Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Tous les matins du monde, Pascal Quignard
Fiche de lecture

Contexte

Tous les matins du monde est un roman de Pascal Quignard publié en 1991. Cette œuvre, la plus connue du grand public, est adaptée au cinéma la même année par le cinéaste Alain Corneau. Quignard s’est inspiré, pour ses personnages, de deux violistes français célèbres. Le titre est une citation du roman lui-même : « Tous les matins du monde sont sans retour ».

Pascal Quignard

1991

Tous les matins du monde

Genre

Roman

Personnages

Monsieur de Sainte Colombe : Violiste talentueux, il possède un don pour la musique mais ne souhaite pas se mettre au service du roi, ni coucher ses compositions sur des partitions.

Madame de Sainte Colombe : La femme de Monsieur de Sainte Colombe meurt dès le début du roman, mais son fantôme réapparaît à son mari à de nombreuses reprises.

Madeleine de Sainte Colombe : Amoureuse de Marin Marais, elle se suicide après qu’il l’ai rejetée.

Toinette de Sainte Colombe : Petite sœur de Madeleine, elle a une aventure avec Marin Marais puis finit par se marier.

Marin Marais : Jeune chanteur rejeté par sa chorale après avoir mué, il devient violiste et reçoit les cours de Monsieur de Sainte Colombe. Il trahira finalement son professeur en jouant pour le roi. Amant successif de Madeleine et Toinette, il se marie, et revient, des années plus tard, dans les bonnes grâces de Monsieur de Sainte Colombe, qui décide de lui transmettre son art.

Monsieur Caignet : Joueur de viole personnel du roi.

L’abbé Mathieu : Abbé envoyé par le roi pour tenter de convaincre Monsieur de Sainte Colombe de venir jouer pour lui.

Claude Lancelot : Ami de Monsieur de Sainte Colombe.

Bauguin : Peintre et ami de Monsieur de Sainte Colombe.

Guignotte : Cuisinière de la famille Sainte Colombe, c’est elle qui élève les deux jeunes filles après la mort de leur mère.

Thèmes

La fuite du temps : Quignard place au cœur de son récit une problématique du temps : il existe un paradoxe entre le renouveau incessant de la vie et la fuite inexorable du temps. L’homme vit en sachant que le temps passe et lui impose des limites. Il y a un rythme, un cycle infini. Le temps a une puissance destructrice sur l’homme qui ne peut ni atteindre les limites ni les braver…

La musique : La musique, chère à l’auteur, a aussi une place de choix dans son récit et en est même un soutien. Tous les personnages sont liés à la musique. Ses deux personnages principaux sont d’ailleurs historiques, puisque ce sont deux violistes du XVIIe siècle. On retrouve des faits historiques réels dans l’ouvrage de Quignard.

Résumé

Le roman raconte l’histoire de Monsieur de Sainte Colombe, un violiste de talent, qui, ayant perdu sa femme, se retrouve seul avec ses deux filles. Il décide alors de donner des cours de viole et prend pour élève le jeune Marin Marais.

Chapitre 1

Au printemps 1650, Madame de Sainte Colombe meurt. Son mari reste seul avec leurs deux filles, Madeleine et Toinette. Pour augmenter ses revenus, il donne des cours de viole. Pour oublier la mort de sa femme, il s’enferme dans la musique et perfectionne son jeu, ce qui lui permet d’imiter avec sa viole toutes les inflexions de la voix humaine.

Chapitre 2

Retiré du monde, Monsieur de Sainte Colombe ne parle qu’à deux amis : Claude Lancelot et Bauguin. La cuisinière, Guignotte, gère les deux petites filles.

Chapitre 3

Madeleine, ayant atteint le bon âge, apprend la viole. Sa petite sœur est jalouse, mais son père lui offre aussi un instrument. Lui et ses filles font des concerts ensemble et rencontrent un grand succès.

Chapitre 4

Le roi envoie Monsieur Caignet, son joueur de viole personnel, chez Monsieur de Sainte Colombe pour qu’il l’invite à sa cour. Mais Sainte Colombe refuse, se présentant comme un « sauvage ».

Chapitre 5

Le roi, mécontent, renvoie Caignet avec l’abbé Mathieu chez Sainte Colombe. L’abbé lui explique que son don vient de Dieu, et qu’il n’a pas le droit de le cacher. Pourtant, l’homme refuse toujours. Ils se disputent violemment.

Chapitre 6

Le père et ses deux filles vivent alors pendant plusieurs années tranquillement. Ils continuent à donner des concerts, et les deux jeunes filles grandissent. Une nuit, alors qu’il joue un morceau à la viole, Monsieur de Sainte Colombe voit le fantôme de sa femme.

Chapitre 7

Monsieur de Sainte Colombe voit à nouveau le fantôme de sa femme, plusieurs fois. S’il se croit d’abord fou, il en éprouve finalement de la joie. Il demande à son ami, le peintre Baugin, de faire un tableau de la table près de laquelle sa femme est apparue la première fois.

Chapitre 8

Le jeune Marin Marais, chassé de sa chorale après avoir mué, demande à Sainte Colombe de le prendre comme élève. Celui-ci lui conseille de revenir un mois plus tard.

Chapitre 9

Suite à la visite de Marin Marais, Sainte Colombe voit à nouveau apparaître sa femme.

Chapitre 10

Monsieur de Sainte Colombe finit par accepter de prendre Marin Marais pour élève. Il estime que le jeune homme sait jouer techniquement, mais que ce n’est pas pour autant de la musique.

Chapitre 11

Les leçons s’enchaînent. En chemin pour aller chez son ami Baugin, Sainte Colombe donne à Marais un cours sur le rapport entre la musique et le vent.

Chapitre 12

Chez Baugin, il continue son cours et fait écouter à son élève le son produit par le pinceau sur la toile. En repartant, il s’interroge sur le rapport entre la musique et le silence.

Chapitre 13

Sainte Colombe, apprenant que Marin Marais a joué devant le roi, brise sa viole et lui ordonne de partir. Madeleine le console et lui promet de lui enseigner la musique.

Chapitre 14

À l’été 1676, Marais est engagé comme musicien du roi. Il profite toujours des conseils de Madeleine. Mais Sainte Colombe, découvrant un jour son ancien élève chez lui, veut le chasser. Madeleine s’y oppose et avoue à son père son amour pour le jeune musicien.

Chapitre 15

La femme défunte de Sainte Colombe lui apparaît à nouveau alors qu’il s’apprête à rentrer de la chapelle. Elle lui explique qu’elle a souffert qu’il ne lui montre pas assez son amour de son vivant. Ils se rendent ensuite vers la rivière et monte dans une barque. La barque s’estompe finalement en même temps que Madame de Sainte Colombe.

Chapitre 16

Madeleine rejoint régulièrement Marin Marais. Elle lui parle des airs que compose son père. Le jeune musicien décide de se cacher dans le jardin de son ancien professeur pour entendre ses compositions. Madeleine le découvre et lui fait des avances, mais son père manque de les surprendre. En partant, Marin croise Toinette, qui lui fait également des avances.

Chapitre 17

Guignotte se rend à la chapelle en compagnie de Madeleine et Toinette. Cette dernière y retrouve Marin Marais et s’offre à lui dans les buissons derrière la chapelle.

Chapitre 18

Marin annonce à Madeleine qu’il la quitte. En pleurs, elle le chasse.

Chapitre 19

Madeleine, malade, accouche d’un enfant mort-né. Informé par Toinette de l’état de sa sœur, Marin lui offre une paire de chaussures jaunes à lacets. Madeleine tente de les brûler. Marais est nommé ordinaire de la chambre du roi à la mort de Caignet. Il se marie et a de nombreux enfants. Toinette s’est également mariée et a eu cinq enfants.

Chapitre 20

Monsieur de Sainte Colombe revoit à nouveau sa femme. Il tente de l’interroger sur ses apparitions mais elle reste évasive. Elle lui demande de jouer.

Chapitre 21

Pendant ce temps, Marin Marais s’introduit à nouveau dans le jardin de Sainte Colombe. Il l’entend parler avec quelqu’un.

Chapitre 22

Madeleine est gravement malade. Son père, désespéré, ne joue plus.

Chapitre 23

L’état de sa sœur empirant, Toinette décide de se rendre à Versailles pour demander à Marin de lui rendre visite. Elle lui fait de la gravité de la maladie de Madeleine.

Chapitre 24

Marin visite Madeleine, et celle-ci lui reproche de ne l’avoir jamais vraiment aimée. Elle lui demande ensuite de jouer pour elle.

Chapitre 25

Après le départ de Marin, Madeleine se pend avec le lacet du soulier jaune offert par son ancien amant.

Chapitre 26

Plusieurs années plus tard, Monsieur de Sainte Colombes ne sort presque plus et ne joue pratiquement plus de viole. Marin Marais décide de retourner espionner le vieil homme afin que ses compositions ne soient pas perdues. Il se rend donc chez Sainte Colombe presque chaque jour pendant trois ans.

Chapitre 27

23 janvier 1689. Marais, posté devant la cabane de Monsieur de Sainte Colombes, l’entend se plaindre de n’avoir personne à qui transmettre son art avant de mourir. Il se dévoile alors, et demande au vieil homme de lui donner à nouveau des leçons. Celui-ci lui explique que ce sera, en réalité, sa première vraie leçon. Il apprend finalement à Marais comment devenir un musicien.

Citation

« Je suis si sauvage, Monsieur, que je pense que je n’appartiens qu’à moi-même. Vous direz à sa majesté qu’elle s’est montrée trop généreuse quand elle a posé son regard sur moi. »

Chapitre 4

« Nos cœurs sont des affamés. Notre esprit ne connait pas le repos. La vie est belle à proportion qu’elle est féroce, comme nos proies. »

Chapitre 18

« Tous les matins du monde sont sans retour. »

Chapitre 26

« - Que recherchez-vous, Monsieur, dans la musique ?
- Je cherche les regrets et les pleurs. »

Chapitre 27