Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La crise du 6 février 1934

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La crise du 6 février 1934

  • 1930 : situation politique tendue en Europe : le communisme s’est imposé en URSS, l’Italie est fasciste depuis 1922, l’Allemagne est nazie depuis 1933, l’antiparlementarisme se développe en France.
  • Point de vue économique : l’Europe (surtout l’Allemagne) a été touchée par la crise de 1929. La France est touchée en 1933 : augmentation du chômage et de la misère. La croissance démographique est faible.
  • La presse écrite est très présente, et la radio apparaît. La photo de presse possède un impact énorme et change la vision des Français de la presse écrite.
  • Janvier 1934 : Stavisky est retrouvé mort. La version officielle parle d’un suicide, mais une bonne partie de la presse penche pour un assassinat, car Stavisky possédait de nombreuses informations compromettantes sur des hommes politiques.
  • L’extrême droite organise des manifestations contre la classe politique corrompue et sème le trouble dans la société française : des rédacteurs en chef de journaux d’extrême droite sont arrêtés et le gouvernement Chautemps démissionne. Daladier, nouveau chef du gouvernement, remplace Chiappe.
  • 6 février 1934 : Les nationalistes, la droite conservatrice et les anciens combattants ont lancé un appel à manifester. Une partie de la manifestation se dirige vers la Chambre des députés, symbole du pouvoir et de la démocratie, et la police les réprime avec force pour les empêcher d’entrer dans l’Assemblé Nationale. Bilan : 17 morts et plus de 2 000 blessés. De nombreux journalistes et reporters ont couvert cet événement.
  • 7 février : Daladier démissionne. Un gouvernement d’union nationale est formé dans l’urgence.

La presse et l’interprétation politique

  • La presse s’empare dès le départ du problème Stavisky. Le photojournalisme commence à jouer un rôle de plus en plus important dans la couverture médiatique des événements.
  • La crise du 6 février 1934 fut interprétée de deux manières différentes :
  • à gauche : les manifestants d’extrême droite voulaient mener un coup d’état et la police a fait son travail pour maintenir la démocratie en France. Communistes, socialistes et radicaux de gauche s’unissent en créant le Front Populaire pour faire barrage au fascisme en France. Cette alliance gagne les élections de 1936
  • à droite et à l’extrême droite, la crise divise : la droite conservatrice reste fidèle à la République tout en sapant son image et son autorité. L’extrême droite n’a pas de parti majeur qui puisse unir les autres courants. Les plus représentatifs sont l’Action Française de Maurras et les Croix de Feu du général de La Rocque.