Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Comment les individus s'associent-ils pour constituer des groupes sociaux ? - Partie 2

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Objectifs

  • Comprendre quelles peuvent être les conséquences de la comparaison entre les groupes pour l’individu.
  • Définir le mode de fonctionnement et la capacité d’action des groupes sociaux.

Définitions à connaître : frustration relative, groupe d’intérêt, mouvement social, loi d’airain de l’oligarchie.

Groupe d’appartenance et groupe de référence

  • Le groupe de référence peut servir de base de comparaison entre les individus.
  • Un groupe social peut évaluer sa situation en se comparant à la situation du groupe situé immédiatement au-dessus de lui. Cela peut provoquer un sentiment de frustration relative.
  • Selon le sociologue américain Robert King Merton, la socialisation anticipatrice ne peut avoir lieu que dans une société qui laisse la place à une mobilité sociale.

Fonctionnement et capacité d’action des groupes sociaux

Les acteurs de l’action

  • L’intérêt à agir naît lorsque l’individu peut obtenir un bénéfice de son action, ou lorsque son action vise à protéger un droit.
  • Lorsque l’intérêt à agir devient une réalité pour des individus, ils peuvent constituer un groupe d’intérêt ou un mouvement social pour défendre leurs intérêts.

Les moyens d’action

  • L’action des groupes dans la défense de leurs intérêts peut se faire par une manifestation publique, une grève, ou encore une négociation.

L’effet de la taille du groupe sur sa capacité a agir

  • Le contrôle social est très fort dans les petits groupes, ce qui oblige les individus le composant à agir en commun.
  • Mancur Olson montre que dans les grands groupes, étant donné que les individus sont rationnels, ils ont plutôt intérêt à ne pas agir et à attendre les résultats de l’action collective du groupe.
  • Pour inciter les individus à agir, les grands groupes peuvent recourir à des incitations sélectives positives ou négatives.