Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La métropolisation du monde

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

Introduction :

Le monde est de plus en plus urbanisé. En 2015, plus de 55 % de la population mondiale vivait en ville. Ce pourcentage ne cesse d’augmenter et la croissance urbaine est d’ailleurs de plus en plus importante dans les métropoles.

Nous pouvons donc nous demander : comment la métropolisation accompagne-t-elle l’urbanisation du monde ?
Afin de répondre à cette question, ce cours permettra d’étudier tout d’abord le processus de la métropolisation, puis les métropoles, et enfin, leur fonctionnement en réseau.

La métropolisation : un processus général

bannière definition

Définition

Métropolisation :

Concentration croissante de la population, de la richesse et des fonctions de commandement dans les métropoles.

La concentration des hommes dans les villes

La métropolisation a comme première caractéristique la concentration des populations dans des agglomérations de taille de plus en plus grande. En 2018, 550 villes comptaient plus de 1 million d’habitants, 35 en accueillaient plus de 10 millions. Les causes de la métropolisation sont :

  • l’exode rural ;
  • l’accroissement naturel de la population urbaine ;
  • et l’immigration.
bannière definition

Définition

Exode rural :

L’exode rural désigne la migration définitive des habitants des zones rurales vers les zones urbaines.

bannière definition

Définition

Accroissement naturel (ou excédent naturel de population) :

Différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d’une période donnée.

Si la métropolisation est importante dans les pays riches, elle prend une dimension particulière dans les pays en développement. Ainsi, Mumbai en Inde ne comptait que 3 millions d’habitants en 1950 contre 20 millions aujourd’hui. Sao Paulo au Brésil n’abritait que 245 000 habitants en 1900 mais en accueille 21 millions de nos jours. En Afrique, Lagos au Nigeria était peuplée de 300 000 habitants en 1950 et de 12 millions aujourd’hui.

  • La croissance urbaine dans quelques métropoles, en millions d’habitants :

  1950 2018
Mumbai 3 20
São Paulo 2,2 21
Lagos 0,3 12

La concentration des activités et des fonctions de commandement

En dehors du critère démographique, la métropolisation favorise le développement de diverses activités économiques et culturelles ainsi que la concentration des fonctions décisionnelles dans les villes. Ainsi on trouve dans les grandes métropoles une concentration croissante des richesses et des fonctions de commandement.

bannière definition

Définition

Métropole :

Grande ville qui concentre la population, les activités économiques et les fonctions de commandement et qui exerce une influence sur le territoire qui l’entoure.

Plus les villes sont importantes, plus leur influence mondiale est forte. Les métropoles disposent de quartiers d’affaires où s’installent les sièges sociaux des grandes FTN, mais aussi les bourses, les banques et les services aux entreprises.

bannière definition

Définition

FTN (firme transnationale) :

Entreprise présente dans de nombreux pays par l’intermédiaire de ses filiales.

C’est le cas de la City de Londres ou du quartier de La Défense à Paris. Parfois, les fonctions de commandement sont délocalisées en périphérie des villes dans des centres fonctionnels secondaires : les edge cities ou villes-lisières sont des centres urbains situés en périphérie des villes.

bannière definition

Définition

Edge city : Selon le géographe Joël Garreau, il s’agit d’un pôle secondaire d’existence récente (20 ou 30 ans) qui rassemble surtout des bureaux, des espaces commerciaux et d’hôtellerie et des sièges sociaux d’entreprises.

bannière definition

Définition

Périphérie :

Espaces plus ou moins éloignés d’un centre-ville mais placés sous sa domination.

Des métropoles, lieux de la puissance mondiale

Les villes mondiales, pôles majeurs de la mondialisation

Depuis les premiers travaux de la sociologue et économiste Saskia Sassen en 1991, les « villes mondiales » ou « global cities » (villes les plus influentes et les plus attractives au niveau mondial) ont été définies par un certain nombre de critères :

  • une forte concentration de population ;
  • une accumulation du capital et l’implantation de FTN ;
  • la très forte représentation d’actifs du tertiaire supérieur ;
  • une grande accessibilité grâce à des équipements et un réseau de transports efficace et denses ;
  • des infrastructures de congrès ou d’événements d’envergure internationale.
bannière definition

Définition

Ville mondiale :

Métropole qui exerce une grande influence dans le monde et qui concentre les pouvoirs de commandement politique et économique.

Ainsi, selon les classements, les villes mondiales varient : New York, Tokyo, Londres et Paris sont unanimement citées. Mais Shanghai, Hong Kong, Singapour, Pékin en Asie, Francfort ou Milan en Europe, Los Angeles, Chicago et Sao Paulo, en Amérique et Johannesburg en Afrique du Sud sont aussi fréquemment nommées parmi les villes qui ont une influence importante quoi que moindre sur la planète.

Les villes mondiales, lieux de commandement

Ces métropoles sont les centres d’impulsion de l’économie mondiale car elles concentrent la richesse et les fonctions décisionnelles dans divers domaines comme la finance avec la Bourse (Wall Street et le Nasdaq à New York), les banques ou les assurances (la City de Londres). Elles attirent les investissements du monde entier.
Mais ces villes accueillent aussi des sièges sociaux d’organismes internationaux (l’ONU à New York, le FMI et la Banque mondiale à Washington, l’Organisation Maritime Internationale à Londres, l’Unesco à Paris).

La plupart des grandes manifestations sportives se déroulent dans ces grandes métropoles : les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, ceux de 2024 à Paris.
Les centres de commandement des métropoles se localisent dans le quartier des affaires (ou Central Business District en anglais). On peut citer le Financial District de Manhattan à New York (dans la partie sud de l’île), la City de Londres, le quartier de Pudong à Shanghai, etc.

Un fonctionnement en réseaux

L’archipel mégalopolitain mondial

Les métropoles entretiennent des relations denses et continues entre elles. Elles sont les nœuds de communication majeurs de la planète. Les aéroports, les ports et les téléports relient les grandes métropoles entre elles.

bannière definition

Définition

Téléport :

Lieu où se trouvent rassemblés des moyens de télécommunication à très grandes distances (télécommunications par satellites, antennes paraboliques, etc.).

Les métropoles constituent un réseau de villes à l’échelle mondiale qui concentrent les pouvoirs décisionnels (politique, financier, économique) : c’est l’archipel mégalopolitain mondial.

bannière definition

Définition

Archipel mégalopolitain mondial :

Expression que l’on doit au géographe Olivier Dollfus qui désigne un ensemble de métropoles connectées entre elles.

Ces espaces urbains fonctionnent en système, d’où l’image d’un archipel constitué d’« îles » qui concentrent entre elles l’essentiel des relations économiques et financières, du trafic aérien et des flux de télécommunication. Ces villes accueillent des grandes institutions de recherche et d’innovation : 80 % des connaissances scientifiques y sont élaborées.

Trois mégalopoles principales

Les métropoles les plus actives sont souvent associées à d’autres grandes villes proches et forment des ensembles urbains plus vastes : les mégalopoles.

bannière definition

Définition

Mégalopole :

Grande région urbaine formée par plusieurs villes reliées entre elles par un réseau dense de voies de communication.

Ce sont des espaces d’urbanisation continue, très peuplés, parcourus par des flux importants d’hommes, de marchandises et d’informations. On compte trois mégalopoles principales :

  • la Mégalopolis Atlantique américaine, qui s’étend sur 800 kilomètres de Boston à Washington (parfois appelée BosWash) ; c’est le centre politique et financier le plus puissant de la planète ;
  • la mégalopole européenne s’étirant de Londres à Milan est l’espace le plus dynamique du continent ;
  • la mégalopole japonaise regroupe, sur 1 300 kilomètres, les grandes villes japonaises autour de Tokyo.

L’archipel mégalopolitain asiatique réunit, quant à lui, les villes de la façade pacifique asiatique, de Tokyo à Singapour en passant par Séoul et Shanghai. Parallèlement, d’autres mégalopoles secondaires s’affirment : la Mégalopole Pacifique américaine (Los Angeles, San Francisco), la mégalopole brésilienne (Rio de Janeiro, Sao Paulo), la mégalopole de l’Asie orientale (Séoul, Pékin, Shanghai, Hong Kong, Singapour).

Conclusion :

L’exode rural, l’accroissement naturel de la population urbaine et l’immigration, sont les causes de la métropolisation. Ce phénomène est particulièrement fort dans les pays en développement.
Les métropoles sont des concentrés de population, de richesses et de fonctions de commandement. Les villes mondiales sont des pôles majeurs de la mondialisation et sont des centres d’impulsion de l’économie mondiale.
Les métropoles et mégalopoles constituent un réseau de ville à l’échelle mondiale, concentrant les pouvoirs décisionnels : c’est l’archipel mégalopolitain mondial.
Le phénomène de métropolisation, de plus en plus important est donc un des piliers de l’urbanisation du monde.