Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

On purge bébé, Georges Feydeau
Fiche de lecture

Contexte

Né en 1862, Georges Feydeau fait jouer en public sa première pièce en 1882, à l’âge de 20 ans. C’est quelques années plus tard, en remettant au goût du jour le vaudeville, qu’il connaît le succès. À travers ce genre, il porte à la perfection la comédie d’intrigue. On purge bébé est une pièce en un acte où se multiplient les quiproquos, les déguisements et les péripéties, au mépris parfois de toute vraisemblance. La Première Guerre mondiale marque la fin de la carrière de Feydeau. En 1919, il doit être interné pour troubles psychiques graves. Il meurt deux ans plus tard. Son théâtre est joué aujourd’hui dans le monde entier.

Georges Feydeau

1910

On purge bébé

Genre

Théâtre

Personnages

Bastien Follavoine  : C’est un fabricant de porcelaine.

Julie Follavoine  : C’est l’épouse de Bastien Follavoine.

Hervé : Surnommé Toto, il est le fils des Follavoine.

Rose : Rose est la servante des Follavoine.

Adhéaume Chouilloux : C’est un client de Bastien Follavoine.

Clémence Chouilloux : Elle est l’épouse d’Adhéaume Chouilloux.

Horace Truchet : Il est l’amant de Clémence Chouilloux.

Thèmes

Le vaudeville : Loin de prétendre à la profondeur psychologique, le vaudeville est fondé sur un comique de situations. C’est bien le cas dans cette pièce où Feydeau joue aussi d’un comique de farce qui ne s’interdit pas des charges subtiles contre la bêtise de ses personnages.

La satire de la bourgeoisie : Les valeurs et les codes de la bourgeoisie se trouvent mis en scène et critiqués dans cette pièce. C’est principalement à travers les thèmes du mariage, de l’éducation, de la condition féminine, des relations maître/valet et de l’adultère que se développe la satire.

Résumé

Bastien et Julie Follavoine vivent avec leur fils de 7 ans, Toto, et leur servante Rose. Le couple se dispute à propos d’un seau de toilette et de la purge de leur enfant constipé. C’est alors qu’arrive un invité important, Chouilloux, qui pourrait permettre à Follavoine, fabricant de porcelaine, de remporter le marché des pots de chambre de l’armée française. Mais Chouilloux se retrouve malgré lui obligé de participer à la scène de ménage… et de boire la purge destinée à Toto, avant de découvrir, dans le feu de la discussion, que son épouse le trompe avec Horace Truchet.

Citation

Follavoine cherche où se trouvent les îles Hébrides. Il a demandé à Rose, la servante, qui vient de quitter la scène.

« FOLLAVOINE :
Elle ne sait rien, cette fille ! rien ! qu’est-ce qu’on lui a appris à l’école ? "C’est pas elle qui a rangé les Hébrides" ! Je te crois, parbleu ! (Se replongeant dans son dictionnaire). "Z’Hébrides … Z’Hébrides …". C’est extraordinaire ! je trouve zèbre, zébré, zébrure, zébu ! … Mais les Z’Hébrides, pas plus que dans mon œil ! Si ça y était, ce serait entre zébré et zébrure. On ne trouve rien dans ce dictionnaire ! »

Scène 1

« JULIE :
"C’est, c’est…" un pot de chambre ! c’est-à-dire un objet vil, bas, qu’on n’étale pas, qu’on dissimule.

FOLLAVOINE :
Oui, pour toi, pour n’importe qui, pour les profanes ; mais pour moi c’est quelque chose de plus noble, de plus grand, que je ne rougis pas d’introduire ici ! C’est le produit de mon travail ! un échantillon de mon industrie ! ma marchandise ! mon… gagne-pain !

JULIE :
Ah ! bien, mange, mon ami ! mange ! »

Scène 2

« JULIE, à Toto :
Tu vois la différence entre un père et une mère ! Ton père ne veut même pas se purger pour toi ! »

Scène 7

« TRUCHET :
Et M. Follavoine n’est pas là ?

JULIE, indiquant la porte de gauche premier plan :
Si ! si, par là !… par là !

TOTO, mettant ingénument les pieds dans le plat :
Avec le cocu ! […]

MADAME CHOUILLOUX, se pâmant : Qui s’appelle Lecocu ! Ah ! Quel nom fâcheux ! […] A-t-on idée : Lecocu ! (Sans transition.) Oh ! Mais ça me fait penser : Mon mari doit être arrivé ! »

Scène 9