Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L’univers concentrationnaire et le génocide juif et tzigane

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’univers concentrationnaire de la Seconde Guerre mondiale

  • Le premier camp de concentration est ouvert dès 1933, à Dachau. Himmler et Heydrich sont les « artisans » de ce système où tout est prévu, rationnalisé.
  • Il faut distinguer les camps de concentration des camps d’extermination.
  • Dans les camps de concentration, la journée de travail dure 12 heures, la nourriture est insuffisante. Les déportés meurent de faim, de maladie, des coups reçus.
  • Le port de l’étoile jaune est obligatoire pour les juifs.
  • Tous les camps d’extermination sont en Pologne, loin des regards des allemands (Auschwitz-Birkenau, Belzec, Sobibor, Maidanek, Treblinka et Chelmno), un tri y est effectué dès l’arrivée des détenus entre ceux qui survivront pour un temps et ceux qui mourront immédiatement. Dans les chambres à gaz, on déverse le Zyklon B, qui tue les déportés. On évalue à 1,5 million le nombre de victimes rien qu’à Auschwitz.

Le génocide des Juifs d’Europe

  • Les camps ont été l’un des principaux outils du génocide juif et tzigane. Le génocide juif a pris le nom de Shoah.
  • Le génocide juif s’inscrit dans la politique raciale et antisémite d’Hitler. Il y a plusieurs étapes dans cette politique antisémite comme notamment les lois de Nuremberg en 1935 qui érigent plusieurs lois ségrégationnistes, ou la nuit de cristal en 1938, véritable pogrom contre les juifs d’Allemagne.
  • En Europe de l’Est, et notamment en Pologne, les juifs sont regroupés dans des ghettos en attendant d’être envoyés dans les camps de la mort.
  • Il y eu aussi les massacres collectifs perpétrés par des groupes d’interventions, en allemand les Einsatzgruppen. Les captifs étaient regroupés, et fusillés en masse : c’est la Shoah par balle.
  • Le génocide tzigane est moins connu mais tout aussi terrible. Plus d’un tiers des tziganes a disparu dans ce génocide (entre 250 000 et 500 000 morts dans les camps).