Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Enjeux migratoires : les frontières externes et internes de l’Union européenne

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le bac de français 2022 arrive à grand pas ! Pas de stress, on a pensé à toi avec la liste des oeuvres ou bien un plan de révision pour les épreuves anticipées de 1ere 💪

Introduction :

Outre les questions de souveraineté des États sur les territoires frontaliers face à des acteurs transnationaux qui se développent dans un contexte de mondialisation, les frontières soulèvent également d’autres débats, liés aux flux migratoires, qui ont explosé au début du XXIe siècle. Les enjeux migratoires et les situations de crise et de tension qui affectent plusieurs régions du monde, questionnent le rôle des frontières, jusqu’à leur utilité même.
Dans ce cours, nous prendrons plus particulièrement appui sur la question migratoire en Europe.

Ainsi, nous allons tout d’abord nous intéresser à ce qui constitue le cœur du débat mondial, à savoir les enjeux migratoires dans les espaces frontaliers. Ensuite, nous aborderons plus précisément la question des contrôles aux frontières et le rôle de ces dernières.

Les frontières et les enjeux migratoires au cœur du débat

L’ampleur du phénomène migratoire et ses enjeux en Europe

L’ouverture ou la fermeture des frontières face à l’immigration est un enjeu qui mobilise les politiques publiques actuelles.

bannière à retenir

À retenir

L’intégration des populations immigrées aux populations du pays d’accueil, le coût de cet accueil ainsi que le contrôle de l’État sur ses frontières alimentent les débats.

En Europe par exemple, de nombreux migrants cherchent à rejoindre l’espace Schengen, protégé à ses frontières extérieurs mais garantissant la libre circulation des biens et des personnes à l’intérieur.

bannière definition

Définition

Espace Schengen :

Espace de libre circulation des biens et des personnes mis en place en 1995 en Europe et qui concerne aujourd’hui 26 États.

Dans les années 2010, l’Europe connaît une crise migratoire. Cette crise atteint un pic en 2015, avec une augmentation massive du nombre de migrants, dont des réfugiés, aux portes de l’espace Schengen. Ces migrants proviennent d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie du Sud.

bannière definition

Définition

Crise migratoire :

Augmentation importante des arrivées de migrants dans un pays ou une zone géographique.

Début 2019, il semble que cet afflux de migrants se soit réduit selon le Bureau européen d’appui en matière d’asile : 634 700 demandes d’asile ont été déposées dans l’Union européenne en 2018, soit 10 % de moins qu’en 2017.

Face à cette crise migratoire, les États européens ont pris des mesures controversées à leurs frontières.

  • Par exemple, l’accord signé le 18 mars 2016 entre la Turquie et l’Union européenne prévoit que pour chaque Syrien en situation illégale renvoyé vers la Turquie au départ des îles grecques, un migrant syrien séjournant en Turquie est réinstallé dans un autre pays de l'Union européenne, dans la limite de 72 000 personnes.

Pour contenir les migrations illégales, d’autres accords du même type ont été signés ensuite, comme avec la Lybie en 2017.

bannière à retenir

À retenir

La crise migratoire a principalement été gérée par l’Union européenne par une politique de contrôle aux frontières et de suspension de la libre circulation.

En effet, au sein de l’espace Schengen, de nombreux États ont temporairement rétabli les contrôles à leurs frontières pour une durée variant de 30 jours à 2 ans.

  • C’est le cas de la France qui a rétabli les contrôles d’identité à ses frontières à la suite des attentats de Paris du 13 novembre 2015, mais aussi de l’Italie, de l’Allemagne, de la Slovaquie la même année, de la Belgique, de la Pologne en 2016 et de Malte en 2017.

frontières espace Schengen

L’ampleur du phénomène migratoire et ses enjeux dans d’autres parties du monde

  • En Océanie, ce sont plus de 1 900 demandeurs d’asile rejetés par l’Australie qui ont été envoyés en détention en Papouasie-Nouvelle-Guinée après avoir tenté de rejoindre illégalement l’Australie par bateau.
    Ils ont été détenus sur l’île de Manus dans des conditions déplorables entre 2012 et 2016. La politique migratoire de l’Australie a été critiquée par l’ONU et des ONG.

  • En Asie du Sud-est, une crise migratoire concerne le Myanmar et sa population rohingya, le Bangladesh en tant que pays émetteurs et la Malaisie, la Thaïlande et l’Indonésie en tant que pays récepteurs des flux migratoires.
    Ces derniers ont été interpellés par le Haut-Commissariat aux réfugiés (ONU) et l’Office international des migrations sur leur manière de gérer les boat people dont les bateaux étaient refoulés ou laissée à la dérive sans eau ni nourriture.

bannière definition

Définition

Boat people :

Expression anglaise désignant au départ les migrants qui quittaient le Vietnam dans les années 1980 par la mer, et qui, par extension, désigne aujourd’hui les personnes fuyant clandestinement leur pays sur une embarcation de fortune.

  • En Amérique latine et centrale, le phénomène de « caravanes de migrants » a été lancé par l’organisation nord-américaine Pueblo sin Fronteras, créée en 1987, qui prône l’ouverture des frontières.
    Depuis 2017, elle est à l’origine du déplacement de milliers de réfugiés du Honduras aux États-Unis.
    La réaction de l’administration Trump a été le renforcement du nombre de soldats à la frontière avec le Mexique.

  • Le phénomène de migrations sud-sud est de plus en plus visible en Amérique latine, en partie lié à la crise économique au Venezuela. Entre 2 000 et 3 000 Vénézuéliens tentent d’entrer chaque jour dans les pays voisins de Colombie, d’Équateur et du Pérou. Selon l’ONU, depuis 2016, ce sont un peu plus de 2 millions de Vénézuéliens qui ont fui leur pays.
    Comme en Europe, en Océanie ou en Asie du sud-est, le phénomène d’immigration massive est politisé et les réactions des pays d’accueil sont diverses. Par exemple, la Colombie et le Pérou ont durci les conditions d’entrée sur leurs territoires respectifs. Les Vénézuéliens doivent à présent se doter d’un passeport. L’Équateur, qui avait d’abord opté pour cette même mesure, essaie désormais de convaincre ses voisins de mettre en place une politique commune.

Des contrôles aux frontières qui posent la question de leur utilité

Les acteurs des contrôles aux frontières

Des acteurs légaux observent la gestion des flux migratoires aux frontières pour aider ou dénoncer la politique des États quant à l’accueil ou au reflux des migrants.

  • À l’échelle mondiale, le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), créé en 1950, compte aujourd’hui 16 765 employés et couvre 138 pays.
    Organe de l’ONU, son siège se trouve en Suisse (à Genève) et son rôle est de veiller au respect du droit d’asile aux frontières.
  • À l’échelle régionale, FRONTEX, l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne, a été créée en 2004. Elle change de nom en 2016 pour devenir l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes. Son siège se trouve à Varsovie, en Pologne, où 650 agents issus de 29 États travaillent. En outre, entre 1 200 et 1 500 agents volants sont déployés sur le terrain et 1 500 autres agents constituent la réserve de réaction rapide.
    L’activité principale de cette agence consiste à aider les États de l’Union européenne et de l’Espace Schengen à sécuriser leurs frontières extérieures et à lutter contre l’immigration illégale et la criminalité transfrontalière.
  • En 2018, dans le cadre de l’opération Minerva, FRONTEX a aidé les autorités espagnoles à contrôler les passagers arrivant du Maroc par ferry.

En menant des opérations maritimes et terrestres, FRONTEX contribue à l’enregistrement et à l’identification des migrants qui peuvent aboutir au renvoi de ceux qui sont en situation irrégulière. Les données récupérées sont transmises aux États concernés et à Europol.

bannière definition

Définition

Europol :

Cette agence européenne de police criminelle, créée en 1995, facilite l’échange de données entre polices nationales afin de lutter plus efficacement contre le trafic de stupéfiants, le terrorisme, les réseaux internationaux de criminalité, etc.

  • Toujours à l’échelle régionale, MIGREUROP est un réseau européen et africain composé de chercheurs et de militants.
    Son rôle est de lutter contre la multiplication des camps de réfugiés aux frontières, notamment dans le cadre de la politique d’externalisation de l’Union européenne qui consiste à maintenir les migrants dans des camps afin de les empêcher de poursuivre leur périple vers l’Europe.
bannière à retenir

À retenir

Le HCR à l’échelle mondiale, FRONTEX et MIGREUROP à l’échelle régionale, ont donc un rôle d’observateurs sur la façon dont les flux de migrants sont gérés dans les zones frontalières.

Bien que les frontières se renforcent, les crises migratoires et les problématiques qu’elles engendrent font poser la question de l’utilité des frontières.

Débat autour de l’utilité des frontières : les frontières doivent-elles disparaître ?

Plutôt que de faire disparaître les frontières, certains tendent à les penser différemment en se dotant de frontières intelligentes ou 2.0.

bannière definition

Définition

Frontières intelligentes ou 2.0 :

Utilisation de la technologie au service de la protection et de la prévention aux frontières.

bannière à retenir

À retenir

Les frontières intelligentes consistent donc à mettre la technologie au service de la protection et de la prévention, en créant des « frontières-fonction » qui réguleraient localement les flux, plutôt que des « frontières-pouvoir », symboles de fermeture, comme le souligne le politologue Bertrand Badie.

  • Depuis le 30 mars 2019, dans le cadre du rétablissement de la frontière entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, la douane française a développé un système informatique permettant aux opérateurs d’automatiser le passage de la frontière des poids-lourds. Par le biais de déclarations en douane effectuées par codes-barres, le transport est contrôlé et fluidifié en évitant l’arrêt des véhicules.
    En effet, il s’agit de lier les plaques d’immatriculation des véhicules avec le contenu du camion et de le diriger vers un éventuel contrôle en douane selon un code couleur : la file verte permet au véhicule de poursuivre son trajet ; la file orange l’oblige à passer par une zone de contrôle.

D’autres acteurs considèrent que les frontières sont devenues trop obsolètes pour continuer d’exister et luttent pour leur abolition.
Des militants mènent des actions, parfois radicales, contre les frontières.

  • C’est le cas du réseau No Border fondé en 1999, qui considère que la frontière renforce les inégalités ; il promeut, au contraire, la libre circulation pour tous. Farouchement opposé aux acteurs institutionnels en 2017, au moment d’une des dernières vagues du démantèlement de la « jungle » de Calais, le mouvement a été accusé par la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, de « désinformer » les migrants et de les pousser à la violence. Le réseau No Border est soutenu par d’autres collectifs ou associations, telle que L’Auberge des migrants qui dénonce les conditions de traitement et d’expulsion des migrants.
bannière definition

Définition

« Jungle » de Calais (ou la « lande ») :

La « jungle » de Calais ou la « Lande » désigne les camps de migrants et de réfugiés installés à partir du début des années 2000 à Calais et aux abords du tunnel sous la Manche. Ils ont été plusieurs fois démantelés par les forces de l’ordre.

  • En 2016, le mouvement Nuit debout avait également abordé la question de l’abolition et de l’ouverture des frontières pendant les « assemblées générales ».

Ailleurs en Europe, d’autres collectifs s’intéressent à ces problèmes et à la gestion des flux de migrants.

  • En Hongrie, l’association Migszol (Migrants solidarité) rassemble des intellectuels qui font passer des messages auprès des politiques et dans la société.
  • En Allemagne, de nombreuses initiatives locales et citoyennes viennent en aide aux réfugiés. Chaque quartier de Berlin a son groupe Facebook où l’aide s’organise (exemple : Pankow Hilft).
bannière à retenir

À retenir

Ainsi, des mouvements et associations de citoyens, de militants, s’organisent et tentent d’intervenir dans la gestion des crises migratoires aux frontières en apportant leur aide aux migrants, en tentant d’infléchir les politiques migratoires ou en œuvrant en faveur de l’abolition des frontières.

Conclusion :

Face à l’intensification des flux de migrants dans un contexte de crise migratoire, les mesures politiques des potentiels pays d’accueil se concentrent sur les frontières : la question de l’ouverture (accueil des migrants) ou de la fermeture (reflux des migrants) de celles-ci pose débat. Pour endiguer les migrations illégales, les États prennent en effet parfois des mesures controversées en intensifiant les contrôles aux frontières et en suspendant les accords de libre-circulation.

Différents acteurs transnationaux interviennent dans la gestion des flux migratoires aux frontières, soit pour temporiser soit pour appuyer les contrôles aux frontières. Cependant, les problématiques humaines notamment font se poser la question de la fonction des frontières, voire de leur maintien. Des solutions sont parfois envisagées par le développement des frontières intelligentes. Mais on voit aussi apparaître des mouvements citoyens et militants pour l’ouverture totale ou l’abolition des frontières.