Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L’Île mystérieuse, Jules Verne
Fiche de lecture

Contexte

Après avoir exploré les cieux et les mers, Jules Verne poursuit la collection des « Voyages extraordinaires » en chroniquant une expédition qui a mal tournée et où ses personnages ont échoué sur une île mystérieuse. Loin d’être déserte, cette île est le théâtre de phénomènes étranges.

Le thème du naufrage est un classique de la littérature depuis Robinson Crusoé et nourrit l’imaginaire du lecteur par des paysages lointains et exotiques. L’histoire se passe en Nouvelle-Zélande, et l’on y retrouve d’autres personnages chers à l’univers vernien : le capitaine Nemo de Vingt mille lieues sous les mers et Ayrton, le traître des Enfants du capitaine Grant. En dépit d’anachronismes assumés, il crée ainsi des liens entre ses œuvres et fidélise ses lecteurs.

Jules Verne

1875

L’Île mystérieuse

Genre

Roman

Personnages

Cyrus Smith : Ingénieur et savant, il est capable de faire du feu, des explosifs, etc. Il devient le leader des naufragés. Il est accompagné de Top, son chien.

Gédéon Spilett : Il est reporter de guerre.

Pencroff : Marin, il est lui aussi un homme adroit et un bon bricoleur.

Harbert Brown : Orphelin de 15 ans, il est pris en charge par Pencroff. Avide d’apprendre, il apporte à la compagnie son savoir botanique.

Nab (Nabuchodonosor) : Ancien esclave affranchi par son maître Cyrus Smith, il lui reste fidèle par reconnaissance et admiration.

Tom Ayrton : Ancien matelot de première classe, c’est maintenant un bandit repenti.

Le capitaine Némo : Homme sombre et mystérieux, il est le capitaine du sous marin le Nautilus. On en apprend plus sur ses origines dans l’Île mystérieuse.

Thèmes

La vie de Robinson : Grâce a l’ingénuité de ses héros, Verne explique au lecteur un bon nombre de techniques pour survivre en milieu hostile, tel un petit manuel de scoutisme : allumer un feu sans allumettes, mesurer des hauteurs, déterminer des longitudes et des latitudes, construire un four à poterie, fabriquer des bougies et des explosifs et bien d’autres choses utiles.

La rédemption : La figure du sauvage Ayrton, ancien traître, bandit et pirate, est un modèle du pécheur repenti. Grâce à l’aide de ses amis, il va reprendre goût à la vie et se dépasser spirituellement. C’est finalement grâce à son message que tout le monde sera sauvé.

Le sauveur : L’image du sauveur est développée au fil de l’histoire. Par son omniprésence bienveillante et tel un dieu à petite échelle, Nemo surveille et donne les coups de pouce nécessaire à la survie du groupe tout en restant en dehors de l’histoire. Il influence clairement le récit, tout en en étant absent.

Résumé

Cyrus Smith, Nab, Gédéon Spilett, Pencroff et Harbert ont fui en ballon la guerre de Sécession, alors qu’ils étaient retenus prisonniers. Pris dans un ouragan, ils échouent sur une île déserte. Ils vont s’y installer, et remarquent que des phénomènes étranges ont lieu.

Les naufragés

Pendant la guerre de Sécession, un petit groupe de nordistes retenus prisonniers par l’armée sudiste, parvient a s’échapper de Richmond, en Virginie, grâce à un ballon dirigeable. On y découvre l’ingénieur Cyrus Smith, accompagné de son domestique Nab et de son chien Top, Gédéon Spilett, un journaliste de guerre, le marin Pencroff et son jeune fils adoptif Harbert.

Ils volent plusieurs jours mais essuient une violente tempête au large de la Nouvelle-Zélande, ils s’écrasent près d’une île qu’ils baptisent Lincoln.

La vie sur l’île

Les naufragés s’organisent en petite société. Ils construisent une maison, allument des feux, créent un four à poterie, domestiquent un orang-outan, construisent un petit bateau. Malgré les phénomènes naturels qui se déchaînent (séismes, ouragans, éruptions), leur vie est curieusement aisée et tout laisse à croire que quelque chose ou quelqu’un veille sur eux. Ainsi, ils trouvent une boîte remplie de matériel (munitions, outils, etc.), un message dans l’eau, ou encore une balle dans la dépouille d’un porc.

Suite au message trouvé dans l’eau, ils prennent leur bateau pour aller explorer l’île Tabor, voisine de la leur, où se trouverait un naufragé. Ils y rencontrent Ayrton, un ancien bandit vivant comme un sauvage. Ils décident de l’intégrer à leur troupe et peu à peu, il revient à la vie civilisée.

Le retour sur Lincoln est mouvementé car ils se perdent en mer suite à une grosse tempête. Une curieuse lumière apparaît alors et les guide jusqu’à leur camp.

Le secret de l’île

Quelque temps plus tard, l’ancien équipage des pirates d’Ayrton débarque sur l’île pour l’utiliser comme repaire. Un combat s’engage quand soudainement, le bateau des pirates est détruit par une explosion. La plupart des pirates sont retrouvés morts mais aucune trace de blessure n’est trouvée sur leurs corps. Un des pirates survivant blesse le jeune Harbert d’un coup de revolver. Il survivra cependant grâce à l’apparition miraculeuse d’une bouteille de quinine.

Le personnage mystérieux qui les aide discrètement se révèle alors : c’est le capitaine Nemo, et l’île Lincoln est son port secret. C’est lui le responsable de leur survie : les outils, le feu qui les a guidés, ou encore la bouteille de quinine. Il a également fait exploser le bateau des pirates et s’en est débarrassé grâce à un pistolet électrique.

Il meurt finalement de vieillesse peu après, et une éruption volcanique se déclenche. Les naufragés se retrouvent coincés sur une mince bande de terre où ils seront secourus par un navire, Le Duncan, qui a récupéré l’une des bouteilles qu’Ayrton avait lancées à la mer.

Citation

« Cyrus Smith avait écouté le marin sans mot dire, mais son regard brillait. L’occasion était là. Il n’était pas homme à la laisser échapper. Le projet n’était que très dangereux, donc il était exécutable. »

Chapitre 2

« Au moment d’embarquer, Nab s’écria :
“- Mais il fait pas mal d’eau, ton bâtiment, Pencroff !
- Ce n’est rien, Nab, répondit le marin. Il faut que le bois s’étanche ! Dans deux jours il n’y paraîtra plus, et notre pirogue n’aura pas plus d’eau dans le ventre qu’il n’y en a dans l’estomac d’un ivrogne. Embarquez !” »

Chapitre 2

« Monsieur Cyrus, croyez-vous qu’il y ait des îles à naufragés ?
- Qu’entendez-vous par là, Pencroff ?
- Eh bien, j’entends des îles créées spécialement pour qu’on y fasse convenablement naufrage, et sur lesquelles de pauvres diables puissent toujours se tirer d’affaire !
- Cela est possible, répondit en souriant l’ingénieur.
- Cela est certain, monsieur, répondit Pencroff, et il est non moins certain que l’île Lincoln en est une ! »

Chapitre 4

« Pencroff, qui connaissait cinquante-deux manières d’accommoder les œufs, n’avait pas le choix en ce moment. Il dut se contenter de les introduire dans les cendres chaudes, et de les laisser durcir à petit feu. »

Chapitre 5