Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Étendre les droits, étendre les responsabilités

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Vivre dans un État de droit implique des responsabilités

  • Se comporter en citoyen responsable implique d’agir en ayant pleinement conscience de ses droits et de ses devoirs.
  • La Constitution de la Ve République reconnaît à chaque citoyen français de plus de 18 ans les mêmes droits.
  • Ces droits, qui sont le fondement de l’État de droit, peuvent être répartis en plusieurs catégories bien distinctes :
  • droits fondamentaux ;
  • droits politiques ;
  • droits économiques et sociaux ;
  • droits environnementaux.
  • Les personnes mineures ne disposent pas de l’ensemble des droits politiques, économiques et sociaux.
  • En outre, les personnes étrangères (à l’exception des ressortissants de l’Union européenne) ne disposent pas des mêmes droits politiques que les citoyens français : elles ne peuvent pas se présenter aux élections, ni être élues.

Vers une société plus responsable et plus participative

  • Depuis une vingtaine d’années, émerge le souhait de voir évoluer le fonctionnement démocratique de notre société.
  • Les citoyens souhaitent en effet être plus impliqués dans certaines prises de décision.
  • La démocratie participative se met en place à l’échelle locale (dans certaines communes) en permettant aux citoyens d’échanger avec leurs élus.
  • La commune de Pierrefitte, par exemple, a mis à la disposition de ses habitants un questionnaire en ligne permettant à ces derniers de faire connaître leurs idées en matière d’aménagement urbain.
  • De plus, à l’échelle nationale, la réforme constitutionnelle de 2008 a instauré le principe de référendum d’initiative partagée.
  • Par ailleurs, le service civique, instauré en 2010, propose aux jeunes entre 18 et 25 ans de s’engager dans une mission d’intérêt général qui permet de renforcer le lien social.
  • Pour une rémunération de 580 € par mois, le jeune volontaire se met au service d’une collectivité territoriale, d’une association ou d’un organisme public pendant un an.

Défendre ses droits : une responsabilité citoyenne

  • Des citoyens se sont récemment mobilisés pour réclamer de nouveaux droits ou pour exiger une plus grande justice sociale.
  • L’adoption de la loi dite du « mariage pour tous », par exemple, élargit aux couples de même sexe la possibilité de se marier et donc d’adopter des enfants. *Malgré une opposition plus virulente que dans les autres pays européens, la loi fut adoptée et aboutit à une extension des droits des personnes homosexuelles en France.
  • D’autre part, afin de sensibiliser l’opinion publique aux dangers du dérèglement climatique, Greta Thunberg a eu l’idée d’organiser une grève chaque vendredi.
  • Elle est bientôt rejointe par de très nombreuses personnes dans ce qui devient alors une grève étudiante d’ampleur internationale.
  • La mobilisation de Greta Thunberg a ainsi suscité une vague d’enthousiasme dans de nombreux pays, notamment en France.
  • Cette mobilisation menée par la jeunesse à l’échelle mondiale aura permis d’alerter l’opinion et les pouvoirs publiques et de remettre en perspective les responsabilités de chacun.
  • Dans certains cas, la défense des droits fondamentaux d’une certaine partie de la population peut entrer en conflit avec la liberté d’expression d’autres personnes en suscitant débat et polémique. Le respect de la dignité de la personne est un droit qu’il est légitime de défendre, en organisant éventuellement des actions visant à sensibiliser l’opinion publique.
  • Celles-ci ne doivent toutefois pas porter atteinte à la liberté d’expression des personnes ciblées.