Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Objectifs

  • Comprendre comment se forme l’équilibre sur le marché et comment il se modifie.
  • Analyser la façon dont le marché alloue les ressources de manière optimale.

Définitions à connaître : surplus du consommateur, surplus du producteur, choc de demande négatif, choc de demande positif, choc d’offre négatif, choc d’offre positif, prix plafond, prix plancher, perte sèche.

L’équilibre sur un marché à concurrence parfaite

  • Sur un marché à concurrence parfaite, la rencontre de l’offre et de la demande indique l’équilibre du marché. Pour le niveau de prix d’équilibre, la quantité demandée est égale à la quantité offerte.

Les modifications de l’équilibre

Modification de la demande

  • La demande se modifie en fonction du besoin ressenti par les consommateurs, du revenu, du nombre de demandeurs et des anticipations des consommateurs.

Modification de l’offre

  • L’offre se modifie en fonction des coûts de production et des anticipations des entreprises.

L’effet de l’élasticité de l’offre et de la demande

  • L’élasticité mesure l’effet de la variation du prix sur la quantité demandée ou offerte.
  • La demande et l’offre peuvent être élastiques (une faible variation du prix à un effet important sur la quantité) ou rigides (la variation du prix a un faible effet sur la quantité).

Le marché permet l’allocation des ressources de manière optimale

  • En inscrivant les transactions marchandes dans le cadre du marché, le jeu des prix permet de distribuer de manière efficace les ressources.
  • Le libre jeu du marché permet de diriger le comportement des individus vers des solutions qui permettent à terme de répondre à la disparition de certaines ressources.
  • Lorsque l’État intervient pour distribuer différemment les ressources, la distribution n’est plus optimale.
  • L’État peut intervenir au travers de la mise en place d’un prix plafond ou d’un prix plancher. L’État peut aussi mettre en place des rationnements.