Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Des espaces ruraux en recomposition

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Un espace rural est un espace marqué par de faibles densités (de populations, d’emplois, d’équipements, de constructions, etc.), par des paysages où les formations végétales dominent et par l’importance des activités agricoles en termes de surface. La population mondiale a été majoritairement rurale jusqu’au début du XXIe siècle, mais la part d’urbains est de plus en plus importante.
Il est alors intéressant d’étudier les grandes caractéristiques des espaces ruraux dans le monde actuel.

Ainsi, nous verrons tout d’abord que les espaces ruraux entretiennent des liens étroits avec les espaces urbains. Puis nous nous pencherons sur les spécificités de ces espaces, avant de nous intéresser à leurs dynamiques.

Des liens étroits avec les espaces urbains

Des populations rurales toujours importantes

Depuis 2007, les urbains sont plus nombreux. La part des ruraux dans la population totale est passée de 66 à 45 % entre 1960 et 2017. Leur nombre continue toutefois d’augmenter à cause de la croissance démographique mondiale : on constate un gain de 11 millions d’individus pour la population rurale entre 2010 et 2017.

Cette croissance ralentit mais elle est particulièrement soutenue dans certaines régions du monde :

  • en Asie méridionale et orientale, où l’Inde représente ainsi le quart de la population rurale mondiale en 2017 avec 870 millions d’individus ;
  • en Afrique subsaharienne, qui compte aujourd’hui 600 millions de ruraux, avec des prévisions à 980 millions en 2050.
bannière à retenir

À retenir

La vie rurale concerne donc encore aujourd’hui près de la moitié de l’humanité.

Évolution des populations urbaine et rirale mondiale - Géographie 1re - SchoolMouv

L’enjeu foncier des espaces ruraux

L’augmentation de la population urbaine s’accompagne d’un processus d’étalement urbain. L’extension spatiale des villes consomme l’espace disponible : la ville s’étend aux dépens des campagnes.

bannière exemple

Exemple

Mexico, passée de 350 000 à 18 millions d’habitants entre les débuts du XXe et du XXIe siècles, occupe désormais plus de 1 500 km2, soit 55 fois sa superficie d’origine (27 km2).

Les espaces ruraux constituent ainsi une réserve d’espace pour l’extension urbaine : le foncier y est donc un enjeu majeur.

bannière definition

Définition

Foncier :

Ce qui touche aux terres en tant que richesse ou propriété.

On constate également, à des degrés divers à l’échelle mondiale, un processus de périurbanisation : certains urbains choisissent de résider à la campagne, notamment afin de disposer de logements plus grands, moins coûteux, et d’échapper aux nuisances de la ville (bruits, pollutions, etc.).
Enfin, les espaces ruraux ont également une fonction capitale pour les espaces urbains : produire de quoi subvenir à leurs besoins, surtout alimentaires.

Des espaces ruraux aux spécificités marquées

De l’espace des champs à des fonctions diversifiées

Traditionnellement, l’espace rural est assimilé à la campagne.
Si ces deux termes sont souvent confondus, la campagne fait étymologiquement référence à la fonction agricole des espaces ruraux dans la mesure où ce terme désigne l’étendue des terres et des champs cultivés. La campagne est ainsi identifiée par des paysages marqués par la végétation et les cultures liées à l’exploitation agricole.
On y trouve aussi des villages à l’habitat groupé ou dispersé qui témoignent d’une occupation diffuse de l’espace. Les urbains, qui désirent un retour à la nature, sont friands de ces paysages.

L’expression espace rural renvoie à une réalité plus complexe ; en effet, les espaces ruraux ne sont plus essentiellement agricoles comme hier. Dans un monde en mutations, marqué par une urbanisation croissante, les espaces ruraux offrent de nouveaux paysages, avec d’autres fonctions productives, une fonction résidentielle croissante, et un potentiel récréatif et touristique.
Si l’espace rural est marqué par une plus faible densité de population, d’équipements, d’aménagements, et par une proximité avec la nature, certains espaces ruraux font figure d’exceptions car ils concentrent de très fortes densités de population, comme les desakotas asiatiques.

bannière definition

Définition

Desakota :

Forme de peuplement propre à l’Asie qui présente une mixité des activités agricoles et non agricoles dans des espaces densément peuplés où la mobilité des populations est localement importante.

La ruralité : facteur dynamisant ou repoussoir ?

Dans les pays développés et certains pays émergents, la ville et ses handicaps poussent certains habitants à rechercher un nouveau rapport à la campagne pour gagner en qualité de vie.

On peut même parfois parler d’un processus d’exurbanisation, comme dans le cas des néoruraux (citadins choisissant de s’installer et de travailler à la campagne, dans l’agriculture, le tourisme ou les services).

bannière definition

Définition

Exurbanisation :

Transfert des activités exercées en centre-ville vers la périphérie.

bannière à retenir

À retenir

La ruralité peut devenir un facteur dynamisant des espaces ruraux car elle est associée à des valeurs positives, en dehors de l’agitation de la ville.

Toutefois, la ruralité peut également constituer un repoussoir, notamment dans les pays en développement (PED). En effet, la pauvreté rurale y est très importante et l’exode rural représente alors une solution pour des populations en quête d’une vie meilleure et de modernité. On estime aujourd’hui que la population pauvre mondiale vit concentrée dans les zones rurales, qu’elle est peu instruite, jeune, et qu’elle travaille dans l’agriculture.

  • Ainsi, 80 % des pauvres extrêmes (qui vivent avec moins de 1,90 USD par jour) habitent dans des zones rurales.

Ces logiques d’attractivité et de répulsion se lisent de l’échelle locale à l’échelle mondiale. Les espaces ruraux les plus attractifs sont les territoires les mieux connectés aux espaces urbains.

Des espaces ruraux aux dynamiques contrastées

Des espaces entre valorisation et déprise

Dans les pays développés comme dans les PED, les espaces ruraux connaissent des dynamiques variées : certains peuvent être considérés comme des territoires gagnants, en raison de leur proximité et de leur connexion aux espaces urbains, mais aussi de leur cadre de vie et de leurs aménités.

bannière definition

Définition

Aménités :

Ensemble d'éléments contribuant au charme d'un lieu pour ceux qui y vivent (climat, paysage, etc.).

D’autres espaces ruraux connaissent la déprise, voire sont totalement abandonnés. Les risques de fragmentation socio-spatiale sont alors importants.

bannière definition

Définition

Déprise rurale :

Processus de fragilisation de l’espace rural, marqué par le dépeuplement des campagnes (exode rural) et par la disparition progressive des activités. Elle peut s’accompagner d’une déprise agricole (fragilisation, voire abandon des activités et terres agricoles).

bannière à retenir

À retenir

Ces processus de valorisation et de déprise se lisent à toutes les échelles et impulsent de nombreux débats en termes d’aménagement et de développement rural.

L’enjeu environnemental : des espaces à protéger et conserver

Les espaces ruraux sont également au cœur des problématiques environnementales actuelles. Qu’il s’agisse de leurs fonctions productive, résidentielle ou récréative, les espaces ruraux sont concernés par le changement climatique, dans la mesure où ils y participent et en subissent les effets.

L’agriculture est ainsi responsable de 25 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Des politiques de préservation, de protection et de conservation sont mises en place par les acteurs publics et privés, avec par exemple la création d’aires protégées.

  • Ces politiques alimentent parfois tensions et débats entre enjeux environnemental, économique et social. Une réflexion est donc menée sur un développement rural durable.

Conclusion :

Les espaces ruraux connaissent de nouvelles fonctions, à la fois productives, résidentielles et touristiques. Ils sont étroitement liés aux espaces urbains, comme en témoignent les phénomènes d’urbanisation, de périurbanisation, d’étalement urbain ou de fragmentation sociale.
Quant à la ruralité, c’est un facteur dual : elle peut être synonyme de pauvreté dans les pays encore en développement, ou bien de qualité de vie grâce à la proximité de la nature et au calme.
Les espaces ruraux sont aussi concernés par les préoccupations environnementales, bien que ce soit pour des problématiques différentes à celles des villes.