Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

La naissance de la démocratie athénienne

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La naissance de la démocratie à Athènes

  • Solon est souvent considéré comme le père de la démocratie athénienne.
  • Après avoir interdit l’esclavage pour dettes, il effectue de profondes réformes dans le fonctionnement du système politique de la cité d’Athènes.
  • Il décide que l’ecclésia se réunira au moins quatre fois par mois.
  • Il créé aussi un nouveau conseil, la boulè, et institue un tribunal populaire, ouvert à tous, l’héliée.
  • Vers 500 avant J.-C. Clisthène consolide les principes démocratiques à Athènes.
  • Il permet aux citoyens de participer aux décisions politiques et il leur donne aussi accès aux fonctions politiques : tous les citoyens peuvent en théorie devenir magistrats et administrer leur cité.
  • Il décide d’instaurer un système de tirage au sort pour désigner les responsables politiques. Tout citoyen peut donc devenir responsable politique pendant un an.
  • Pour éviter le retour de latyrannie, les citoyens ont la possibilité d’utiliser l’ostracisme.
  • Les citoyens se réunissent sur l’Agora et écrivent le nom de l’homme qu’ils veulent exiler sur un ostrakon.
  • Clisthène installe donc à Athènes une démocratie pleine et entière.
  • Périclès naît vers 495 av. J.-C., dans une grande famille de l’aristocratie athénienne, descendante de Clisthène.
  • Il est l’un des plus célèbres stratèges athéniens. Il a contribué à accroître la puissance et le prestige d’Athènes.
  • Au milieu du Ve siècle av. J.-C., Périclès durcit les règles d’accès à la citoyenneté.
  • Pour être citoyen à Athènes, il fallait être un homme, avoir plus de 20 ans, avoir réalisé un service militaire de plus de 2 ans et avoir un père athénien.
  • Désormais, il faut également avoir une mère athénienne, c’est-à-dire fille d’un citoyen athénien, pour pouvoir être citoyen à Athènes.
  • Vers 451 avant J.-C., Périclès fait voter une loi qui donne une indemnité, le misthos, à ceux qui sont juges ou magistrats.
  • Cette décision permet à tous les citoyens, même les plus pauvres, de participer à la direction de la cité.
  • Le misthos garantit ainsi une égalité politique entre tous les citoyens d’Athènes.
  • Les réformes progressives de Solon, Clisthène et Périclès ont garanti l’égalité politique et juridique entre les citoyens athéniens. Elles ont aussi défini le fonctionnement de la démocratie athénienne.

Le fonctionnement de la démocratie athénienne

  • L’assemblée des citoyens, l’ecclésia, se réunit au moins quatre fois par mois sur la Pnyx, une colline qui se situe en face de l’Acropole.
  • Cette assemblée vote les lois, les déclarations de guerre et les traités de paix, à la suite d’un débat où tous les citoyens peuvent s’exprimer.
  • Il faut que la majorité des citoyens votent que cette décision soit validée.
  • C’est aussi lors des séances de l’ecclésia que les citoyens athéniens tirent au sort ou élisent les membres des autres institutions : les stratèges, les membres de l’héliée et de la boulè.
  • Lors de ces assemblées, les Athéniens utilisent des clepsydres pour mesurer le temps de parole des citoyens à la tribune de l’ecclésia : ils ont tous le même temps de parole.
  • Tous les ans, les citoyens élisent dix stratèges. C’est la plus haute fonction de la démocratie athénienne, et la seule à ne pas être tirée au sort.
  • Les stratèges sont souvent issus des familles les plus riches et les plus puissantes d’Athènes.
  • Le stratège dirige la cité, mais c’est aussi le chef des armées.
  • C’est un personnage central de la démocratie athénienne.
  • Son pouvoir, politique et militaire, est très étendu.
  • Un stratège peut être réélu plusieurs fois de suite.
  • C’est le cas de Périclès qui a été réélu 22 ans d’affilée. Il a ainsi dominé Athènes pendant presque un quart de siècle.
  • L’héliée est le tribunal de la cité d’Athènes. Elle est composée de 6 000 citoyens, tirés au sort. Ces juges rendent la justice pendant un an.
  • La boulè est un conseil formé de 500 citoyens, qui prépare les séances de l’ecclésia et les projets de loi. Les bouleutes, c’est-à-dire les membres de la boulè, sont tirés au sort pour un an.
  • Il existe plusieurs lieux de la démocratie à Athènes. Les plus importants sont la Pnyx, l’Agora et l’Acropole.