d'affaire à Londres, a appris que sa sœur Bridget avait trouvé un enfant abandonné. Il en a confié la garde à Mrs Deborah Wilkins, sa gouvernante, et après avoir enquêté, il a découvert que Jenny Jones, la domestique du maitre d'école, était la mère du bébé. Mais celle-ci refuse de dévoiler l'identité du père.

Les Allworthy font la connaissance des frères Blifil et le capitaine Blifil épouse Bridget Allworthy. Après ce mariage, il se détourne de son frère, qui finira par mourir de chagrin. Le capitaine Blifil est surtout intéressé par l'argent, et son mariage n'est pas heureux ; le capitaine meurt d'apoplexie. Mais il a un fils, Master Blifil, enfant mauvais et jaloux qui conspire contre Tom.

Tom devient un jeune homme vigoureux et honnête, ami des domestiques et des gardes forestiers.

Tom sauve Sophie Western, la fille du squire Western, voisin des Allworthy, et les deux jeunes gens s'avouent finalement leur amour. Mais Tom est un bâtard et les Western comme les Allworthy s'opposent à leur mariage. Pour cacher son amour, Sophie fait semblant de s'intéresser à Master Blifil, si bien que sa tante, Mrs. Western, la croit amoureuse du garçon. Le père de Sophie, ravi, voudrait la voir épouser Master Blifil, mais la jeune fille préfère s'enfuir plutôt que de réaliser ce mariage.

Quant à Tom, il se trouve chassé de chez les Allworthy à cause d'une malveillance de Master Blifil : alors que squire Allworthy retrouvait la santé après une grave maladie, Tom, d'abord désespéré, s'était tant réjoui de voir son tuteur sauvé qu'il s'était enivré. Blifil prétendit alors que Tom s'était saoulé pendant la maladie d'Allworthy en se réjouissant de sa mort prochaine.

Tom parcourt la Grande-Bretagne et gagne Londres. Lors de son voyage, il rencontre un barbier, Partridge, qui avait été chassé parce qu'on le croyait le père de Tom. Tom et lui deviennent de grands amis.
Alors qu'ils font étape à un auberge, Tom a une aventure avec Mrs. Waters, une femme qu'il a sauvé peu de temps auparavant. Sophie est venue le rejoindre, et Partridge, sans le vouloir, révèle la liaison entre Tom et Mrs. Waters : Sophie quitte les lieux.
Tom et Partridge la suivent jusqu'à Londres et Tom parvient à la convaincre qu'il n'aime qu'elle.

On apprend alors que Mrs. Waters n'est autre que Jenny Jones, la mère supposée de Tom. Le héros est désespéré. Mais la vérité finit par éclater : la vraie mère de Tom est Bridget Allworthy. Tom est donc le neveu du squire Allworthy, le demi-frère de Master Blifil, et rien ne s'oppose plus à son mariage avec Sophie. Squire Allworthy découvre les manigances de Master Blifil et il décide de faire de Tom son héritier principal.

Tom et Sophie se marient. Ils ont un fils et vivent heureux.

Citation

« Discuter avec moi, mon enfant ! répliqua l’autre ; je ne m’y attends certes pas. Ce serait bien en vain que j’aurais vu le monde si je devais discuter avec quelqu’un de votre âge. Je me suis donné cette peine à seule fin de vous instruire. Les philosophes de l’antiquité, tels que Socrate, Alcibiade et autres, n’avaient pas accoutumé de discuter avec leurs disciples. Vous devez, mon enfant, me considérer comme Socrate : je ne vous demande pas votre opinion, je vous informe seulement de la mienne. »

« Si les gens d’une culture véritable et d’un savoir presque universel compatissent toujours à l’ignorance d’autrui, les individus qui excellent en quelque art mesquin, bas et sans intérêt ne manquent jamais de mépriser quiconque n’y est pas initié. »

« Vos corps sont plus forts que les nôtres, non vos cervelles. Croyez-moi, il est bon pour vous que vous puissiez nous battre ; sans quoi, telle est la supériorité de notre intelligence que nous ferions de vous tous ce que sont déjà les hommes braves, sages, spirituels et polis : nos esclaves. »

« À ces mots, le vieillard se dressa et, du ton le plus solennel, conjura Jones au nom de son créateur de lui faire savoir si ce qu’il disait était l’expression de la vérité ; et quand l’autre le lui eut confirmé tout aussi solennellement, il fit plusieurs tours dans la pièce en observant un profond silence ; puis il se mit à pleurer, à rire, et enfin il tomba à genoux et bénit Dieu, dans une invocation d’actions de grâce, de l’avoir délivré de toutes relations avec la race humaine, qui était capable de si monstrueuses extravagances. »